Vente Artcurial de Retromobile, partie 2 : du très beau !

Vente Artcurial de Retromobile, partie 2 : du très beau !
Vente Artcurial de Retromobile, partie 2 : du très beau !
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Histoire de Carrossiers, ép. 19 : Vignale, vingt petites années et des beautés

Les carrossiers français ont majoritairement travaillé avant-guerre. Rares sont ceux qui se soient lancé après la seconde guerre mondiale. Du côté des italiens, il...

Nos Anciennes Abandonnées : les invisibles

Antoine est un chasseur de trésors. Pas de pièces d'or ou d’œuvres d'art... quoi que. Il sillonne les routes d'occitanie à la recherche d'anciennes......

Après avoir vendu la totalité de la collection Baillon, article complet ici, Artcurial proposait 117 autres lots aux enchères. Ils sont presque passés inaperçus, et pourtant les lots avaient de quoi attirer !

117 lots tous exceptionnels et le million d’euros de vente a été atteint par trois des voitures proposées lors de la deuxième partie de la vente.
Tout en haut de la liste on trouve la Ferrari 275 GTB Berlinetta de 1966. La voiture qui a toujours été en France restera en Europe, le propriétaire a déboursé 1.988.000€. La seconde Ferrari 275 GTB, la jaune, ex-Vadim et Fonda, pourtant star de la vente n’a pas été vendue. Son estimation située entre 2.75 et 3.25 M€ a peut-être dissuadé certains collectionneurs.
Deuxième voiture, la Mercedes-Benz 380 K Cabriolet A qui a tenu son rang en étant vendue 1.416.000 € pour une estimation entre 1.3 et 1.6 M€.
Troisième place de cette seconde vente pour une Bizzarrini 5300 GT Strada de 1968, qui a établi un nouveau record pour ce modèle, en se vendant 1.244.400 €.

On continue avec une autre Mercedes, un roadster 300 SL avec hard-top de 1957 qui est arrivée au milieu de son estimation en se vendant 929.800 €.
Suivent deux Maserati 3500 GT, voiture très présente sur le salon, ici des Spider Vignale à hard-top. La noire s’est vendue 858.200€, la blanche à 834.400€.

On notera dans les voitures de nombreux invendus. Parmi les voitures dont on avait parlé, on note la Mercedes 504 K « Spezial Roadster Long Tail », l’autre star de la vente la Bugatti Type 43 Grand Sport ex Malcolm Campbell, estimée entre 2 et 3 millions d’euros. Egalement invendue, une seconde 300 SL de 1955 estimée entre 1.2 et 1.3 millions d’euros, une autre Bugatti, Type 55 avec historique sportif, estimée entre 1.3 et 1.7 M€. Enfin la BMW M1 ex 24h du Mans est également restée invendue.

Par contre, du coté des voitures “exotiques”, on notera la Renault 4 de Plage vendue 16.092 €, une Peugeot 402 Eclipse vendue 193.104 €, une Iso Griffo 7L vendue 405.280€ et une Citroën CX ” Honecker ” rallongée par Nilsson vendue à 95.360€.
Vous trouverez tous les résultats ici.

Toutes les photos sont à voir dans dans notre album consacré à Retromobile en cliquant ici.

Vente Artcurial de Retromobile, partie 2 : du très beau !

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams sort l’artillerie lourde

Oui, le Grand Prix de Monaco Historique 2021 aura bien lieu (Cedric vous détaillait les plateaux par ici). Et les événements qui vont avec...

Renault F1, les années Turbo – Partie 2 (1978-1979)

Dans cette série d'articles, alors que Renault Sport a passé le flambeau à Alpine en Formule 1, nous continuons de retracer la saga de...

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...