Résultats de la vente Osenat du 20 Mars

Résultats de la vente Osenat du 20 Mars
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Triumph Italia 2000, un beau mariage… mais pas sur le papier

Non, les coupés Triumph ne se sont pas tous appelés TR quelque chose. À la fin des années 60 la Triumph Italia 2000 était...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat dans le...

Du Sport et des Panhard pour la vente d’Automne 2020 d’Aguttes

Avec le report d'Epoqu'Auto puis le confinement, nombre de ventes qui se tiennent habituellement en Novembre se retrouve à la mi-décembre. Ainsi la vente...

Au volant d’une Facel III, élégante douceur

Plus d'une centaine d'essais sur News d'Anciennes. Et enfin une Facel Vega. D'accord on ne démarre pas avec un gros V8 sous le capot....

Après les ventes d’Amelia Island, de Bonhams à Stuttgart et Goodwood et la vente Aguttes plus près de chez nous, voici les résultats de la vente Osenat du 20 Mars.

On avait décortiqué le catalogue et il y avait de très beaux lots proposés lors de cette vente, dont deux grosses collections à disperser. On vous en donne maintenant les résultats.

Les lots les plus chers ne déchaînent pas les foules

C’est une constante des dernières ventes aux enchères, les lots les plus chers ont du mal à être vendus…

La Delage D8 de 1936 était en tête des estimations puisque la sienne était située entre 200.000 et 250.000 €, en même temps le modèle était particulièrement rare. Elle a explosé ce plafond en partant à 318.000 € !

La Traction 15/6 Cabriolet de 1939, une conversion ancienne, estimée entre 150.000 et 180.000 € n’a pas connu ce succès puisqu’elle ne s’est pas vendue !
Même sanction pour la Maserait Ghibli 4.7L de 1967, qui partageait la même estimation… ainsi que pour la Porsche 911 Carrera 2.7L Targa de 1975 estimée entre 120.000 et 180.000 €.

Une Ferrari Testarossa Monospecchio de 1987 équipée d’un “double mono-retro” et estimée entre 120.000 et 150.000 € était proposée mais ne s’est pas vendue, tout comme la Citroën DS 19 Cabriolet de 1963 estimée entre 120.000 et 150.000 € ou la  Rolls-Royce Silver Cloud Châssis Long Cabriolet de 1959 estimée au même prix…

La Jaguar Xk120 OTS de 1954 estimée entre 100.000 et 120.000 € ne se vend pas non plus mais la Jaguar Xk 150 S OTS de 1960 avec une estimation située entre 65.000 et 85.000 € part à 78.000 €.

La Fiat Ballila Camerano, que l’on avait vue invendue précédemment, estimée entre 50.000 et 80.000 € part pour 54.000 €.
Enfin, la “petite” Delahaye 134 Coach Guilloré de 1938 estimée entre 20.000 et 30.000 € atteint les 32.400 € en prix de vente.

 

Deux belles collections dispersées par la vente Osenat du 20 Mars

La vente Osenat du 20 Mars, était l’occasion de disperser l’ancienne collection de Jacques Blomet, ancien président du club des Teufs Teufs.
La Velam-Isetta de 1955 à restaurer complètement estimée entre 1000 et 1500€ part finalement pour 6000 €, l’Amilcar M2 de 1929, elle aussi à restaurer estimée entre 2000 et 3000 € atteint 8760 € et une Talbot-Lago T15 LB de 1950, elle encore à restaurer, estimée entre 3000 et 4000 € part pour 10.560 €. Les restaurations n’ont donc pas fait peur aux passionnés !

Une collection bien plus grosse était proposée, et si certains lots ne sont pas allés jusqu’à la vente on

  • Une Graham Special de 1938, estimée entre 25.000 et 35.000 € vendue 28.800 €
  • Un Biscooter Voisin de 1947 estimé entre 30.000 et 35.000 € qui ne se vend pas
  • Une BMW Isetta 300 de 1961, estimée entre 20.000 et 30.000 € parti pour 30.000 €
  • Une Citroën Traction 15/6 de 1952 estimée entre 30.000 et 35.000 € qui décolle à 48.000 €
  • Une Fiat 500 carrossée par Lombardi de 1961, estimée entre 10.000 et 15.000 € vendue 13.200 €
  • Une Astin A30 Seven de 1955, est. entre 10.000 et 12.000 € partie pour 9.600 €
  • Une Oldsmobile Super 88 Convertible est. entre 55.000 et 75.000 € vendue pour 66.000 €
  • Une Citroën DS 23 IE Pallas de 1972, est. entre 25.000 et 35.000 € atteint 49.200 €
  • Une Ford V8 Deluxe de 1933, est. 50.000 à 60.000 € ne se vend pas
  • Une Volkswagen Coccinelle “Split” de 1952, est. 35.000 à 40.000 € ne part pas non plus
  • Un modèle unique, une Princess Van den Plas de 1950, est. 35.000 à 40.000 € reste aussi invendue
  • Une AMC Pacer de 1978, est. 8.000 à 12.000 € finit à 14.400 €

L’intégralité des résultats est à voir en cliquant ici.

Photos : Osenat.

 

Résultats de la vente Osenat du 20 Mars

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

[Histoire de Moteurs] LE Bialbero Alfa Romeo

Certaines marques ont été symbolisées pendant des années par un moteur, utilisé sur une grosse partie de leur gamme. On vous a déjà parlé...

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la Volvo Amazon 122S d’Alain

Il y a quelques temps on a pris le volant d'une Volvo Amazon Break, c'est par ici. Cette fois c'est Alain qui nous présente...

Du Sport et des Panhard pour la vente d’Automne 2020 d’Aguttes

Avec le report d'Epoqu'Auto puis le confinement, nombre de ventes qui se tiennent habituellement en Novembre se retrouve à la mi-décembre. Ainsi la vente...

Une belle Simca 1000 dans la rue

Des Citroën, des Renault, des Peugeot anciennes, on en voit dans la rue. Les Simca sont bien plus rares. Pourquoi ? C'est une très...