Sur les pistes de l’Histoire : les circuits d’Albi

Sur les pistes de l'Histoire : les circuits d'Albi
Sur les pistes de l'Histoire : les circuits d'Albi
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Le Mans Classic 2021 pourra-t-il avoir lieu ?

L'annonce du report des 24h du Mans "normales" aux 21 et 22 Août au lieu des 12 et 13 Juin vient de tomber. Pas...

80 véhicules au RDV des Dérouillés de Février

Les Dérouillés des Trois Provinces avaient déjà réintégré leur lieu habituel du Champilambart à Vallet (44) le mois dernier (Marc en avait parlé ici)....

La Matra Murena, carrière éclair pour un coupé original

À la fin des années 70 chez Matra on surfe sur les succès. La Bagheera se vend toujours bien tandis que l'original baroudeur Rancho...

1er Rass’Auto’Mobile, la balade des gens heureux !

Ce dimanche, comme dans beaucoup d’autres endroits, l’association Volants et Vallée était privée de son rassemblement mensuel. Mais si dans l’Eure on n’a pas...

Une décision de justice injuste a remis dans la lumière le circuit d’Albi. Après vous avoir parlé de l’Autodrome de Miramas ou des circuits de l’Ouest Parisien, c’est à retrouver ici, on va vous parler du circuit d’Albi… ou plutôt DES circuits d’Albi.

1933 : premières courses locales

Les premières courses courues près d’Albi remontent à 1933. Ce n’est pas sur un circuit permanent que les passionnés qui organisent ces premières courses s’établissent, mais sur un triangle partant du hameau des Planques, qui donne son nom au circuit, allant ensuite au village de Saint Juéry avant de revenir plein sud et reprendre la route de Millau pour revenir vers le départ.

Pierre Veyron est le premier vainqueur de cette course. Réservée aux voiturettes, elle va devenir un classique du mois de Juillet. Veyron la gagnera trois fois et on verra aussi le Prince Bira ou Villoresi inscrire leur nom au palmarès.

Du côté du circuit, le premier tracé n’est utilisé qu’en 1933.

Dès l’année suivante l’épingle qui précède la ligne de départ est shuntée par une bretelle. Les bénévoles construisent d’ailleurs des tribunes le long de cette bretelle ainsi qu’un passage souterrain. Une tour de chronométrage en dur est également construite à cet endroit et est toujours visible de nos jours !

Après-guerre les courses reprennent. C’est toujours une cours internationale et le palmarès le confirme.

En 1946 c’est Nuvolari qui l’emporte sur une Maserati 4CL. Les années suivantes voient les victoires de Rosier en 1947 (Formule 2), en 1948 et 1949, Villoresi et Fangio imposent leurs Maserati.

À partir de 1950 le Circuit des Planques accueille un Grand Prix de F1 hors championnat ! Les français y brillent. Raymond Sommer y impose sa Talbot T26C en 1950. Il est suivi en 1951 par Trintignant sur Simca-Gordini puis par Louis Rosier, deux fois sur Ferrari.

Aucune course n’est disputée en 1954 et l’année suivante c’est sur un circuit raccourci, qui ne va pas plus jusque Saint Juéry que André Simon impose sa Maserati, devant celle de son patron Louis Rosier.

La catastrophe du Mans 1955 a cependant fait changer les mentalités. Le circuit des Planques ne sera plus utilisé mais Albi va vite revenir au calendrier.

Le circuit d’Albi “Le Sequestre”

À partir de 1959 c’est de l’autre côté de la ville, à l’ouest, que se dérouleront les épreuves de sport mécanique. Le circuit est établi autour de l’Aérodrome, toujours actif, contrairement à de nombreux circuits du même genre qui ont été construits autour d’aérodromes désaffectés (Silverstone ou Sebring par exemple). Ce sont d’abord des course de Formule Junior qu’il accueille

Mais en 1962 la municipalité valide la construction de véritables infrastructures. Les travaux sont vite réalisés et le Grand Prix d’Albi fait son retour en Septembre. Ce sont 30.000 personnes qui se massent dans les tribunes.

Le circuit d’Albi “Le Sequestre”, du nom du hameau situé au sud, va surtout accueillir des événements de F2 et de F3. Mais dans les années 60 et 70 ce sont des grands noms qui participent aux courses dans ces catégories.

Ainsi les vainqueurs se nomment Brabham, Jaussaud, Clark, Stewart, Ligier, Courage, Pescarolo, Fittipaldi ou (Graham) Hill !

En 1981 l’allongement de la piste nécessite des modifications sur le tracé qui n’est plus permanent (il traverse la piste aérienne). En 1988 une chicane est rajoutée au bout de la ligne droite des stands. Les épreuves se font plus rares et sont surtout nationales.

Le circuit redémarre, les ennuis commencent

En 2015 un nouveau gestionnaire est nommé et le circuit réaccueille de nombreux événements. Malheureusement entre la création du circuit et ce moment là, les habitations ont poussé au Sequestre, notamment un éco-quartier tout neuf, sorti de terre à partir de 2011. Et les riverains s’étaient habitué à une activité réduite et crient au scandale à cause du bruit, trop important selon eux.

En Septembre 2019 ils obtiennent la limitation des horaires et du nombre de week-end pendant lequel le circuit peut fonctionner… En parallèle, un mur anti-bruit est érigé… Mais cela n’empêche pas les riverains de déposer de nouveaux recours qui aboutissent en Janvier 2021 à une condamnation de plus de 70.000 € pour le préjudice aux riverains. Lamentable non ?

Les circuits d’Albi de nos jours

Les deux circuits d’Albi existent toujours. Même très urbanisé, vous pouvez toujours vous aventurer sur le Circuit des Planques, mais n’espérez pas atteindre les 250 km/h de la grande époque.

Pour ce qui est du circuit actuel, il est donc toujours en activité et on croise les doigts pour que ce soit pour longtemps. Son calendrier 2021 est d’ailleurs chargé avec quelques événements dédiés aux autos anciennes (en gras) :

  • 9-11 Avril : Grand Prix Historique
  • 15 Mai : Coupe Caterham
  • 22-23 Mai : Coupe de France des Circuits FFSA
  • 28-29 Mai : Albi Eco Race
  • 4-6 Juin : 77e Grand Prix d’Albi, GT4 France
  • 26-27 Juin : Week-End Rétro
  • 4-5 Septembre : 5e Grand Prix Camion

Et si vous voulez voir ce que donne un Week-End rétro, retour sur l’édition 2019 par ici.

Visuels : Oscar Plada

Sur les pistes de l'Histoire : les circuits d'Albi

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

  1. On achète une maison à côté d’un aéroport et on se plaint du bruit des avions…
    On achète une maison à la campagne et on se plaint du chant du coq…
    On achète une maison au centre d’un village et on se plaint du son du clocher…
    On achète une maison près d’un circuit et on se plaint du bruit des voitures…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

La Matra Murena, carrière éclair pour un coupé original

À la fin des années 70 chez Matra on surfe sur les succès. La Bagheera se vend toujours bien tandis que l'original baroudeur Rancho...

Cabourg Rétro Show 2021, les anciennes ont rendez-vous sur la côte

Les organisateurs baptisent eux-mêmes le futur événement : "l'édition du monde d'après". Le Cabourg Rétro Show 2021 se prépare pour la fin du mois...

Porsche 550 Coupé, un toit pour ouvrir le bal

On va s'attaquer à un sacré morceau en vous proposant de vous replonger dans l'histoire de la mythique 550. Mais avant de parler des...

Le Mans Classic 2021 pourra-t-il avoir lieu ?

L'annonce du report des 24h du Mans "normales" aux 21 et 22 Août au lieu des 12 et 13 Juin vient de tomber. Pas...