Résultats des ventes RM Auctions de Pebble Beach

Résultats des ventes RM Auctions de Pebble Beach
Résultats des ventes RM Auctions de Pebble Beach
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Pourquoi les françaises sont-elles mal aimées à l’international ?

Il y a une certaine part de frustration à suivre les enchères des voitures anciennes les plus prestigieuses. On y retrouve rarement nos belles...

La Matra Murena, carrière éclair pour un coupé original

À la fin des années 70 chez Matra on surfe sur les succès. La Bagheera se vend toujours bien tandis que l'original baroudeur Rancho...

Le Mans Classic 2021 pourra-t-il avoir lieu ?

L'annonce du report des 24h du Mans "normales" aux 21 et 22 Août au lieu des 12 et 13 Juin vient de tomber. Pas...

Cabourg Rétro Show 2021, les anciennes ont rendez-vous sur la côte

Les organisateurs baptisent eux-mêmes le futur événement : "l'édition du monde d'après". Le Cabourg Rétro Show 2021 se prépare pour la fin du mois...

Les ventes RM Auctions Sotheby’s se déroulaient Jeudi et Vendredi. Elles étaient séparées en deux catalogues différents, le Pinnacle Portfolio et le catalogue “classique”.

R2SULTats global de toutes les ventes !

Pinnacle Portfolio : 2 voitures à plus de 10 millions

Plus gros prix de vente : la Ferrari 250 LM de 1964. Malgré son absence de palmarès, son état parfait et la rareté du modèle ont fait monter son prix à 17.600.000 $, battant au passage le record de prix de vente pour ce modèle, déjà via RM Auctions, qui était jusqu’alors fixé à 14.3 millions de dollars.
Ensuite la Mc Laren F1 de 1998 en spécifications LM, première estimation mais deuxième prix. Cette F1 routière retravaillée en version course par l’usine n’avait pas révélé son prix au moment e dévoiler le catalogue. Les 10 millions de dollars n’étaient pour autant qu’une petite étape, et finalement, la voiture s’est vendue à 13.750.000 $ !
La troisième voiture qui aurait pu atteindre plus de 10 millions sous le marteau, une Ferrari 250 GT SWB Berlinetta, ne s’est pas vendue.

Suit une autre Ferrari 250 GT LWB California Spider by Scaglietti de 1959 estimée entre 9 et 11 millions et vendue “seulement” 8.5 millions.
La Mercedes 300 SL Gullwing proposée ensuite, et estimée entre 5.5 et 6.5 millions de dollars ne s’est pas vendue.
Dernière voiture au dessus des 5 millions, une Ferrari Enzo. Pour le reste des autos, les millions sont tombés et le reste des résultats est visible ici.

Reste de la vente : 2 voitures à plus de 10 millions de dollars

RM Auctions a tendance à ne pas donner d’estimation pour certains de ses lots. On ne savait ainsi pas trop où aller avec la Ferrari 250 GT “Tour de France” de 1956 carrossée par Scaglietti. Cette voiture ayant gagné la course française, s’est finalement vendue à 13.2 millions de dollars.
Deux autres voitures étaient proposées aux alentour des 10 millions de dollars, la première était une Jaguar Type C Lightweight de 1953 ayant participé au Mans sous les couleurs de l’écurie écosse. La voiture a elle aussi atteint le prix de 13.2 millions de dollars alors que son estimation laissait présager de 12 millions au mieux.
La troisième était une Ferrari 275S/340 America Barchetta carrossée par Scaglietti en 1950. Avec une pléthore de pilotes illustres s’étant illustré à son volant elle était estimée entre 7.5 et 10 millions d’euros mais s’est finalement vendue dans la fourchette basse en atteignant 7.975.000 $.

26 autres voitures estimées à plus d’un million de dollars, de beaux prix atteints

Sur l’énorme catalogue présenté par la marque, notera ces quelques ventes :

Une Bentley 4½-Litre Supercharged de 1931 estimée entre 4.5 et 5.5 millions de dollars qui n’a pas atteint cette estimation en se vendant à 4.015.000 $.
Une étonnante Jaguar XK120 Supersonic carrossée par Ghia en 1952 estimée entre 1.9 et 2.4 millions vendue au milieu de la fourchette à 2.062.500 $.
Une Ferrari 275 GTB/6C Alloy de 1966 vendue 3.966.000 $.
Une Ferrari 250 GT/L Berlinetta ‘Lusso’ de 1964 adjugée à 2.2 millons, en dessous de la limite basse fixée à 2.3 millions.

Le reste du catalogue est à découvrir en cliquant ici.

Photos : RM Auctions Sotheby’s

Résultats des ventes RM Auctions de Pebble Beach

Sur le même thème

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Martin Tomlinson, du circuit à la toile

Aujourd'hui on va parler d'un artiste anglais, Martin Tomlinson. Agé de 70 ans, il a décidé de transcrire sa passion pour le sport automobile...

La Matra Murena, carrière éclair pour un coupé original

À la fin des années 70 chez Matra on surfe sur les succès. La Bagheera se vend toujours bien tandis que l'original baroudeur Rancho...

Cabourg Rétro Show 2021, les anciennes ont rendez-vous sur la côte

Les organisateurs baptisent eux-mêmes le futur événement : "l'édition du monde d'après". Le Cabourg Rétro Show 2021 se prépare pour la fin du mois...

Porsche 550 Coupé, un toit pour ouvrir le bal

On va s'attaquer à un sacré morceau en vous proposant de vous replonger dans l'histoire de la mythique 550. Mais avant de parler des...