Spécial Saint Patrick : Modèles à la Une : De Lorean DMC 12

Spécial Saint Patrick : Modèles à la Une : De Lorean DMC 12
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Acheter Une Voiture Ancienne : attention aux restaurations « made in USA »

Qu’elles semblent belles certaines anciennes venues d’Amérique. Des véhicules rutilants à prix très concurrentiels. Une Ford Mustang GT de 1967 à 16.000...

Au volant d’une Volvo 850R, quick brick

Une Volvo, c'est une auto carrée. Une Volvo c'est une auto qui est plus solide que le mur dans lequel elle rentre....

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

deloreanC’est une voiture très particulière dont on parle ici. Elle est devenue mythique, certes, mais malheureusement pour son constructeur, la production s’est arrêtée avant que la DMC-12 ne soit mise en valeur par les films Retour Vers le Futur.

La DMC-12 est la seule et unique production de la firme DeLorean Motor Company. Cette marque porte le nom de son créateur, John Zackary DeLorean, ancien vice-président de la Général Motors.
A l’origine, la voiture doit être une production spéciale, plus sûre que les voitures de son temps, équipée d’Airbags, bon freinage, pare-choc et châssis à déformation, mais aussi plus solide et tenir dans le temps.

Le premier prototype est conçu par William T. Collins, ancien ingénieur et designer chez Pontiac. Ce prototype est fini en Octobre 1976 et équipé d’un 4 cylindres d’origine Citroën, mais un 4 cylindres à pistons rotatifs.
Déjà le choix de moteur va changer, la firme décide de monter un V6 PRV dans la voiture. Même si la puissance n’est pas au rendez-vous, le moteur est fiable et déjà homologué aux États-Unis.
Ensuite, au niveau des trains roulants, De Lorean s’adresse à Lotus et demande conseil au génial Colin Chapman. Celui-ci impose une meilleure qualité de l’ensemble. C’est le châssis et les trains roulants de la Lotus Esprit qui seront finalement utilisés.

La carrosserie reste, elle, celle prévue par De Lorean, dessinée par Giugiaro avec carrosserie en acier inoxydable et portes papillon.

945349e55e35b4b7f39324840d0f72bdPour la production, la firme bénéficie de l’aide du gouvernement anglais. Pour atténuer les conflits sociaux de l’Irlande du Nord, elle aide grandement la firme à s’installer à Dunmurry, dans la banlieue de Belfast. L’usine commence à sortir de terre en 1978.
La production, prévue pour commencer en 1979 ne commence qu’en 1981 suite à des soucis récurrents de mise au point.

Pour les caractéristiques, on reprend celles du V6 PRV de 2,7L, fort de ses 130 ch. La voiture fait 4,2 m de long et pèse 1230 kg. Avec tout cela les performances sont assez faibles. Le 0 à 100 est abattu en 9.5s et la vitesse de pointe est d’à peine 200 km/h.

8eb4402a7a07f5fd912096f74d887140Les premières voitures sont assemblées par des employés inexpérimentés, les soucis de qualité sont énormes. Elles sont intégralement ré-assemblées aux Etats-Unis.

La production va atteindre 8583 exemplaires quand John Zackarie De Lorean va être arrêté en Octobre 1982 pour des histoires de trafic de drogue, la seule solution pour sauver la société.
Les dernières voitures ont résolu leurs problèmes de jeunesse, une garantie de 5 ans est même proposée. Cependant le volume est trop petit pour que la voiture ne garantisse le succès de la marque. Les voitures commencées sont terminées et vendues jusqu’en 1983.

C’est en 1985 que le premier retour vers le futur la propulse au rang de collector.

e678f6c3c224df939ae6d26a473476abDe nombreuses pièces de rechanges étaient disponibles à l’époque et une société Texanne a repris le stock.

Le gros avantage est que pour les 6500 voitures roulantes recensées en 2008, les pièces sont faciles à trouver.

La voiture est toujours un mythe. La croiser sur un rassemblement n’est pas si rare que cela, on en croise même avec les appendices apposés sur le capot moteur, comme dans le film.

Spécial Saint Patrick : Modèles à la Une : De Lorean DMC 12
Article précédentVue dans la rue : NSU TT
Article suivantFaîtes de la Nationale 7

Sur le même thème

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Liberté Égalité Roulez 2020, des anniversaires bien arrosés pour les Françaises !

Pour ce Liberté Égalité Roulez 2020, les Françaises ont été arrosées comme jamais sur notre anneau de Linas-Montlhéry. En même temps, elles...

Au volant d’une Volvo 850R, quick brick

Une Volvo, c'est une auto carrée. Une Volvo c'est une auto qui est plus solide que le mur dans lequel elle rentre....

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

On a lu : “Dossier Michel Vaillant – Circuit Paul Ricard”

Lancée en 1995 avec un album consacré à James Dean, la série "dossiers Michel Vaillant" revient pour retracer l'histoire du circuit Paul...