On a lu C’était la Nationale 7 par Thierry Dubois

On a lu C’était la Nationale 7 par Thierry Dubois
bertrand
rédacteur et photographe à news d'anciennes. Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

À la une sur News d'Anciennes

Musée Matra, la France et pas n’importe laquelle

Mis sous le feu des projecteurs récemment quand la MS 670 a été retirée de l'exposition, il serait quand même dommage de réduire le...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat dans le...

La MEP Daphné, le coupé chevronné et oublié

Quand on associe MEP et Citroën on pense à ces monoplaces en coin, bleu et blanches qu'on voit régulièrement sur des événements tels les...

Notre sélection de cadeaux de noël pour des passionnés d’anciennes

Même si on est loin de la frénésie de Noël avec l'ambiance actuelle, ça approche, c'est dans moins d'un mois maintenant ! Et si...

Début Juillet s’est déroulé le rallye “100 autos sur la Nationale 7”, News d’anciennes vous l’a fait vivre au quotidien. Je vous propose de prolonger le plaisir au travers de la lecture du livre C’était la Nationale 7 de notre ami le dessinateur Thierry Dubois. Ce même Thierry qui avec notre autre copain Alexandre Pierquet ont été à l’initiative de ce rallye. Un gros livre de plus de 200 pages, sortit en 2012, qui nous fera découvrir la N7 par la petite porte de sa grande histoire, on va le parcourir ensemble.

Le livre C’était la Nationale 7

La mise en page est très claire. Cet ouvrage est découpé en tronçons, qui nous détaillent l’ensemble du parcours. Un peu à la manière d’un guide sans toutefois en être un réellement.  Les illustrations sont superbes, elles sont constituées de cartes postales, de photos anciennes et actuelles et bien sur des magnifiques dessins de Thierry Dubois, dont beaucoup sont en pleine page.

L’auteur nous gratifie de très nombreuses anecdotes historiques concernant le fameux parcours. Les amateurs de bonne chair ne seront pas en reste, car le copain Thierry nous informe que le premier restaurant CourtePaille fut ouvert à Rouvray en 1961. D’ailleurs un grand nombre de cartes postales ou de photos concernent des relais routiers ou des hôtels qui, jadis, jalonnaient nos nationales, lorsque le voyageur prenait son temps et ou le voyage comptait autant que la destination… époque maintenant bien révolue !

Ce que nous raconte C’était la Nationale 7

La Nationale 7, tout le monde connait, c’est la route des vacances et du soleil ! L’artère qui relia Paris à la côte méditerranéenne et qui fut le symbole de tous les plaisirs, de l’insouciance pour des milliers de Parisiens, pour ne pas dire des millions. De véritables transhumances de la fin des années quarante jusqu’au début des années 70 qui prirent fin avec l’ouverture des autoroutes. La N7, appelée aussi la Route Bleue, à pour point de départ le Kremelin Bicètre et s’arrête à Menton, elle traverse 5 régions et 16 départements de notre belle France encore très rurale en cette après-guerre.

Cet itinéraire de Paris à la Cote d’azur étire son ruban d’asphalte sur près de mille kilomètres, traversant parfois de minuscules villages, au deux voitures avaient du mal a ce croiser de front, ce qui occasionnait des bouchons dantesque ! De bien petits problèmes au regard de la délivrance en découvrant le grande bleue à l’arrivée. C’est cela que nous raconte Thierry Dubois, véritable spécialiste de cette belle route dans C’était la Nationale 7.

On apprendra également que la fameuse N7 avait une petite sœur et que ce n’est pas forcement la plus grande qui sera la plus empruntée…mais chut, j’en dit déjà que trop !

Ce que j’en pense

“On est heureux nationale 7”, chantait Charles Trenet, oui indéniablement cette voie a été le chemin du bonheur pour des milliers de vacanciers, pour ne pas dire des millions. Maintenant elle l’est encore grâce à des initiatives de passionnés comme Thierry et Alexandre et bien d’autres. Ceux qui ont à cœur de faire vivre non seulement notre patrimoine roulant mais aussi culturel et historique.

Que ce soit au travers du rallye “100 autos sur la N7” ou d’autres initiatives locales comme l’organisation de “bouchons”, rassemblements de véhicules avec pour thème les départ en vacances. Ce livre n’est pas un guide, mais se lit, plutôt comme un livre d’aventures et un merveilleux retour dans un passé pas si lointain mais tellement différent.

Mais surtout, amis bagnolards, un sublime recueil de photos et de dessins de nos voitures populaires Françaises, si chères à nos cœurs. Ah ! Une dernière chose, ne cherchez pas C’était la Nationale 7 au rayon BD ou histoire, il se trouve au rayon tourisme de votre librairie préférée. Merci Thierry pour ce superbe ouvrage, richement illustré et qui fourmille de détails et de petites histoires plus ou moins connues.

Un livre qui reçoit le label de qualité “Incontournable” par la rédaction de News d’Ancienne.

 

Note : 5 etoiles On a lu C’était la Nationale 7 par Thierry DuboisOn a lu C’était la Nationale 7 par Thierry Dubois
Acheter : Cliquez ici
Auteur : Thierry Dubois
Illustration : Thierry Dubois
Editeur : Paquet
On a lu C’était la Nationale 7 par Thierry Dubois

Sur le même thème

4 Commentaires

  1. C’est vraiment un très bel ouvrage. Les illustrations sont superbes et bien choisies.
    A avoir dans sa bibliothèque pour un amateur d’anciennes.
    Petit plus, le mien est dédicacé par Thierry Dubois avec un petit crobard perso.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Le Calendrier des Courses Historiques 2021

En 2020 on a pu voir quelques courses historiques sympathiques. Mais il faut bien dire que la saison a été réduite et ultra condensée....

Musée Matra, la France et pas n’importe laquelle

Mis sous le feu des projecteurs récemment quand la MS 670 a été retirée de l'exposition, il serait quand même dommage de réduire le...

Bixhope Art, des autos, des couleurs et Bull The Dog

Malgré son nom, c'est bien un artiste français qu'on vous présente aujourd'hui. Et même un jeune artiste car s'il est né en 1968, c'est...

La MEP Daphné, le coupé chevronné et oublié

Quand on associe MEP et Citroën on pense à ces monoplaces en coin, bleu et blanches qu'on voit régulièrement sur des événements tels les...