Portrait de Collectionneur, dans l’Univers d’Eric

Portrait de Collectionneur, dans l'Univers d'Eric
Marc
Passionné d'autos sportives et de photos. Ancien parmi les anciennes, ça ne dépareille pas trop, d'autant que sa deuxième matière grise, métallisée celle-ci, lui accorde de bonnes virées nostalgiques, une Renault R8 ragaillardie. Il est sous le régime News d'Anciennes depuis depuis début 2016.

À la une sur News d'Anciennes

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat dans le...

Au volant d’une Facel III, élégante douceur

Plus d'une centaine d'essais sur News d'Anciennes. Et enfin une Facel Vega. D'accord on ne démarre pas avec un gros V8 sous le capot....

Triumph Italia 2000, un beau mariage… mais pas sur le papier

Non, les coupés Triumph ne se sont pas tous appelés TR quelque chose. À la fin des années 60 la Triumph Italia 2000 était...

Une belle Simca 1000 dans la rue

Des Citroën, des Renault, des Peugeot anciennes, on en voit dans la rue. Les Simca sont bien plus rares. Pourquoi ? C'est une très...

Ça y est, on peut mettre le nez dehors… Alors, étant donné que les regroupements ne sont pas permis, et que j’ai appris qu’en coulisse, des manches retroussées sont en action. Mon p’tit doigt m’a dit qu’il était peut-être intéressant de découvrir l’univers d’Éric.

Eric un personnage brut de décoffrage

Collectionneur, restaurateur d’anciennes, chineur et fouineur de pièces… Le passé historique automobile a toujours agité notre phénomène. Son débarquement dans l’Asso “Transmission” qui contribue au spectacle “Dans la nuit liberté” (dont on parle ici) apparaissait une évidence. Il s’est vite pris au jeu, tout comme ses compères, des thématiques du spectacle « Libération, Maquis… » puisque, désormais, beaucoup de ses véhicules entrent en scène. Participant assidu des rassemblements et autres manifestations d’anciennes, il est également organisateur du « Camp US Casson » qu’on vous faisait découvrir par là.

Les 2 roues d’Eric

On commence par ordre de taille. Alors on se dirige d’abord vers les 2 roues d’Eric. Un p’tit coup d’œil à cette Française Diamant OHV, motorisée d’un monocylindre 350 cm³. On enchaîne avec un Solex première génération et une randonneuse Solémio, locale, une rescapée de la déchetterie.

Les autos d’Eric

On commence devant sa Traction de 1938. C’est sa première œuvre, sa belle de toujours. Une résurrection, pour une auto toujours active, sauvée d’une situation de “vestige campagnard”. Elle a un vécu extraordinaire, avec entre autres, des nombreux voyages familiaux pour les vacances estivales, avec les 3 enfants. Elle est devenue, une des actrices civiles, du parc des véhicules du spectacle, tout comme ses deux autres, trenties, Citroën C4 et Peugeot 201. Deux exemplaires Citroën 2cv, dont une camionnette, complètent la collection.

Changement de couleur, place au kaki

Afin de donner du volume au panel mécanique du spectacle, les véhicules militaires sont de plus en plus nombreux, sous les projecteurs.  De ce fait, les dépendances d’Éric, se remplissent d’engins de toutes sortes, au point de se retrouver dans une ambiance de réserve militaire.

On commence le tour avec une Harley Davidson, modèle WLC, pas si courante. Animée d’un 750 cm³, de 23 ch, une acquisition récente, qui se fait bichonner avant de rentrer en scène.

Ensuite un Dodge bâché et un chenillard, un Halftrack qui, hors spectacle, devrait animer le futur Rallye des Givrés. J’allais oublier la Jeep Tourterelle, une construction après guerre « une Maltournée » qui fit, entre autres, des participations aux manifestations Normandes de remémorations.

Plus imposant, le GMC préfère se reposer au sec dans un bâtiment agricole, en attendant Septembre pour retrouver les projecteurs de la scénographie annuelle.

Ambiance ambiance, restons-y, avec d’autres bonnes surprises. Les réserves de matériels ne sont pas toutes à domicile, quoi de mieux que de sortir la Jeep (La tourterelle), pour y aller jeter un œil, d’autant qu’en campagne, le gibier ne manque pas.

Olala !

Des véhicules, des pièces, du matériel, des carcasses… des découvertes, des curiosités, ici, nous sommes dans l’esprit majoritaire « militaire » et « kaki ».

Des projets de restauration sont en cours et plus précisément celui d’un Citroën T23. Tout est là et avancé. C’est principalement le temps qui manque. D’autres bonnes idées germent autour de ces trois Dodge dont un carrossé et un à 6 roues, qui pourraient bien un jour, agiter leurs pistons.

Le « Compresseur Le Roi » engin de grande utilité, dans le temps passé. Doté de tous ses cadrans d’origine, il devrait s’exprimer lui aussi, et pourquoi pas sur une future expo, comme le « Camp US Casson »

On retrouve des pièces intéressantes, partout, des bidons… de l’histoire, du vécu…et j’en passe, comme cette cantinière fonctionnelle, ces citernes, ces remorques…. Que dire de ce GMC, présent ici en tant que donneur de pièces.

Et pourtant, on était venu ici pour une seule chose !

C’est une pièce maîtresse tout simplement. Cette fameuse mécanique, qui a fait l’objet de tant de commentaires et de recherches depuis de nombreux mois, est en phase terminale… de restauration rassurez vous !

Voilà le résultat de nombreuses heures de réflexions, pour comprendre les agencements des montages. Pour l’histoire, Le char “Sherman“, est arrivé dans l’Asso, sans mécanique. Le défi de le faire fonctionner a germé, tant et si bien, que désormais, l’équipe de bénévoles mécaniciens est au stade de fin de montage. Il est en lieu et en place, chez Éric depuis le confinement.

Côté moteur, c’est une œuvre d’art cette monstrueuse mécanique. Un moteur Wright R-975 C1 (Continental) 9 cylindres essence en étoile de 400 CV. Va-t-il s’exprimer facilement ? On en reparle…

L’étoile en détail

Autre surprise de taille, puisque Le Char Sherman est à proximité, alors suivez- moi.

Suite à quelques contorsions, pour accéder au poste de pilotage, découvrez, comme moi, la rusticité d’un M4… Remarquez qu’à l’AR du char, le compartiment moteur, d’un blanc immaculé, fidèle à son origine est fin prêt pour recevoir le monstre de 400ch … une fois les essais effectués.

Mais donnons la parole à Eric :

Oui j’aimerais citer un ami de grand secours, en la personne de Daniel. Un bénévole de l’asso, qui fait des miracles en sauvant de très nombreuses mécaniques, utiles au spectacle. Daniel, alias Tonton, un personnage aux mains magiques… un multi fonctions d’une compétence d’exception, sans qui, ce défi n’aurait pu aboutir.

À l’heure où vous lirez ces quelques lignes, l’ami Éric aura probablement atteint son objectif. Malgré les annulations des manifestations et, notamment, celles des commémorations de Normandie, Éric et sa bonne bande de copains seront en route, pour rejoindre les amis de cette région chargée d’histoires. Notre gaillard de près d’1,90m se rendra au volant de sa Jeep Tourterelle. 200 bornes dans un confort « pullman », où comme dit-il, on ressent rapidement que l’on est doté d’un fémur.

Rendez-vous prochain, avec Yann, le fils d’Éric, objet d’un nouvel épisode, sur nos pages. En photo, Yann et Tonton en action.

Portrait de Collectionneur, dans l'Univers d'Eric

Sur le même thème

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Une belle Simca 1000 dans la rue

Des Citroën, des Renault, des Peugeot anciennes, on en voit dans la rue. Les Simca sont bien plus rares. Pourquoi ? C'est une très...

Triumph Italia 2000, un beau mariage… mais pas sur le papier

Non, les coupés Triumph ne se sont pas tous appelés TR quelque chose. À la fin des années 60 la Triumph Italia 2000 était...

Au volant d’une Facel III, élégante douceur

Plus d'une centaine d'essais sur News d'Anciennes. Et enfin une Facel Vega. D'accord on ne démarre pas avec un gros V8 sous le capot....

Le Calendrier des Courses Historiques 2021

En 2020 on a pu voir quelques courses historiques sympathiques. Mais il faut bien dire que la saison a été réduite et ultra condensée....