Un tour au rendez-vous mensuel des Rétromobiles de la Mée, à Chateaubriant

Un tour au rendez-vous mensuel des Rétromobiles de la Mée, à Chateaubriant
Marc
Passionné d'autos sportives et de photos. Ancien parmi les anciennes, ça ne dépareille pas trop, d'autant que sa deuxième matière grise, métallisée celle-ci, lui accorde de bonnes virées nostalgiques, une Renault R8 ragaillardie. Il est sous le régime News d'Anciennes depuis depuis début 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Musée Matra, la France et pas n’importe laquelle

Mis sous le feu des projecteurs récemment quand la MS 670 a été retirée de l'exposition, il serait quand même dommage de réduire le...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat dans le...

La MEP Daphné, le coupé chevronné et oublié

Quand on associe MEP et Citroën on pense à ces monoplaces en coin, bleu et blanches qu'on voit régulièrement sur des événements tels les...

Notre sélection de cadeaux de noël pour des passionnés d’anciennes

Même si on est loin de la frénésie de Noël avec l'ambiance actuelle, ça approche, c'est dans moins d'un mois maintenant ! Et si...

Nous voilà donc à Chateaubriant (au nord de la Loire-Atlantique), ce premier samedi d’Août, à l’occasion du rendez-vous mensuel de l’Asso Rétromobiles de la Mée. Nous sommes accueillis à l’Atelier où quelques membres s’activent autour de restaurations en cours. Aujourd’hui, vacances obligent, c’est un petit noyau de collectionneurs qui animera cette belle matinée estivale, autour de leurs autos, avant d’effectuer une sortie improvisée.

L’asso « Rétromobiles de la Mée »

Elle rassemble plus  d’une centaine de  passionnés avec plus de 180 véhicules de collection anciens. L’Atelier est destiné à l’Entretien et à la Restauration de véhicules de tous types et de tous âges. Aujourd’hui, on ouvre en grand le rideau de fer et déjà, pour certains membres, c’est l’occasion de s’avancer sur les projets en cours.

On s’imagine dans un garage de ville des années 50. Le matériel est conséquent et visiblement suffisant pour restaurer plusieurs autos, en même temps. L’Équipement est à la hauteur, pont élévateur à quatre colonnes, établis, outillage, puis deux/trois espaces complémentaires, dont un bureau où la documentation parait conséquente.

Les projets en cours

Actuellement, trois projets progressent. Une Citroën 2 cv, qui est à l’étape « Chassis ». Un coupé Porsche 356, qui va mériter beaucoup d’attention. Une restau de taille, notamment en carrosserie. C’est un grand et beau projet, qui ne manque pas d’intérêt à être suivi, et pourquoi pas en visitant le site de l’Asso, régulièrement mis à jour. Quand à la Mini, c’est précisément son heure de vérité. Il ne lui reste plus, qu’à se faire belle en peinture et en finition, afin de se mêler à la circulation.

Pendant que certains s’activent au garage, ça défile et ça discute en extérieur

Petit coucou de l’ami Anglais, venu sans kilt, aujourd’hui, histoire de faire prendre l’air à son antique BSA 250 cm3. Une Citroën 2 cv effectue un bref arrêt, pour rapidement disparaitre. Ah ! Voilà, enfin quelqu’un qui prend son temps, ce matin… c’est un chanceux en affaire, celui-ci. Il a déniché une « onze », une Renault. Elle est dans son nectar et a seulement parcouru 70.000 kms, dans sa belle et douce vie. Aujourd’hui, elle ne fait, toujours pas tourner les têtes, certes, mais poursuit sa route en toute discrétion. Son moteur cléon, et sa conception bicorps compacte à hayon, conviennent tout à fait à son nouveau et heureux propriétaire, qui en fait un usage au quotidien. Côté entretien, pas de soucis, elle sera dorlotée à l’Asso locale.

Il y a du monde à l’extérieur !

Après avoir fait le tour de la Renault 11 on prend le temps de découvrir les autres autos venues faire un tour. D’abord avec une Porsche 944, qui reprend petit à petit ses allures d’antan, afin de lui faire oublier les cicatrices d’une vie bousculée. Une Renault R20, également présente, aujourd’hui. Celle-ci nous dévoile son passé, sans prétention. Pas sûr que les équipements, jantes et doubles phares, soient ceux d’origine, peu importe. Elle prend le chemin de la restauration, elle aussi, tout comme cette BMW 3.18, nouvellement acquise.

On croise aussi un p’tit cabriolet qui n’est autre qu’une série One, VW Golf Karmann. Un joli cabriolet qui fait toujours tourner les têtes, actuellement. On termine avec ce Muscle Car Américain, une Oldsmobile Cutlass. Admirez la belle, toute auréolée de chromes rutilants, jantes Cragar comprises.

Une bonne surprise… C’est mon coup de cœur !

L’auto est plus jaune qu’à l’origine, c’est le choix de son propriétaire, qui trouvait trop fade le jaune officiel. Avouons qu’elle ne passe pas inaperçue, cette éclatante Ford Capri Mk III. Elle a la particularité d’être rare, et plus encore, dans cette configuration. C’est « The must modèle », une Mk3 3.0L, mue d’un V6 de 138 ch. Construite dans les années au tournant des années 80 (1978-1986), c’est la troisième et dernière génération. Elle se différencie de ses précédentes, par sa calandre 4 phares et son logo ovale Ford. On note également les spoilers AV/AR, et les pare-chocs « noir mat », conforment à tous les modèles de l’époque. L’intérieur se veut plaisant et accueillant avec ses sièges baquets, et son tableau de bord aux allures sportives.

Faisons un tour en Capri MkIII

La balade du jour se dessine, et voilà une bonne occasion de déguster un moment privilégié, en tant que passager de cette Capri. Nous voilà en ville, rapidement, puis on s’échappe dans le verdoyant secteur, Choisel, où une pause s’improvise. Cette Ford Capri, est une auto particulière. D’entrée, on a du mal à penser que l’assise est si basse et si ferme. Par contre, une fois en place, on est bien calé. On apprécie l’environnement, et plus précisément le tableau de bord sportif composé de compteurs ronds et le joli volant. Les quelques accélérations démontrent bien un potentiel, mais elle mériterait un essai plus complet, pour mieux l’apprécier et en dire davantage, et plus particulièrement sur le confort et son agrément en pleine route.

Une jap’ s’invite

Lors de notre pause, une sympathique surprise, s’invite au cortège, un Coupé Nissan 200 SX. Une féline cette japonaise, puisque sa puissance est pratiquement doublée par rapport à l’origine. Son moteur délivre 200 ch. Son jeune propriétaire conservera cette motorisation pour l’instant, et s’attachera dans un premier temps à son esthétique, tout en la domptant régulièrement, pour rejoindre des futurs rendez-vous d’anciennes

On termine en histoire et en photos

Profitons de cette sympathique compagnie de passionnés de mécaniques pour évoquer ce monumental outil, planté à quelques mètres de l’Atelier de l’Asso Rétromobiles de la Mée. C’est un hommage aux travailleurs des anciennes forges Huard. Ce gigantesque Marteau Pilon Erié, est de fabrication Américaine. Il est un rescapé de l’historique site industriel Castelbriantais, de l’Entreprise Huard, fabricant de charrue (Brabant) et de matériel agricole depuis 1863 jusqu’en 1986. L’activité se poursuit depuis 1987, sur un autre site de la ville sous l’appellation Kuhn-Huard, puis Kuhn, et aujourd’hui, c’est une marque leader dans le secteur de la Technologie industrielle agricole.

Un tour au rendez-vous mensuel des Rétromobiles de la Mée, à Chateaubriant

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Le Calendrier des Courses Historiques 2021

En 2020 on a pu voir quelques courses historiques sympathiques. Mais il faut bien dire que la saison a été réduite et ultra condensée....

Musée Matra, la France et pas n’importe laquelle

Mis sous le feu des projecteurs récemment quand la MS 670 a été retirée de l'exposition, il serait quand même dommage de réduire le...

Bixhope Art, des autos, des couleurs et Bull The Dog

Malgré son nom, c'est bien un artiste français qu'on vous présente aujourd'hui. Et même un jeune artiste car s'il est né en 1968, c'est...

La MEP Daphné, le coupé chevronné et oublié

Quand on associe MEP et Citroën on pense à ces monoplaces en coin, bleu et blanches qu'on voit régulièrement sur des événements tels les...