Traversée de Paris hivernale 2017, galettes, bruine et voitures anciennes

Traversée de Paris hivernale 2017, galettes, bruine et voitures anciennes
bertrand
rédacteur et photographe à news d'anciennes. Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

À la une sur News d'Anciennes

Acheter Une Voiture Ancienne : attention aux restaurations « made in USA »

Qu’elles semblent belles certaines anciennes venues d’Amérique. Des véhicules rutilants à prix très concurrentiels. Une Ford Mustang GT de 1967 à 16.000...

Certificat d’Immatriculation de Collection (ancienne Carte Grise Collection) : quelques rappels

En France on adore les lois. Et on en a tellement, qui sont amendées tellement souvent qu'on peut s'y perdre facilement. Du...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

Renault Dauphine, succès-story d’une star de la régie

Pour diversifier sa gamme Renault avait besoin de voir plus gros que la 4CV. Mais on a pas fait les choses à...

Encore une édition exceptionnelle ou même la bruine ne put entamer le moral des participants ! La Traversée de Paris hivernale 2017 avait lieu hier matin, une des premières grandes manifestations de l’année, à un mois de la grand messe Retromobile. Une autre traversée de Paris aura lieu cet été, en attendant, on part en balade, sous un climat “breton”.

A mon arrivée sur la vénérable place Saint Louis du château de Vincennes (94), l’ esplanade est déjà bien remplie est des belles files d’attente commencent à se former dans les rues parallèles. Mes craintes, si, si, j’en ai eu, s’évaporent complètement car en moins de dix minutes on passe à un joyeux bazar, mélangeant des voitures, bus, camions mobylettes, et autres tracteurs en un joyeux capharnaüm mécanique ! C’est vrai que 800 véhicules sur une place, ça ne passe pas inaperçu ! La matinée sera bonne c’est certain.

Après le café de rigueur, la perception du road-book et la plaque de participants, vers huit heures les premiers véhicules du (très) long cortège s’ébranlent vers la capitale. C’est le vrai départ de la Traversée de Paris hivernale 2017. Pour ceux qui ne connaîtraient pas cette manifestation,  le cortège parcourt (ou pas) un itinéraire découvrant les plus beaux coins et monuments de Paris. Le parcours fait à peu près trente kilomètres. Sur ce départ on trouve toutes sortes de voitures, des sportives, des militaires, des Américaines, des Françaises, de l’utilitaire, bref le panel complet de la voiture ancienne. Les deux roues sont aussi fort bien représentées, mobylettes, solex, motos anciennes et même quelques vélos qui avaient bravé le temps maussade. Cette année le thème était les années 70, mais forcément toutes les époques étaient de la partie, avec même quelques belles avant-guerre.

Lors des éditions précédentes, nous vous avions fait découvrir le parcours de l’intérieur. Du coup cette année et suite à un petit souci de voiture, je me suis posté sur la place de la Concorde. C’était censée être juste une ‘’petite’’ halte de la Traversée de Paris hivernale 2017, l’endroit se transforme rapidement en… un ÉNORME bordel ! N’ayons pas peur des mots ! Des voitures arrivent de toutes les avenues, rejoint sur place par des non participants !
Une asso de voitures US et sa sono roulante organise même un bal improvisé au pied de la grande roue pour le bonheur des touristes et des très nombreux promeneurs ! Même les forces de l’ordre, plus que débordées par le nombres de voitures, furent plus que sympas avec nous.
Il faut dire que la bonne humeur de cette sympathique manifestation était très contagieuse, mais arrivera-t-elle jusqu’à l’Hôtel de Ville,  j’en suis moins sur… A onze heures la Concorde était pleine comme un œuf, débordant de partout comme un musée à ciel ouvert, beaucoup même avaient sorti tables et débouché les bouteilles, coupé le jambon ou la galette, le tout sous un petit soleil en plus ! Le retour prévu sur Vincennes ne sera pas pour toute suite… On est pas bien là !?!?

Au final est malgré le crachin du début, la Traversée de Paris hivernale 2017, était grandiose ! Une ambiance de folie, des voitures de folie, une franche bonne humeur qui fait un bien fou ! Je dis juste aux éternels grincheux (boycott ? ce n’est pas trop notre façon de penser) qu’ils ont raté un truc énorme et que la bonne humeur de cette Traversée de Paris hivernale 2017 est aussi une façon de manifester ! Rendez-vous en août maintenant !

La galerie de ce super dimanche est ici.

Traversée de Paris hivernale 2017, galettes, bruine et voitures anciennes

Sur le même thème

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

On a lu : “Dossier Michel Vaillant – Circuit Paul Ricard”

Lancée en 1995 avec un album consacré à James Dean, la série "dossiers Michel Vaillant" revient pour retracer l'histoire du circuit Paul...

Vu dans la rue : un “Coupé” Rover P5

Dans la série "au marché", après l'ID Break, l'Amazon Break et la Daimler Double Six c'est une autre anglaise que j'ai dénichée....

Acheter Une Voiture Ancienne : attention aux restaurations « made in USA »

Qu’elles semblent belles certaines anciennes venues d’Amérique. Des véhicules rutilants à prix très concurrentiels. Une Ford Mustang GT de 1967 à 16.000...