Retour sur une belle édition des Mechanical Arts Days 2018 à Baziège

Retour sur une belle édition des Mechanical Arts Days 2018 à Baziège
Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Acheter Une Voiture Ancienne : attention aux restaurations « made in USA »

Qu’elles semblent belles certaines anciennes venues d’Amérique. Des véhicules rutilants à prix très concurrentiels. Une Ford Mustang GT de 1967 à 16.000...

Certificat d’Immatriculation de Collection (ancienne Carte Grise Collection) : quelques rappels

En France on adore les lois. Et on en a tellement, qui sont amendées tellement souvent qu'on peut s'y perdre facilement. Du...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

Renault Dauphine, succès-story d’une star de la régie

Pour diversifier sa gamme Renault avait besoin de voir plus gros que la 4CV. Mais on a pas fait les choses à...

Ce week-end, avait lieu le Mechanical Arts Days 2018 à Baziège, un rassemblement mêlant exposition automobile, concerts, concours d’élégance et bien d’autres choses. Si l’an dernier, la deuxième édition avait en partie gâchée par la pluie, cette troisième édition de l’événement connut une météo plus favorable.

C’est en effet sous un chaud soleil d’été que se déroula l’événement. Autant dire donc que sur les deux jours, les Mechanical Arts Days 2018 firent le plein de spectateurs. Les véhicules en tous genres étaient également venus fort nombreux. Les américaines et autres européennes (ainsi que quelques japonaises) étaient bien présentes, de même que quelques véhicules militaires et autres motos anciennes.

Outre l’exposition automobile, les Mechanical Arts Days 2018 présentaient bien d’autres animations : spectacle de danse par l’école de danse de Montesquieu-Lauragais, concerts, défilé de mode vintage… Une balade dans le Lauragais devait également clôturer la journée du dimanche.

Un concours d’élégance était également organisé sous la halle à 15h30 le dimanche. Une douzaine de véhicules des années 30 à 60 étaient représentés. Les voitures passaient à tour de rôle et pour chaque modèle une courte explication nous était fournie par un duo de présentateurs en tenue d’époque. Ce qui nous permettait de connaître un peu plus l’histoire de chaque automobile. Si je n’ai pu rester jusqu’à l’annonce du résultat, j’avais en ce qui me concerne un petit faible pour la Peugeot 201 cabriolet. Retrouvée à l’état d’épave au fond d’un ravin, elle était magnifiquement restaurée.

Ces Mechanical Arts Days 2018 connurent un beau succès. La richesse des activités proposées, le plateau de véhicules représentés, une ambiance sympathique et une équipe d’organisateurs au petit soin y auront beaucoup contribué. Il fallait en effet bien plus qu’une météo favorable pour garantir le succès d’un tel événement. Espérons que la quatrième édition de cet événement sera encore plus réussie.

 

Retour sur une belle édition des Mechanical Arts Days 2018 à Baziège

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Volvo 850R, quick brick

Une Volvo, c'est une auto carrée. Une Volvo c'est une auto qui est plus solide que le mur dans lequel elle rentre....

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

On a lu : “Dossier Michel Vaillant – Circuit Paul Ricard”

Lancée en 1995 avec un album consacré à James Dean, la série "dossiers Michel Vaillant" revient pour retracer l'histoire du circuit Paul...

Vu dans la rue : un “Coupé” Rover P5

Dans la série "au marché", après l'ID Break, l'Amazon Break et la Daimler Double Six c'est une autre anglaise que j'ai dénichée....