On connaît l’affiche de Retromobile 2019, promesse de Chevrons… et de populaires ?

On connaît l'affiche de Retromobile 2019, promesse de Chevrons... et de populaires ?
On connaît l'affiche de Retromobile 2019, promesse de Chevrons... et de populaires ?
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

[Acheter Une Voiture Ancienne] 5 youngs françaises à ne pas rater en 2021

La production automobile française a pu susciter quelques déceptions au cours de ses trente dernières années. En cause notamment, la difficulté à développer une...

Citroën Dyane, remplaçante remplacée

Presque 40 ans après la fin de sa carrière, on peut se dire que la Citroën Dyane a été un échec. Pourtant c'est avec...

La petite histoire derrière les prises NACA

C'est un des éléments de style qui ont marqué les années 70-80. Pourtant les prises NACA n'étaient pas là juste pour décorer. Revenons dessus...

Une collection tarnaise bientôt dispersée par Carprecium

Si les événements sont à l'arrêt, les ventes aux enchères d'automobiles anciennes continuent. Dans une dizaine de jours c'est une collection complète qui sera...

Nous sommes en Mai, certes, mais Retromobile 2019 nous dévoile déjà son affiche. En tout cas elle donne déjà pas mal d’informations sur ce qui nous attend en Février prochain.

Si vous n’étiez pas au courant, autant vous y faire : l’an prochain on va voir des chevrons à toutes les sauces. La marque Citroën a été fondée en 1919 et, encore plus que pour une simple décimale, les organisateurs d’événements vont savoir s’en rappeler et nous proposer des expositions sur Citroën. Retromobile 2019 n’y fera pas exception.

On notera que c’est la Traction qui est mise en avant. Pas la populaire deuche, ni la DS ou la SM, qui il est vrai ont été récupérées par la marque DS. Mais c’est bien la reine de la route apparue 15 après la marque qui est à l’honneur. Celle qui a permit a Citroën de mettre un pied dans un domaine qui va marquer l’entreprise jusque dans un passé récent : l’innovation technologique.
La Tour Eiffel, sur laquelle Citroën installa une pub lumineuse entre 1925 et 1935. Espérons que la marque sera représentée par ses modèles les plus prestigieux, les plus anciens, mais aussi les plus populaires, de la deuche à l’AX en passant par les Ami. Reste à savoir si le stand Citroën sera seul lieu d’exposition ou si une zone du salon y sera consacrée.

Quand au salon en lui-même, on reprend les mêmes et on recommence. Le hall 3 progressivement investi ses dernières années sera toujours de la partie en plus des hall 1 et 2. 72.000 m² d’expo sont prévues pour Retromobile 2019. La nouveauté de l’an dernier, l’espace de vente d’autos à moins de 25.000 € a semble-t-il séduit puisqu’on le retrouvera encore une fois l’an prochain.

En attendant, on vous invite à vous replonger dans Retromobile 2018 à travers nos articles visibles ici.


On connaît l'affiche de Retromobile 2019, promesse de Chevrons... et de populaires ?

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Fiat 850 Sport Coupé, tonique taille S

La première chose que j'aime quand on me dit "ça te dirait d'aller dans tel ou tel garage pour essayer des autos ?" c'est...

Début d’année timide pour Bonhams à Scottsdale 2021

Scottsdale c'est le premier indicateur de l'année pour ce qui concerne les grandes ventes aux enchères. Forcément le contexte sanitaire avait modifié les différentes...

La petite histoire derrière les prises NACA

C'est un des éléments de style qui ont marqué les années 70-80. Pourtant les prises NACA n'étaient pas là juste pour décorer. Revenons dessus...

[Acheter Une Voiture Ancienne] 5 youngs françaises à ne pas rater en 2021

La production automobile française a pu susciter quelques déceptions au cours de ses trente dernières années. En cause notamment, la difficulté à développer une...