Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la TVR de Jean-Noël

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la TVR de Jean-Noël
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la TVR de Jean-Noël
Benjaminhttp://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Cette semaine on va vous parler d’une Youngtimer peu courante. Une sportive, anglaise qui nous est présentée par son propriétaire : Jean-Noël.

Ma TVR en quelques mots

Ma voiture est une TVR S3C LHD de 1992. Moteur Ford Cologne V6 de 170 ch pour un poids de 1040 kg. Pas d’ABS, pas d’ESP, pas de climatisation, c’est du brut. Les manœuvres à l’arrêt ressemblent à une séance de musculation.

C’est un cabriolet-targa-coupé. J’explique ce constat bizarre: il y a trois possibilité de configuration : totalement couverte, le toit est en “dur” par la pose de demi-toits, ce qui permet éventuellement pour les esprits un peu torturés de rouler couvert à gauche ou à droite selon l’humeur; ou d’enlever les deux demi-toits et de rouler en targa; ou encore de remiser les demi-toits dans le coffre et de rouler en cabriolet. Tout simplement génial. La manipulation n’est pas difficile mais un peu lente et il sera difficile de recouvrir le tout en catastrophe sans avoir l’intérieur trempé en cas d’orage subit. Un coup d’œil prudent à la météo avant de partir sera de rigueur.

Ah, surtout, c’est une conduite à gauche ce qui la rend encore plus rare. Très peu de LHD ont été produites chez TVR.

Pourquoi elle ?

Je suis un inconditionnel des voitures anglaises. Pour moi elle synthétise l’esprit sportif anglais : châssis tubulaire, poids contenu, rapport poids/puissance intéressant mais aussi un certain luxe: cuir, décors.

J’ai été propriétaire d’une Triumph TR4 A IRS de 1965 avant celle-ci. Je souhaitais revenir à une voiture un peu plus moderne tout en restant dans l’exceptionnel.

Ce que j’ai fait dessus

En fait j’ai fait peu de travaux dessus. Le volant d’origine était en cuir. Il a cédé la place à un beau volant bois en accord avec les décors ronce de noyer du tableau de bord. Il en fut de même pour le pommeau de levier de vitesse qui m’a gentiment été offert par un des membres du forum TVR. Et sinon ? C’est tout !

Quelques souvenirs à son volant

Ce ne sont que des souvenirs très récents. Je ne l’ai en effet que depuis le 1er août 2020 ! Je l’ai achetée à 650 km de chez moi, suis parti en avion et revenu par la route.

J’ai choisi un itinéraire dépourvu d’autoroutes ou de 4 voies afin de pouvoir vraiment la prendre en main. Et là, c’est le début d’une grande histoire d’amour… accélérations vraiment franches, tenue de route exceptionnelle, elle est “scotchée” au sol.

Le confort est à la hauteur, les sièges cuirs maintiennent parfaitement le dos. Que ce soit à vitesse soutenue sur de petites portions (radars et forces de l’ordre obligent) ou à vitesse sénatoriale, elle rugit ou ronronne gentiment, elle catapulte ou berce.

Pas question cependant de la trop la bousculer, elle a besoin d’un léger rodage pour la remettre en route. Doubler est d’une facilité déconcertante, elle bondit. Elle surprend même, attention à l’excès de confiance. Il va falloir apprivoiser la bête.

Tout ceci pour une consommation relativement raisonnable : environ 10L/100 sur l’ensemble du trajet, mais en jouant un peu. Passé cette période d’apprentissage, elle fera certainement moins.

Et maintenant ?

La revendre? il n’en est pas question pour l’instant. Néanmoins elle nécessitera peut être quelques travaux au fil du temps. Les points faibles : la corrosion du châssis, talon d’Achille de cette auto. À surveiller. Pour le reste à part les soucis életriqus récurrents des anglaises, elle est fiable.

Une TVR est une voiture un peu exclusive et qui peut effrayer en raison de sa rareté. Les craintes peuvent se situer au niveau des pièces. En fait, il n’y a pas le moindre soucis. Le moteur Ford Cologne, connu pour sa fiabilité peut être réparé chez n’importe quel garagiste Ford et les accessoires comme par exemple les feux arrières qui viennent d’une Escort MK4, les feux avant de la Mini et les rétros de la CX (!!) se trouvent partout sans difficulté. Sacrés anglais qui ont fait un patchwork de différentes voitures ! Seuls le châssis et la carrosserie sont spécifiques.

Avant d’aller la chercher je m’étais inscrit sur le forum dédié aux TVR, le TVRcar club de France. L’accueil y fut très sympathique et les réponses à mes questions de néophyte et donc quelque peu naïves furent toutes récompensées. L’ambiance est saine, l’état d’esprit est bon. Cela n’a fait que confirmer mon désir d’acheter cette TVR !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la TVR de Jean-Noël

Sur le même thème

2 Commentaires

  1. Bonjour, merci pour cet article. C’est vraiment une perle rare en LHD ! Je ne dois pas être le seul à avoir les yeux qui brillent. Par contre ne vous plaignez pas de l’absence de DA, 1040kg et un petit V6 (fonte certes) sur l’avant ce n’est rien par rapport à une Jaguar de plus de 1600kg avec un énorme bloc fonte 3.4L de 220kg sur l’avant !
    Profitez bien de votre merveille et attention aux jaloux malheureusement il faut être prudent.

    • Merci. Je n’avais pas lu ce commentaire jusqu’ alors. Effectivement j’en profite! Finalement on se fait très bien à l’absence de DA. J’évite les créneaux c’est plus simple. 🙂 La Miss s’est libérée depuis après un petit rodage adapté, elle n’avait pas roulé depuis pas mal de temps. j’ai changé cet horrible autoradio qui dépassait pour un court qui de plus fait téléphone main libres ou comment mettre de la technologie récente dans une voiture ancienne, en toute discrétion. En fait il ne me sert qu’à ça cet autoradio. Je ne l’allume jamais, je préfère le bruit du moteur. Elle attire également les regards et ne passe pas inaperçue. Sur autoroute parfois des joueurs en voiture allemande (principalement) invitent à des vitesses prohibées. Je les laisse s’amuser seuls, non pas que j’en meure d’envie, elle ne demande que ça, mais je prends soin de ma mécanique. Seul défaut: elle n’aime pas les routes dégradées sur lesquelles il faut rester prudent. Les réactions de Miss TVR sont parfois un peu surprenantes et on lève le pied rapidement. Par contre sur un bon revêtement on s’amuse comme un fou et elle aime ça! Je crois vraiment que nous sommes partis elle et moi pour de longues années de vie commune. 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles