Vue dans la rue : Arnolt Bristol

Vue dans la rue : Arnolt Bristol
Vue dans la rue : Arnolt Bristol
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Le Tour Auto 2021 est reporté

La date approchait et on s'en doutait un peu. Le Tour Auto 2021 est reporté, mais c'est un mal pour un bien. L'épreuve devait se...

Meca Place, l’impression 3D au service des anciennes

Qui ne s'est pas entendu dire "Désolé, mais cette pièce est introuvable... peut-être en casses". C'est rageant... et c'est fini ou presque. De une,...

François Allain nous présente Vintage Mecanic Saison 6

Vous êtes prêts ? Si vous êtes fans de l'émission, ou si vous aimez simplement voir de belles anciennes se refaire une beauté à...

Magnifique catalogue pour la vente Grandes Marques au Grand Palais 2021 de Bonhams

Les ventes "parisiennes" continuent. Après Artcurial qui n'avait pas bougé la date de sa vente appelée La Parisienne justement (résultats ici), après RM Sotheby's...

C’est le genre de voiture que l’on ne voit pas souvent, et c’est normal, cette voiture a été produite à 142 exemplaires.

Arnolt est un petit constructeur automobile américain, installé à l’époque à Warsaw dans l’Indiana. Ses voitures suivent toutes la même recette : mécanique anglaise, carrosserie italienne réalisée chez Bertone, assemblage, finition et vente aux états-unis.

Travaillant habituellement avec MG, c’est vers Bristol que se tourne Arnolt en 1953 après que MG n’ait pu lui fournir 200 mécaniques.
C’est donc Bristol qui va fournir à l’américain les châssis et les moteurs 6 cylindres 1971 cm³. Ce moteur est équipé de 3 carburateurs Solex et délivre 130 ch.
Après sa construction par Bristol, le châssis, équipé de son moteur est expédié en Italie, chez Bertone qui l’habille de la carrosserie dessinée par Scaglione. Les voitures n’étaient, au final, que finies dans l’Indiana avec le montage des options.

4 versions ont existé : une version compétition, une version bolide, une version De Luxe encore mieux équipée et pour finir un coupé.
La version compétition a été engagée plusieurs fois aux 12h de Sebring avec des victoires de classe en Sport 2000 en 1955 et 1960.

Les 142 exemplaires seront produits entre 1953 et 1959.

Merci à Gael et Aurélie pour les photos.

Vue dans la rue : Arnolt Bristol

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Le Classic et Racing 901 Atlantique faisait rouler les pistards ce Samedi

Ce Samedi on retrouvait avec plaisir le club Racing & Classic 901 Atlantique pour sa première journée de roulages, sur le Circuit de Loire...

[Concours] Le Jeu des 5000 !

Avec cet article on lance un concours sur News d'Anciennes avec plein de beaux cadeaux à gagner. On l'a appelé le Jeu des 5000. Pourquoi...

François Allain nous présente Vintage Mecanic Saison 6

Vous êtes prêts ? Si vous êtes fans de l'émission, ou si vous aimez simplement voir de belles anciennes se refaire une beauté à...

Le Tour Auto 2021 est reporté

La date approchait et on s'en doutait un peu. Le Tour Auto 2021 est reporté, mais c'est un mal pour un bien. L'épreuve devait se...