On était au Bug Show 2018, le Plus Gros Rassemblement VW Aircooled d’Europe

On était au Bug Show 2018, le Plus Gros Rassemblement VW Aircooled d'Europe
On était au Bug Show 2018, le Plus Gros Rassemblement VW Aircooled d'Europe
Laurenthttp://www.mct57.org/
Porschiste pur et dur, Laurent est aussi à l'aise avec le volant de son allemande qu'avec son appareil. Il sillonne pour vous les événements de l'est de la France.

À la une sur News d'Anciennes

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Histoire de Carrossiers, ép. 19 : Vignale, vingt petites années et des beautés

Les carrossiers français ont majoritairement travaillé avant-guerre. Rares sont ceux qui se soient lancé après la seconde guerre mondiale. Du côté des italiens, il...

Nos Anciennes Abandonnées : les invisibles

Antoine est un chasseur de trésors. Pas de pièces d'or ou d’œuvres d'art... quoi que. Il sillonne les routes d'occitanie à la recherche d'anciennes......

C’était ce week-end à Spa-Francorchamps. Le circuit belge a résonné au son de moteurs auquel il n’est pas tellement habitué. J’étais au grand meeting des VW aircooled belge, et d’ailleurs, le Bug Show 2018.

C’est déjà la 4ème fois que je me rend au Bug Show au circuit de Spa Francorchamps. Les 4 et 5 août 2018, se déroulait la 26ème édition du plus grand meeting européen, rien que ça, dédié aux VW aircooled organisé par le Belgian Buggy and VW Club. La recette n’est pas si éloignée de ce qu’on peut trouver depuis quelques années au Mans avec le Super VW Fest. Les Coccinelles, Combi, Karmann Ghia, Buggy et tous les dérivés refroidit par air de Volkswagen s’étaient donné rendez-vous pour ce Bug Show 2018. On y trouve tant des véhicules d’origine que modifiés et personnalisés, des voitures patinées, des projets hyper aboutis ou le moindre détail est restauré ou détaillé.

Venu en voiture moderne, je n’avais pas ma place dans l’enceinte du circuit alors, une belle place à l’ombre à Francorchamps et hop, je me mets en marche vers le circuit où je croise de bon matin, des gens qui repartent déjà vers chez eux, puis d’autres qui viennent passer la journée. Le Bug Show tourne déjà depuis vendredi où de nombreux participants, parfois venus de très loin, avaient posé leur tente au camping. Les campeurs ont du faire avec l’interdiction, par les autorités, de tous feux et barbecues, due à la sécheresse et à la situation de canicule qui concernent la zone.


Mon bracelet bleu pailleté identifie mon entrée au grand meeting du Bug Show 2018. Comme on le voit sur les plaques d’immatriculation, ça vient de partout, en Belgique, du reste du Benelux bien sur, mais aussi de France, de Suisse, puis de Grande Bretagne. J’ai même croisé quelques polonais et autrichiens ! Je vous le dis, ce meeting belge est en fait européen !

L’animation est tant dans les camping aux abords du circuit, que dans les paddocks et sur la piste avec des runs dans le sens inverse de la descente vers l’Eau Rouge.

La grande parade sur le circuit complet a lieu le samedi après-midi, mais il y a encore la possibilité de faire quelques tours du circuit derrière un pace car ce dimanche. Forcément c’est à vitesse réduite. Le principe est de pouvoir faire un tour du circuit de Formule 1 avec sa voiture et de se rendre compte de la pente du Raidillon et des autres passages mythiques de la piste.

Puisque j’y suis allé dimanche, j’ai pu profité, aux alentours de midi, de la remise des prix du Top20. Là aussi, de beaux projets allant des Combi patinés à la Cox cabriolet raide neuve ! Le monde du VW est très ouvert, en voici une nouvelle preuve !

Petit passage par le Show & Shine, où sont exposés des modèles remarquables, et les parkings du paddocks, où on y croise de très beaux exemplaires. Les VW nous offrent une belle palette de couleurs !

Sur le haut, le swap meet du Bug Show 2018 s’était installé autour des stands F1. Si le terme vous est inconnu, c’est le petit nom que donnent tous les rassos es VW aircooled à leur bourse aux pièces. Les principales marques de pièces et accessoires pour VW proposaient de quoi réparer votre voiture ou compléter sa restauration.

La fin du week-end se précise et les boursiers rangent déjà les jantes et les boites de pièces détachées.

Cette 26ème édition du Bug Show 2018 se termine sous le même soleil qui avait pesé depuis le vendredi. En route vers le village, j’en profite pour capturer quelques VW qui prennent le chemin du retour.

Bravo au Belgian Buggy and VW Club pour ce superbe Bug Show 2018 et à l’année prochaine, on l’espère ! Si vous souhaitez avoir les bonnes infos, leur site est là, leur page facebook ici.


 

On était au Bug Show 2018, le Plus Gros Rassemblement VW Aircooled d'Europe

Sur le même thème

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams sort l’artillerie lourde

Oui, le Grand Prix de Monaco Historique 2021 aura bien lieu (Cedric vous détaillait les plateaux par ici). Et les événements qui vont avec...

Renault F1, les années Turbo – Partie 2 (1978-1979)

Dans cette série d'articles, alors que Renault Sport a passé le flambeau à Alpine en Formule 1, nous continuons de retracer la saga de...

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...