Pin-Up, Rock et Américaines, la recette gagnante du Rock and Cars 2018

Pin-Up, Rock et Américaines, la recette gagnante du Rock and Cars 2018
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Pin-Up, Rock et Américaines, la recette gagnante du Rock and Cars 2018
Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Rencontre avec François Allain, présentateur de Vintage Mecanic

News d'Anciennes est allé à la rencontre de François Allain pour revenir sur l'origine de sa passion mais aussi sur la saison 6 de Vintage Mecanic.

Essai d’une TVR 3000 M, moins radicale qu’il n’y paraît

Quand Thibaut me parle de l'essai d'une TVR 3000 M, je suis ravi. Il faut dire que j'ai déjà fait un tour dans une...

Rosengart Supertraction, premières oubliées

Vous avez peut-être déjà croisé ces magnifiques autos françaises au style américaine et affirmé. Mais les Rosengart Supertraction ne sont pas que ces magnifiques...

Rassemblement de l’AVAVA, divine surprise !

C’est avec une petite fraicheur, mais sous un magnifique soleil que l’AVAVA nous a fait une belle surprise en organisant son rasso mensuel de...

Ce week-end avait lieu le festival Rock and Cars 2018 à Lavaur. Une nouvelle fois, l’événement utilisait à merveille une recette mainte fois éprouvée, belles mécaniques, pin-up et rock’n’roll. Ce cocktail pourrait paraître lassant à la longue mais… même pas. Le public en redemande et on ne peut que lui donner raison.

Une fois de plus, le festival aura attiré pas mal de visiteurs, les belles mécaniques étaient bien là, les pin-up également et les têtes d’affiches n’étaient pas venues pour faire de la figuration.

Tout comme l’an dernier, les américaines étaient venues en masse. Muscle-cars, hot-rods ou tout simplement des modèles plus classiques, elles étaient toutes là. Les Cadillac, Chevrolet Corvette d’époques diverses, Ford Mustang et autres Pontiac Firebird paraissaient inévitables sur un tel événement. Cependant, comme souvent des modèles plus méconnus s’étaient également déplacés. Quant aux hot-rods et autres customs, ils ne manquaient pas non plus. L’un d’eux, un rod basé sur une Ford de 1937 allait devenir un de mes premiers coups de cœur de la journée de samedi.

Même si les belles américaines étaient bien évidemment fort nombreuses, les européennes ne déméritaient pas pour autant, loin de là. Je ne sais pas si c’est dû au bouchon organisé en ces terres il y a une quinzaine de jours, à revivre ici, mais elles semblaient même lutter à armes égales avec leurs cousines d’outre-atlantique. Coccinelle, Fiat 500, Alfa Roméo, 2CV, Tractions, Simca Chambord et Versailles, Peugeot 201 Cabriolet et même une sublime Delage de 1927 ne dépareillaient pas au milieu de la mêlée américaine. Même les japonaises étaient venues se joindre à la fête avec notamment une très belle Toyota Celica ST.

Si les voitures se taillaient la part du lion, les motos (Harley Davidson en tête) étaient également bien présentes. Parmi elles, une jolie Moto Guzzi et une non moins intéressante Royal Enfield.

On dira pour conclure que le festival Rock and Cars 2018 aura connu une belle affluence. Ce n’est pas la pluie présente le dimanche qui allait y changer grand chose. Il en fallait bien plus pour doucher l’enthousiasme des festivaliers. Une nouvelle fois, ils auront eu largement de quoi faire durant les deux jours que dura cet événement. Autant dire d’ailleurs qu’on en redemande pour la prochaine édition.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Pin-Up, Rock et Américaines, la recette gagnante du Rock and Cars 2018

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

On a testé : la Vaillante Académie

Ce Mercredi c'était retour à l'école. Après avoir tâté du stage pilotage de monoplace avec la Classic Racing School, cette fois le but était...

Essai d’une TVR 3000 M, moins radicale qu’il n’y paraît

Quand Thibaut me parle de l'essai d'une TVR 3000 M, je suis ravi. Il faut dire que j'ai déjà fait un tour dans une...

Rosengart Supertraction, premières oubliées

Vous avez peut-être déjà croisé ces magnifiques autos françaises au style américaine et affirmé. Mais les Rosengart Supertraction ne sont pas que ces magnifiques...