Vue dans la rue : Triumph Spitfire

Ce n’est pas la première Triumph Spitfire que l’on vous montre dans ces colonnes, mais celle-ci est particulièrement belle.

Si  la première qu’on vous avait présenté était une version 1500, celle-ci est une MkIII.
La Spitfire apparaît en 1962, c’est un roadster léger, dans la tradition anglaise, avec un beau dessin signé par l’italien Michelotti. La première version reçoit un 4 cylindres de 1147 cm³ développant 63ch, bien suffisant pour les 700 kg du roadster, appelé MkI de nos jours, mais qui se nommait en réalité Spitfire 4.

La seconde version, appelée Spitfire 4 MkII, voit quelques évolutions esthétiques et mécaniques, pour un gain de 4 ch, elle apparaît en 1964.

La troisième version, celle qui nous intéresse, la Triumph Spitfire MkIII apparaît en 1967. Son moteur passe à 1296 cm³, toujours avec deux carburateurs, la puissance passe à 72ch. Le poids évolue assez peu et la voiture atteint les 152 km/h en pointe et abat le 0 à 100 km/h en 12.5s.
C’est la face avant qui subit le plus de modification, les pare-chocs sont remontés de 9 cm pour le marché américain.
Cette version sera produite au total à 65.320 exemplaires entre 1967 et 1970.

Suivront ensuite les versions MkIV et 1500. Au total la Spitfire sera produite à 315.142 exemplaires entre 1962 et 1980 et restera un des petits roadsters les plus mythiques.
Elle servira aussi de base à la Triumph GT6, un coupé équipé d’un 6 cylindres.

Vous aimez ? Partagez !

Julien

Laisser un commentaire