Ronde de la Fayolle : épreuve de régularité en terre Ardéchoise

Ronde de la Fayolle : épreuve de régularité en terre Ardéchoise
Ronde de la Fayolle : épreuve de régularité en terre Ardéchoise
Paul Guy
Paul aime passer son temps à courir après les véhicules anciens. Au sens large puisque les autos côtoient les trains et les avions ! Il a rejoint l'équipe à l'été 2018.

À la une sur News d'Anciennes

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Histoire de Carrossiers, ép. 19 : Vignale, vingt petites années et des beautés

Les carrossiers français ont majoritairement travaillé avant-guerre. Rares sont ceux qui se soient lancé après la seconde guerre mondiale. Du côté des italiens, il...

Nos Anciennes Abandonnées : les invisibles

Antoine est un chasseur de trésors. Pas de pièces d'or ou d’œuvres d'art... quoi que. Il sillonne les routes d'occitanie à la recherche d'anciennes......

En villégiature dans la région du Vivarais, j’aurais l’occasion d’en reparler dans deux articles sur le “Mastrou” et le Velay Express : deux chemins de fer touristiques à vapeur à visiter absolument, j’ai eu l’opportunité de couvrir partiellement la Ronde de la Fayolle, hommage au passage historique du Rallye de Montecarlo en terre ardéchoise.

Je me suis donc rendu de bon matin ce samedi 8 septembre 2018 au point de départ à Pont d’Ucel. Le plateau essentiellement constitué de Youngtimers de rallye. Les 205 rallye justement pullulent, les GTI sont là aussi. Les R5 Alpine et R5 Gt Turbo mais aussi de plus rares Opel Manta, Nsu, Toyota Célica et même d’une Ac Cobra complètent le plateau.

Les Porsche et Alpine reines de ces épreuves étaient venues en nombre. En plus du classique plateau de 911, une jolie “PMA”, une Porsche 944. Pour les Alpines : une majorité d’A310 présente, mais aussi une GTA (V6 turbo) et clou du plateau, une très jolie berlinette A110.

A noter également la présence remarquée d’un joli équipage féminin au volant d’une Mini récente, leur Austin Mini originale leur ayant fait faux bond la veille du départ. A ce titre quelques incongruités sympathiques avaient également fait le déplacement pour la Ronde de la Fayolle. On notera ainsi cette rare Austin Minor, ou ces Renault 16 et Simca 1100, plus destinée aux voyages en famille qu’aux épreuves de compétition.

S’agissant d’une épreuve de régularité les concurrents découvraient le matin même leur road book qui devait les conduire pour midi au Mont Gerbier des Joncs. Petit rappel de vos cours de géographie en école primaire, c’est au Mont Gerbier des Joncs que la Loire prend sa source.

Je prend donc la route pour les devancer. Cela offre l’opportunité de voir arriver les autos en action. C’est de la régularité. Même si les autos sont sportives, cela ne veut pas dire qu’elles nous frôlent à 200 à l’heure !

Si je ne suis pas redescendu au Pont d’Ucel l’après midi, la soirée se clôturait par un barbecue pour récompenser les concurrents de leurs efforts. Cette épreuve historique se déroule chaque année. Pour en savoir plus n’hésitez pas à consulter le sympathique site des organisateurs.

 

 

Ronde de la Fayolle : épreuve de régularité en terre Ardéchoise

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams sort l’artillerie lourde

Oui, le Grand Prix de Monaco Historique 2021 aura bien lieu (Cedric vous détaillait les plateaux par ici). Et les événements qui vont avec...

Renault F1, les années Turbo – Partie 2 (1978-1979)

Dans cette série d'articles, alors que Renault Sport a passé le flambeau à Alpine en Formule 1, nous continuons de retracer la saga de...

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...