Mon Tour Auto 2020 avec un appareil photo et une ancienne

Mon Tour Auto 2020 avec un appareil photo et une ancienne
Paul Langlardhttps://paullanglardphotography.myportfolio.com/
Paul est un photographe passionné d'automobiles venant du Nord de la France. Il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes au printemps 2020.

À la une sur News d'Anciennes

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

Nos Anciennes Abandonnées : un réservoir de Land !

Ce mois-ci c'est dans la Haute-Marne qu'on vous emmène. Un de nos lecteurs, François, y a trouvé un cimetière... ou plutôt un...

Essai d’une Motobécane 50, la mobylette des 70’s

Impossible de faire l'impasse sur la mobylette quand on aime les anciennes. Synonyme de jeunesse et de liberté, la mob a autant...

Automobiles sur les Champs 16, Artcurial ne proposera pas que du classique !

Après les ventes sudistes de la Collection Trigano et de la Collection Lurton, Artcurial revient sur ses bases parisiennes pour Automobiles sur...

Peter auto sait nous régaler avec ses événements tels que Spa Classic ou encore Chantilly Art & Elégance. Mais le clou du calendrier reste le Tour Auto ! 5 jours à sillonner les plus belles routes de France, 200 participants au départ, 4 circuits et pas moins de 9 spéciales. 

Pour ma part, cette 29éme édition du Tour Auto a pris une tournure particulière puisque c’est à bord d’une Peugeot 304 berline de 1972 (réplique groupe 2) que j’ai suivi ce rallye !

Avec un départ de Paris et une arrivée au Castellet, la route s’annonçait des plus agréable. Suivre ce rallye en 304 est un vrai défi pour moi et mon copilote, partir à l’autre bout de la France n’est pas un problème avec un véhicule moderne, mais avec une voiture de 48 ans cela pimente l’aventure ! Certes nous ne sommes pas participants, mais suivre le Tour Auto à bord d’une ancienne nous donne un bref aperçu de ce que vivent les participants.

Après une arrivée à Paris sans encombre, les préparatifs sous la verrière de grand palais ont été pour nous l’occasion de découvrir les autos qui sillonneront les petites routes de France.

Cette année, ce sont les prototypes Porsche qui ont été célébrés avec quelques Porsche 906 Carrera 6 des années 1965 mais aussi une magnifique 550A de 1956. Au delà des prototypes, le plateau du Tour Auto était une nouvelle fois diversifié allant de la Pichon Parat Dolomites de 1955 à la BMW M1 Procar de 1979.

C’est dans la fraicheur matinale et l’odeur d’essence que nous prenons la direction de l’autodrome de Linas Montlhéry pour le départ de cette édition 2020 avec un lever de soleil des plus envoûtant. Après la première spéciale sur l’autodrome direction le circuit de Nevers Magny-Cours ! Cette première partie fut l’occasion pour mon copilote ne pas se familiariser avec le road book qui sera notre GPS pour l’ensemble du rallye. Malgré un circuit fermé au public (suite au COVID-19) les participants ne se sont pas privés pour nous offrir des courses de qualité avec des le premier jour des batailles pour le podium. Une fois la course terminé direction la première ville étape, Clermont-Ferrand.

Fin de la première journée! Les 425 premiers kilomètres de ce Tour Auto nous ont offerts un aperçu de ce que seront les prochains jours. La voiture à su s’adapter à cette première journée sans le moindre souci, elle qui n’était jusque-là habituée qu’aux petites routes des Haut de France.

Après une courte nuit, retour derrière le volant de la 304 pour rejoindre le circuit de Charade (plus 2 spéciales). Un vrai plaisir de retrouver ce circuit vallonné avec des participants toujours aussi déterminés à gravir quelques places au classement. Que ce soit en régularité ou en compétition les participants n’ont pas ménagé leur monture. Mais pas le temps pour les participants de se reposer après leur course respective ! Il est déjà temps de reprendre la route direction Limoges.

Après un bref passage à Limoges, nous voila de nouveau partis direction Toulouse sans circuit cette fois-ci mais avec trois spéciales. Les 435 kilomètres de cette 3e journée auront été l’occasion de découvrir de belles routes de campagne à bord de notre fidèle 304 qui jusque là n’a montré aucune fatigue si ce n’est celle de l’équipage !

Après une courte nuit, il est temps de réveiller le carburateur de notre petite Peugeot direction le Pont du Gard avec un passage au circuit de Lédenon. L’occasion pour mettre en avant l’ambiance sur les routes du Tour Auto, l’un des rares événements automobiles où vous pouvez croiser de nombreux visiteurs parfois accompagnés de leurs plus belles voitures sur les bords de route. Merci à eux pour leur présence et leur bonne humeur !

Nous arrivons déjà au dernier jour ! L’arrivée au circuit du Castellet fut l’occasion pour moi et mon copilote de célébrer notre venue au circuit avec la Peugeot 304 qui nous aura été fidèle sur ces 1986 kilomètres ! La fin de cette édition du Tour Auto nous fait réaliser que cette aventure n’est pas une simple promenade en campagne, que ce soit les rencontres avec les participants ou avec le public présent en nombre sur les bords de route, nous prenons conscience que la passion de l’automobile ancienne est toujours présente !

Dans un monde où l’automobile devient plus autonome et plus écologique, l’automobile ancienne garde une place privilégiée dans le cœur des passionnés. Malgré les courtes nuits et la fatigue de la route, à l’arrivée une seule pensée nous vient à l’esprit «on recommence quand ?! »

Mention spéciale aux autres membres de l’équipe News d’anciennes pour les photos de la 304 !

Mon Tour Auto 2020 avec un appareil photo et une ancienne

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Le Mans Motors Cup 2020, un beau bouquet final

Après une saison bien remplie par l'Historic Tour, Les rouges et noirs de chez HVM ont terminé l'année au circuit Bugatti avec...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

Essai d’une Motobécane 50, la mobylette des 70’s

Impossible de faire l'impasse sur la mobylette quand on aime les anciennes. Synonyme de jeunesse et de liberté, la mob a autant...

Choisissez les photos du calendrier News d’Anciennes 2021 (et précommandez-le) !

Déjà en 2019 et en 2020 News d'Anciennes vous a proposé un calendrier. Vous avez été nombreux à l'afficher chez vous. Cette...