Retour à la Montée historique d’Orbec

Retour à la Montée historique d'Orbec
Retour à la Montée historique d'Orbec
La Vieille Becanehttps://lavieillebecane.com/
La Vieille Bécane c'est le site pour trouver toutes les infos dont vous avez besoin concernant les motos anciennes. Depuis l'été 2020 vous retrouvez aussi quelques articles sur News d'Anciennes.

À la une sur News d'Anciennes

Citroën Type H et Citroën TUB, deux noms… mais deux véhicules !

Pour beaucoup le nez de cochon de chez Citroën, avec ses "tôles ondulées" sur les flancs et sa couleur grise emblématique, c'est le TUB....

Dans les Coulisses de l’Emission Direct Auto en Bretagne

Tout juste avant le reconfinement, j’ai eu la chance d’assister au tournage de l’émission de télévision Direct Auto. Je vous emmène découvrir l'envers du...

[La Clé de 13] Zoom sur les roues élastiques !

Dans ce nouvel article technique, on va revenir sur une technologie qui n'a pas fait long feu. Apparues peu de temps après les automobiles,...

La Peugeot 404, populaire classique ET innovante !

La Peugeot 404 est restée 19 ans au catalogue de la marque au lion. Belle performance ! Et cette auto qu'on pourrait croire classique...

Le week-end dernier, direction Orbec en Basse-Normandie. Il s’y déroulait une montée historique réunissant pas moins de 90 motos de 1965 à 1985. L’événement rendait hommage à la célèbre course de côte qui s’y déroulait.

Ici, pas de temps à battre, aucune première place à aller chercher juste le plaisir de rouler entre copains. L’événement est là pour se remémorer la célèbre course de côte qui se déroulait dans les années 70/80. Le samedi était réservé aux vérifications des machines, on pouvait les admirer au parc fermé une fois les contrôles effectué. On pouvait y apercevoir quelques motos d’exception comme la Mistral 610 de Tech 3 piloté par le Japonais Yuki Takahashi ou encore des side-cars.

Au programme le dimanche, On pouvait retrouver sur la ligne de départ Pierre-Étienne Samin, Gérard Coudray, Olivier Ulmann, Alain Cottard, Franck Bachelet qui ont partagé leurs souvenir lié à cette montée historique.

Ceux qui étaient présent ont très bien vu que la météo n’était pas du tout au rendez-vous. Au programme : de la pluie, de la pluie et encore de la pluie. La chaussée était tellement humide que les pilotes devait faire attention à la poignée de gaz qui, sans ça, se verrait perdre l’arrière ou même l’avant. Quelques chutes ont été à déplorer, mais sans gravité.

Mais finalement la météo l’a emporté. L’événement a dû être écourté à cause de cette forte pluie.

Retour à la Montée historique d'Orbec

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

La Peugeot 404, populaire classique ET innovante !

La Peugeot 404 est restée 19 ans au catalogue de la marque au lion. Belle performance ! Et cette auto qu'on pourrait croire classique...

[La Clé de 13] Zoom sur les roues élastiques !

Dans ce nouvel article technique, on va revenir sur une technologie qui n'a pas fait long feu. Apparues peu de temps après les automobiles,...

Ferrari & Porsche, deux marques légendaires, pas pour les mêmes raisons

Qu'on soit sensible, ou non, à leurs charmes et à leurs autos, on ne peut pas le nier. Ferrari et Porsche sont deux marques...

Dans les Coulisses de l’Emission Direct Auto en Bretagne

Tout juste avant le reconfinement, j’ai eu la chance d’assister au tournage de l’émission de télévision Direct Auto. Je vous emmène découvrir l'envers du...