Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C’est un endroit plutôt caché, pas visible de la route la plus proche. En fait il faut savoir que ces belles sont endormies ici pour venir les voir.

Pourquoi elles sont là ? Mystère. Aucun bâtiment à proximité n’est un garage ni une casse auto. Les autos sont là, dans un terrain ouvert… depuis 30 à 40 ans. La végétation a repris ses droits sans pour autant pousser à travers les autos. Le soleil présent dans le sud de la France a eu raison de leur peinture, toutes sont passablement cuites !

Aucune n’est complète. Toutes ont été démontées au moins en partie. Ce sont les vitrages, pare-brises, phares, fenêtres qui manquent le plus. Acte de vandalisme ou récupération pour des belles à restaurer ? Mystère. Quelques autres pièces manquent à l’appel mais c’est rarement la carrosserie qui a (re)servi.

Les autos en question ? Elles sont une douzaine, toutes dans le même état. On y trouve des françaises et puis d’autres françaises. Les époques varient cependant. On part des Citroën des années 30 avec plusieurs caisses carrées, la plupart en version camionnette. À leurs côté une Renault, une Primaquatre dans le même état que ses contemporaines.

Plusieurs Traction sont également présentes sur place. L’une d’elles étonne par sa décoration. Une ancienne caisse de stock-car ? En tout cas cette glaces a reçu des peintures de guerre. Si c’est bien une ex-auto de stock-car on a là une explication toute trouvée à l’origine de ces autos.

On trouve ensuite une Simca, une Vedette de première génération, peu utilisée pour ses pièces, vitrages mis à part. Et puis une Panhard, une Dyna Z qui a elle aussi servi de donneuse de vitrages.

La plus jeune des autos présentes est une DSpécial. Vous savez, celle qui n’est plus une ID sans être une “vraie” DS. On vous en parle en détail dans notre essai.

En tout cas il ne reste plus grand espoir de pouvoir redonner vie à ces anciennes. Elles resteront abandonnées encore longtemps…

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,

    Pour la Traction familiale, je ne pense pas à une ancienne auto de stock-car. Son état impeccable, sans aucune bosse, son accastillage encore présent et l’absence de renforts de caisses me laissent des doutes pour cette origine.

    Je pense à une peinture fantaisie réalisée dans les années ’70 quand ce genre d’auto n’avait plus aucune valeur.

    Un grand merci pour vos articles de qualité!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles