Les Rétros Du Plateau 2018 au Neubourg, 1150 Bougies pour les 10 Ans !

Au Neubourg pour ce dimanche d’anniversaire, ce fut un dimanche de records ! Record de chaleur déjà, puis celui des véhicules aussi, car avec plus 1150 participants, les compteurs ont explosés ! L’entrée étant gratuite, on ne peut dire le nombre de visiteurs, mais à la vue du remplissage des allées, je dirais beaucoup, mais alors beaucoup plus que l’année dernière ! Allez, on voit ça en détails !

Le Neubourg est grand, il a dix ans !

Comme je sais que vous nous suivez depuis longtemps maintenant, ce n’est pas la première fois que l’on y va, bon pour ceux qui ne suivent pas, petit rattrapage des éditions 2016 ici et 2017 . Alors je résume pour le monsieur en vert qui suis rien. La grande particularité de de ce rasso c’est qu’il se trouve au cœur d’un site industriel, une usine de traitement de lin, pour être précis. Situé dans la ville du Neubourg en Normandie, Les Rétros du Plateau, est un rassemblement de tout type de véhicules qui va de la mobylette, au camion en passant par le matériel agricole ou même militaire. Et bien sûr des autos anciennes, hein ! Pour donner un point de comparaison au Môsieur en vert, c’est un peu comme la Locomotion en Fête que l’on retrouve dans cet article. Ah, j’allais oublier la méga grande bourse aussi !

Cette année les Rétros Du Plateau 2018 soufflaient leurs dixièmes bougies, je ne sais pas si c’est ce qui donna envie aux collectionneurs de venir, mais l’affluence a été à la hauteur de cet anniversaire. A tel point que malgré l’organisation au cordeau, il a fallu ouvrir une cinquième zone pour pouvoir loger tout le monde ! Car sur les coups de 11h, il était déjà trèèès difficile de trouver une place, comme de marcher dans les, pourtant, grandes allées de l’immense site.

La bourse est dans la rue !

Tout les ans la bourse progresse aux Rétros, sur cette dixième édition, je pense entre 150 à 200 stands. De plus cette année les travaux obligèrent les organisateurs à ruser pour loger tous les exposants.  La bourse était donc à 95% en extérieur, seuls quelques chanceux eurent droit à un des deux hangars. Dans cette bourse ont trouvait de tout, rien ne manquait, pièces en tout genres, bidons d’huiles et autres miniatures par centaines, on me dit par milliers même, bref une bonne bourse !

Pour notre barème, c’est plutôt la fourchette basse. Il fallait débourser 10 euros pour le phare de 2CV, 10 également pour celui de la Simca, certes état passable pour les deux. Le lion de Sochaux valait 20 euros, et le Renault pour 5, je faisais affaire ! J’en avais déjà parlé lors de la bourse de Mantes, je re-précise à messieurs les vendeurs, que faire preuve d’un peu plus d’ouverture, négocier le prix fait partie du plaisir de chiner, surtout lorsqu’il est 16h, bref, dommage pour vous…

Le soldat laboureur

Le matériel militaire était peut-être présent un peu moins en force cette année. Mais on y retrouvait quand même de belles choses avec les incontournables Jeep, GMC ou un superbe Dodge transporteur de bombes. Et surtout le toujours très impressionnant Wrecker Ward-La-France, un énorme dépanneur lourd de chars !


Les anciens Tracteurs forment toujours une belle mise en avant. Ça nous a permis, à nous petits citadin, de connaître le patrimoine de nos campagnes d’antan. Le patrimoine routier était également aux Rétros Du Plateau 2018, avec une belle série de camions anciens. On retrouvait les marques françaises comme Willem, Saviem et surtout Berliet avec notamment un superbe GLC en version shelter d’habitation, probablement issue du monde forain.

Les autos sont partout,

Et quand je dis partout, c’est littéralement partout, enfin dans les trois, ah non quatre, heu, non cinq endroits différents. Ah bah oui, ça, aux Rétros Du Plateau 2018 faut des bonnes chaussures, car on marche beaucoup ! En même temps les milles et quelques chignoles faut ben les parquer, ça tient pas sur un stade de foot, ça madame !

Alors, dans la masse, j’ai (heureusement) trouvé deux, trois choses intéressantes ! Avec déjà un beau trio de Matra Djet, l’auto n’est pas si rare, mais tellement chouette. Les avant-guerre se faisant rare dans nos rasso, la venue d’une Peugeot 401 et celle d’une B2 Torpédo Citron, se devaient d’être signalé. Les 70 ans de la 2CV, étaient aussi fêté avec de très nombreux modèles.


Le reste du plateau était composé d’un nombre important de modèle, avec de belles américaines, une floppé de Volkswagen en tout modèles. Je sais que je ne suis pas objectif, mais de beaux modèles avaient fait le déplacement. Bien sûr, les populaires occupaient une place très importante dans le nombre des voitures présentes.

Alors, les Rétros l’année prochaine ?

Bonne question, c’est le petit point noir, on est sûr de rien encore. Bien sûr, j’espère que cette belle fête pourra encore avoir lieu. Mais les travaux des nouveaux locaux et usines, mangent petit à petit la place. J’avoue que cette année, c’était un poil trop allongé. En espérant que l’organisation, réussisse à trouver un endroit qui sera aussi bien, mais qui sera également un peu plus reserré, pour garder le coté chaleureux de cette superbe manifestation.

Je vous donne rendez-vous sur notre page Facebook pour d’autres photos.


 

 

 

 

bertrand
photographe/reporter
rédacteur et photographe à news d'anciennes.
Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

2 commentaires sur “Les Rétros Du Plateau 2018 au Neubourg, 1150 Bougies pour les 10 Ans !”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.