La Peugeot 205 T16 Grand Raid, Recyclage Gagnant

Alors que Peugeot s’est adjugé le Dakar 2016 avec un 2008 et que le 3008 est le grand favoris de l’épreuve 2017, revenons sur le premier engagement officiel de la marque au lion en rallye raid, la Peugeot 205 T16 Grand Raid apparue au Dakar en 1987.

Chance pour nous, la voiture a fait le tour des salons et des événements en 2015 et 2016. De quoi se réjouir de superbes photos.

Un recyclage plus qu’une conception

La Peugeot 205 T16 Grand Raid est un dérivé de la Peugeot 205 T16 de Groupe B. En 1985 et 1986 ces autos remportent le championnat du monde des rallyes, presque chasse gardée des Groupe B. Mais les accident de 1986 entraînent le retrait des Groupe B à la fin de la saison et même l’annulation des Groupe S (voir notre article sur l’Audi Sport Quattro RS 002) prévu pour entrer en scène en 1987.

Peugeot a alors deux choix : soit développer une voiture pour continuer en rallye, soit se tourner vers d’autres disciplines. Certaines 205 T16 se tournent victorieusement vers le Rallycross, mais l’équipe officielle se tourne vers une épreuve assez jeune, le Paris-Dakar plus permissif au niveau du règlement.

La T16 de Groupe B est cependant modifiée pour devenir la Peugeot 205 T16 Grand Raid. L’empattement est rallongé de 31 cm ! C’est un avantage pour passer les dunes, mais c’est aussi obligatoire pour loger un réservoir qui monte à 400 litres et les deux roues de secours obligatoires sur les terrains empierrés du Dakar (qui se déroule encore en Afrique). Autre changement, pour tenir la cadence sur une course aussi longue, le moteur est dégonflé mais sort tout de même 360 ch ! La Peugeot 205 T16 Grand Raid pèse 1360 kg.

L’auto est testée sur des chemins difficiles avant la fin de la saison 1986. Vatanen est chargé de la maltraiter, les essais de déplaçant également au Niger et dans les dunes du Sahara.

L’aventure des Peugeot 205 T16 Grand Raid en compétition

Une belle entrée en matière en 1987

Le Dakar 1987 part de Versailles et arrive à Dakar. Au milieu, le raid passe par Alger, Niamey ou Tombouctou. Sur le rallye, ce sont trois Peugeot 205 T16 Grand Raid qui sont engagées pour Vatanen, Mehta et Zanussi.
Vatanen, le pilote star, copiloté par Giroux, arrache une roue dans la première étape ! Cela ne l’empêche pas de cravacher tout le rallye pour finalement l’emporter ! Mehta et Doughty se classent 6e quand la dernière voiture abandonne.

Vatanen s’adjuge également la victoire sur le rallye des Pharaons la même année.

La domination de la Peugeot 205 T16 Grand Raid continue en 1988

Pour 1988, Peugeot présente une nouvelle auto sensée mettre en avant la nouvelle Peugeot 405. Cette 405 Grand Raid est une Peugeot 205 T16 Grand Raid optimisée et recarossée. Cependant l’auto est tout juste finie de développer et si les deux équipages stars conduits par Vatanen et Pescarolo roulent sur des 405, deux 205 T16 Grand Raid sont engagées au Dakar pour Kankkunen/Piironen et Ambrosino/Guehennec. Alain Guehennec est d’ailleurs l’actuel copilote de Romain Dumas… sur Peugeot, après avoir copiloté Pescarolo, De Mevius ou Al Attiyah !

La voiture de Vatanen va être volée à Bamako (voir l’article de Boitier Rouge à ce propos en cliquant ici) et Pescarolo gagne trois étapes mais il est retardé et ne termine que 18e ! Du coup les 205 T16 Grand Raid brillent et Kankkunen s’offre la victoire, l’autre auto se classe 6e.
Vatanen prendra sa revanche au rallye des Pharaons.

Les 205 T16 Grand Raid pour assurer en 1989 et 1990

Pour les années suivantes, la 405 est encore une fois le fer de lance. Mais cela n’empêche pas Peugeot de vouloir assurer ses arrières avec deux 205 T16 Grand Raid engagées pour suppléer les 405.
En 1989 le Dakar passe par la Tunisie, la Libye, le Niger avant de prendre cap à l’ouest à travers le Mali, la Guinée et le Sénégal.
Vatanen-Berglund et Ickx-Tarin courent sur des 405, Fréquelin-Fenouil et Wambergue-Guéhennec sur les 205. Les 405 font le doublé, Vatanen devant Ickx, Fréquelin se classera 4e  et Wambergue 8e pour un beau résultat d’équipe.

En 1990, le parcours est sensiblement le même, si ce n’est un passage à N’Djamena au Tchad. Wambergue-Da Silva et Ambrosino-Baumgartner sont engagés sur des 205 T16 Grand Raid, Vatanen-Berglund et Waldegard-Fenouil sont sur les 405.
Ces 405 vont faire le doublé et Ambrosino-Baumgartner vont même assurer le triplé de la marque sochalienne sur son dernier Dakar.

En effet, à la fin de l’année les Peugeot 205 et 405 quittent la scène des rallye-raid. Elles laissent la place à la Citroën ZX, cousine de chez PSA qui va reprendre brillamment le flambeaux avec 4 victoires au Dakar !

Photos : L’Automobile Ancienne, Peugeot Sport, News d’Anciennes à Chantilly Arts et Elegance, Les Grandes Heures Automobiles et les 48h Automobiles de Troyes

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes

Passionné d’automobile ancienne, il a créé News d’Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.

Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu’elles sont un peu plus rapides !


Laisser un commentaire