Traversée de Nantes 2018, une huitième parfaitement menée

Traversée de Nantes 2018, une huitième parfaitement menée
Marc
Passionné d'autos sportives et de photos. Ancien parmi les anciennes, ça ne dépareille pas trop, d'autant que sa deuxième matière grise, métallisée celle-ci, lui accorde de bonnes virées nostalgiques, une Renault R8 ragaillardie. Il est sous le régime News d'Anciennes depuis depuis début 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Acheter Une Voiture Ancienne : attention aux restaurations « made in USA »

Qu’elles semblent belles certaines anciennes venues d’Amérique. Des véhicules rutilants à prix très concurrentiels. Une Ford Mustang GT de 1967 à 16.000...

Certificat d’Immatriculation de Collection (ancienne Carte Grise Collection) : quelques rappels

En France on adore les lois. Et on en a tellement, qui sont amendées tellement souvent qu'on peut s'y perdre facilement. Du...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

Renault Dauphine, succès-story d’une star de la régie

Pour diversifier sa gamme Renault avait besoin de voir plus gros que la 4CV. Mais on a pas fait les choses à...

Victime de ses sept succès précédents, cette nouvelle édition sera encore limitée en nombre. On ne déroge pas les habitudes puisque la Traversée de Nantes 2018 se déroule dans le sens Sud/ Nord, ce qui facilite l’Asso GTO située à l’arrivée du périple.

280 véhicules Autos, cycles et poids lourds regroupés sur le parking Pôle Sud.

Nos cathédrales de la grande distribution ne manquent pas d’atouts pour attirer les clients et comme dimanche dernier au Maxi 5 de Savenay (à revoir ici) les parkings couverts se multiplient dans l’agglomération Nantaise. Ici, les travaux sont encore en cours, tant et si bien qu’au p’tit matin, il a fallu être patient pour l’engagement officiel, malgré la bonne volonté des blousons rouges en place.

Chacun prend place sous les emplacements désormais ombragés. Par marque, par âge, pas de quoi s’égarer, les commissaires veillent au grain, reste plus qu’à poser la plaque de la Traversée de Nantes 2018 et attendre les ordres de départ.

Personnellement, j’étais engagé avec ma Renault R8, j’ai donc l’honneur d’effectuer ma première balade rétro au sein de cet événement régional. Voilà mon ressenti de cette sympathique matinée Nantaise.

La Traversée de Nantes 2018 de l’intérieur

Tout se déroule dans les meilleures conditions de circulation, jusqu’au cœur de ville, aux abords du Château d’Anne de Bretagne, puis aux 50 Otages, où les bouchons se forment. Le public est présent et c’est vrai qu’à cet endroit historique où désormais la circulation n’est ouverte quotidiennement, qu’aux transports en commun, les participants de la Traversée de Nantes 2018 tiennent à s’y attarder pour figer l’instant.

Nous voilà ensuite empruntant le célèbre “quai de la fosse”, puis le secteur Zola et d’arriver difficilement dans le quartier Ste Thérèse, afin de s’approcher du but final par la route de Vannes. Il faut entamer la boucle finale du bourg d’Orvault où les résidents s’entassent, plein centre ville, pour féliciter tout ce cortège plein d’historiques roulantes.

Une fois le rond-point de l’église passé, les derniers hectomètres annoncent la fin de la Traversée de Nantes 2018 où les blousons rouges de service nous garent autour de la salle locale “L’Odyssée” afin de faire refroidir les mécaniques et de retrouver les amis pour un pot bien mérité.

C’est la tradition, les reines de Nantes accompagnent le cortège, du début à la fin de l’événement.

Derniers instants de bonheur sur le parking

La bonne ambiance est toujours d’actualité, mais on a passé beaucoup de temps embouteillé. Peut-on trouver de meilleurs moments plus tranquilles, pour une traversée Nantaise plus agréable… Partir plus tôt, ou carrément plus tard en après-midi pour être moins exposé et mêlé à la circulation.

Je reconnais que ce n’est pas simple déjà d’avoir l’aval des élus et de pouvoir organiser un cortège de 280 véhicules dans le flux normal. Bon courage à l’Asso pour faire perdurer cette superbe idée de sortie annuelle, dans les meilleures conditions.

Lors de cette Traversée de Nantes 2018, bien occupé à la conduite de mon véhicule, difficile de concilier avec les prises de photos, mais c’est sans compter sur l’apport de clichés supplémentaires de la part de Benoit, notre «Rétrocalage mondial» toujours prêt à rendre service aux amis.

Traversée de Nantes 2018, une huitième parfaitement menée

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

On a lu : “Dossier Michel Vaillant – Circuit Paul Ricard”

Lancée en 1995 avec un album consacré à James Dean, la série "dossiers Michel Vaillant" revient pour retracer l'histoire du circuit Paul...

Vu dans la rue : un “Coupé” Rover P5

Dans la série "au marché", après l'ID Break, l'Amazon Break et la Daimler Double Six c'est une autre anglaise que j'ai dénichée....

Acheter Une Voiture Ancienne : attention aux restaurations « made in USA »

Qu’elles semblent belles certaines anciennes venues d’Amérique. Des véhicules rutilants à prix très concurrentiels. Une Ford Mustang GT de 1967 à 16.000...