Résultats de la vente Driven by Disruption

Résultats de la vente Driven by Disruption
Résultats de la vente Driven by Disruption
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Citroën Type H et Citroën TUB, deux noms… mais deux véhicules !

Pour beaucoup le nez de cochon de chez Citroën, avec ses "tôles ondulées" sur les flancs et sa couleur grise emblématique, c'est le TUB....

La Peugeot 404, populaire classique ET innovante !

La Peugeot 404 est restée 19 ans au catalogue de la marque au lion. Belle performance ! Et cette auto qu'on pourrait croire classique...

Dans les Coulisses de l’Emission Direct Auto en Bretagne

Tout juste avant le reconfinement, j’ai eu la chance d’assister au tournage de l’émission de télévision Direct Auto. Je vous emmène découvrir l'envers du...

[La Clé de 13] Zoom sur les roues élastiques !

Dans ce nouvel article technique, on va revenir sur une technologie qui n'a pas fait long feu. Apparues peu de temps après les automobiles,...

La vente Dirven by Disruption de la maison RM Auctions Sotheby’s étaient très attendue. Les voitures très chères étaient présentes et des dizaines de millions de dollars étaient en jeu.

Visiblement le petit ralentissement observé sur certaines ventes récentes (Aguttes, Osenat ou encore Bonhams Bond Street) s’est également retrouvé à New York ce Jeudi. Si les comptes bancaires ont chauffé, ce n’est pas dans les proportions attendues.

Les deux plus grosses estimations tiennent leur rang.

La voiture la plus chère proposée à la vente Driven by Disruption était une Ferrari 290 MM de 1956 carrossée par Scaglietti. Ancienne voiture de la collection de Pierre Bardinon (comme la 3325S bientôt proposée par Artcurial). Elle était passée dans les mains des plus grands pilotes d’alors, Fangio, Von Trips, Collins, Hill. Son estimation était située entre 28 et 32 millions de dollars et elle rentre tout juste dans la fourchette en partant pour 28.050.000 $ !

La voiture suivante du catalogue Driven by Disruption était la 14e Aston Martin DB4 GT Zagato construite sur une série de 19 ! Avec sa rareté et un beau palmarès en courses Australiennes, la voiture était proposée entre 15 et 17 millions de dollars. Elle n’a pas atteint cette estimation en partant pour 14.300.000 $.

Huit voitures à plus d’un million de dollars !

C’est dans cette deuxième partie que l’on se rend compte que tout ne s’est pas vendu au prix espéré.

Une Ferrari 250 GT Cabriolet série 1 de 1958 carrossée par Pininfarina était proposée avec une estimation entre 6 et 7.5 millions de dollars. Elle n’a atteint “que” 5.720.000 $.

Ensuite une Mercedes-Benz 300 SL ‘Sportabteilung’ Gullwing et une Ferrari 500 Mondial, toutes deux de 1955 étaient proposée avec des estimations entre 5 et 7 millions de dollars mais aucune ne s’est vendue.

C’est une Pierce-Arrow Silver Arrow de 1933, une des trois seules encore existantes, qui arrive en 3e plus haut prix de vente avec 3.740.000 $ pour une estimation entre 2.5 et 3 millions de dollars.
Elle devance une Ferrari Enzo de 2003 vendue 3.300.000 $ pour une estimation entre 3 et 3.5 millions.
Suit une autre Ferrari, une 250 Europa Coupé de 1953 carrossée par Vignale, gagnante de la Villa d’Este en 2012 qui n’a pas atteint son estimation située entre 3.8 et 4.5 millions de dollars en échouant à 3.300.000 $.

Dans les prix de vente on trouve ensuite une Lamborghini Miura P400 SV de 1972 estimée entre 2.2 et 2.6 millions de dollars et vendue pour 2.420.000 $.
La BMW 507 Série II de 1959 estimée entre 2.3 et 2.6 millions de dollars ne s’est pas vendue, tout comme la Lamborghini Concept S de 2012.

Pour la suite on trouve la Porsche 356 ex Janis Joplin et ses décorations d’époque. Pourtant estimée “seulement” aux alentours de 800.000 $ elle s’est vendue pour 1.760.000 $ !
La Siata 208S Spider de 1954 carrossée par Motto estimée entre 1.5 et 1.9 millions a été adjugée à 1.650.000 $.
La Delage D8 S carrossée par Fernandez et Darrin estimée entre 1.3 et 1.6 millions est partie pour 1.430.000 $.
La Mercedes 300 Sc Roadster de 1956 estimée entre 1.2 et 1.4 millions n’a pas atteint son estimation, partant pour 1.072.500 $.

Ensuite quelques voitures pouvaient prétendre au million mais la Lamborghini Countach LP400 S Series II “échoue” à 962.500 $, la Porsche 911 Carrera RS 2.7 Touring 918.500 $, la Pegaso Z-102 3.2 Berlinetta 742.500 $

Dans les millionnaires invendues, on notera :
– Une Bugatti Type 57C Atalante de 1938 estimée entre 2.2 et 2.5 millions de dollars
– Une Ferrai 212 Inter de 1953 carrossée par Vignale estimée entre 2 et 2.5 millions
– Une BMW M1 de 1981 estimée entre 800.000 et 1 million de dollars

Les résultats complets sont visibles ici.

Photos : RM Auctions Sotheby’s

Résultats de la vente Driven by Disruption

Sur le même thème

5 Commentaires

  1. Si les autos ce sont vendu c’est que les prix de réserve étaient inférieur aux estimations basses
    Donc que les propriétaires étaient satisfait du prix D adjudication… N oubliez pas qu’ il faut ajouter les frais D enchères au prix marteau et que si une auto ne ce vend pas.. Cela peut être aussi par absence de “bidder” à L instant T
    Belle vente à mon sens pour RM!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Sur les pistes de l’Histoire : Reims, Gueux mais pas que

Après vous avoir emmené en Bourgogne pour parler des circuits autour de Dijon, direction une autre ville française qui a vu défiler les F1,...

La Peugeot 404, populaire classique ET innovante !

La Peugeot 404 est restée 19 ans au catalogue de la marque au lion. Belle performance ! Et cette auto qu'on pourrait croire classique...

[La Clé de 13] Zoom sur les roues élastiques !

Dans ce nouvel article technique, on va revenir sur une technologie qui n'a pas fait long feu. Apparues peu de temps après les automobiles,...

Ferrari & Porsche, deux marques légendaires, pas pour les mêmes raisons

Qu'on soit sensible, ou non, à leurs charmes et à leurs autos, on ne peut pas le nier. Ferrari et Porsche sont deux marques...