Rallye du Mans 2021, un beau plateau VHC

Rallye du Mans 2021, un beau plateau VHC
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Rallye du Mans 2021, un beau plateau VHC
Henri Auriacombe
Henri Auriacombe a rejoint l'équipe de News d'Anciennes à l'été 2019. Belle occupation de retraite pour un photographe de presse dont la carrière a commencé en 1966 !

À la une sur News d'Anciennes

Ces 10 et 11 Juillet l’Association Sportive Automobile de l’ASACO Maine Bretagne organisait le Rallye du Mans 2021, 55e édition de l’événement avec une bonne dose d’anciennes au départ.

Les anciennes sont une tradition pour ce Rallye du Mans puisqu’il accueille sa 10e édition VHC, sa 8e édition VHRS et la 3e des Loisirs de Prestige et de Tourisme en Régularité Sportive.

Le Rallye du Mans représentait un parcours de 100,670 km, divisé en 2 étapes et 5 sections. Il comportait 5 épreuves spéciales d’une longueur totale de 39,540 km.

En m’attardant dans les paddocks j’ai pu détailler la BSH pilotée par un jeune homme de 80 ans, André Gahinet que certains connaissent sous son nom de pilote : Segolen. Venu pour préparer le Tour Auto 2021, ce sera pour lui un retour en arrière de plus de 50 puisqu’il a participé au Tour de France 1970. C’était une des attractions du Rallye du Mans 2021.

Parmi les autres noms, on retrouvait Jo Le Bihan au volant de l’Alpine grise ou encore le pilote d’une belle Opel aux couleurs BP, Jean-Louis Ravenel (vice-champion de France Gr 2 et 3e du Groupe 1), assailli par son fan club sur la bourse d’échange.

Côté auto, on trouvait de belles françaises avec de magnifiques Renault 11 Turbo Gr.A et deux, non moins belles, Peugeot 309 GTI Gr.A.

Mais ces françaises n’étaient pas seules. Les Peugeot 205 étaient évidemment de sortie accompagnées d’une 504 Coupé et d’une 405 Mi16.

Ajoutons une Citroën Visa, une R5 Alpine et plusieurs Supercinq, une Talbot Samba Rallye et une Groupe B et puis quelques Alpine pour terminer.

Les allemandes étaient bien représentées avec des Porsche, évidemment, mais aussi des BMW, des Opel et des Golf. Les anglaises avaient laissé l’ovale de Ford porter le flambeau via une Sierra Cosworth et une RS 2000. Côté italienne, c’est du côté d’Alfa qu’il fallait chercher des représentantes.

Comme les années précédentes, beaucoup de casses mécaniques et de sorties de route. La dernière spéciale, en particulier, a fait des dégâts mais ceux qui s’en sont sortis ont adoré !

Au classement final, c’est l’Alpine A110 de Le Bihan et Delacour qui l’emporte devant l’Alfa Giulia des Chevance et la Porsche 911 de Tolmais et Delabriere.

On se quitte avec quelques photos supplémentaires de ces autos du Rallye du Mans 2021 :

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Rallye du Mans 2021, un beau plateau VHC

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles