Vue dans la rue : Daimler Sovereign

Vue dans la rue : Daimler Sovereign

À la une sur News d'Anciennes

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams sort l’artillerie lourde

Oui, le Grand Prix de Monaco Historique 2021 aura bien lieu (Cedric vous détaillait les plateaux par ici). Et les événements qui vont avec...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Aujourd’hui c’est dans les rues de Troyes que l’on a trouvé cette voiture que l’on pourrait prendre pour une Jaguar.

Daimler Sovereign 2

En fait, la voiture que vous avez sous les yeux pourrait être confondue avec une Jaguar XJ premier modèle. La voiture apparaît en 1968. C’est elle qui doit marquer le renouveau de la marque en reprenant des solutions modernes, combinées aux moteurs XK, déclinés du 2.8L au 4.2L. Sa puissance s’étale donc entre 142 chevaux à plus de 200 chevaux. En 1972, le V12 de la Type E sera aussi installé dans la voiture.

La Jaguar XJ va être déclinée, à partir de 1969 en Daimler Sovereign, aussi appelée Sovereign XJ6, la version V12 se nommant Double Six. L’exemplaire que l’on a sous les yeux est un modèle de la série II, produite à partir de 1973, probablement un châssis long, le châssis court ayant de toute façon été arrêté peu à peu. La calandre est plus fine et les voies sont élargies. A partir de 1975, le moteur 2.8L va être abandonné, le groupe Jaguar rencontrant beaucoup de soucis avec les pistons notamment, mais seulement sur les versions anglaises, les versions 6 cylindres sont alors arrêtées en France.

La Daimler Sovereign, dans sa version XJ6 sera produite jusqu’en 1983 et la version double six sera au catalogue de 1972 à 1992, puis de 1993 à 1997.

 

Vue dans la rue : Daimler Sovereign

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams sort l’artillerie lourde

Oui, le Grand Prix de Monaco Historique 2021 aura bien lieu (Cedric vous détaillait les plateaux par ici). Et les événements qui vont avec...

Renault F1, les années Turbo – Partie 2 (1978-1979)

Dans cette série d'articles, alors que Renault Sport a passé le flambeau à Alpine en Formule 1, nous continuons de retracer la saga de...

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...