Sortie de grange : une Ferrari 365 GTB/4 Daytona de 1971

Sortie de grange : une Ferrari 365 GTB/4 Daytona de 1971
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Sortie de grange : une Ferrari 365 GTB/4 Daytona de 1971
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Rosengart Supertraction, premières oubliées

Vous avez peut-être déjà croisé ces magnifiques autos françaises au style américaine et affirmé. Mais les Rosengart Supertraction ne sont pas que ces magnifiques...

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

Techniquement, on ne pourrait pas appeler ça une sortie de grange puisque la Ferrari 365 GTB/4 Daytona de 1971 dont il est question n’a pas vu la paille et les poules mais le résultat est le même.

En effet la Ferrari 365 GTB/4 Daytona va demander quelques travaux avant de reprendre la route après sa vente récente. Son histoire vaut le détour.

Tout commence en 1971 quand Patrick Sinn, entrepreneur venant de Toronté est à Genève de retour de vacances. Il voit son vol de retour pour Toronto retardé de quelques heures alors pour passer le temps, il se rend sur au salon de l’auto de Genève. Sur place il tombe littéralement amoureux de la Ferrari 365 GTB/4 Daytona exposée sur le stand de la marque.
Il est tellement sous le charme qu’il décide de louer une voiture et de se rendre à Maranello au siège de Ferrari pour en commander une, rouge.

Trois mois plus tard, il reçoit le coup de fil tant attendu et prend un vol pour l’Italie. Il prend livraison de SA Ferrari 365 GTB/4 Daytona directement sur place. Il va rester un mois en Europe, écumant les routes à bord de sa belle italienne flambant neuve et au son de son puissant V12.
A la fin de ce mois, il fait embarquer son italienne dans les cales du Queen Elisabeth II pour un retour au Canada. Sur place il roulera avec régulièrement, couvrant 90.000 km à son volant jusqu’en 1989.
A cette date, Patrick Sinn part pour l’Asie pour veiller sur les affaire familiales et laisse sa voiture sur sa place de parking, souterrain, de Toronto. Les précautions sont prises : elle est recouverte et mise sur cales.
Le problème c’est que Patrick Sinn ne reviendra à Toronto qu’en 1995 ! Et à ce moment là, il préfère rouler en cabriolet Mercedes 280 SL qu’avec sa Ferrari.

Du coup, entre 1995 et fin 2014 la Ferrari 365 GTB/4 Daytona n’a pas roulé. Ce qui fait que Patrick était devant un beau dilemme : soit dépenser une petite fortune pour redémarrer la voiture, soit la mettre en vente.
C’est cette option qu’il a choisi et la voiture a été vendue, cette année par RM Auctions lors de sa vente d’Amelia Island pour 770.000 $.

Source : ruotevecchiedb

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Sortie de grange : une Ferrari 365 GTB/4 Daytona de 1971

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Roadbook d’Anciennes Episode 32 : Le Viapac, la route de l’art, un itinéraire contemporain

Alexandre Pierquet est l’auteur de plusieurs guides qui permettent aux collectionneurs de voitures anciennes de vivre de beaux voyages en voiture ancienne. Dans Roadbook...

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

On a testé : la Vaillante Académie

Ce Mercredi c'était retour à l'école. Après avoir tâté du stage pilotage de monoplace avec la Classic Racing School, cette fois le but était...