Les Voitures Anciennes de nos Lecteurs : la Honda Integra Type R de Xavier

Les Voitures Anciennes de nos Lecteurs : la Honda Integra Type R de Xavier
Les Voitures Anciennes de nos Lecteurs : la Honda Integra Type R de Xavier
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Essai d’une AC Ace, la légende sait de qui tenir !

On parle beaucoup de l’AC Cobra et de son puissant moteur V8. Aujourd’hui encore, pendant le dernier Tour Auto, la bête trustait...

Beau succès pour la vente Aguttes de l’Aventure Peugeot

À l'occasion des journées du patrimoine il y aura de l'animation du côté de Sochaux et du Musée de l'Aventure Peugeot. En...

De magnifiques anciennes s’exposaient aux Journées du Patrimoine d’Arcis-sur-Aube

Ce week-end, partout en France, le patrimoine roulant était à l'honneur. Comme chaque année les Journées Européennes du Patrimoine permettaient de visiter...

Auto Moto Retro Rouen 2020, les Porsche s’invitent en Normandie !

Comme tous les ans, fin septembre, on a rendez-vous au parc des expos de Rouen. Et même cette année avec les soucis...

Quand on vous a proposé de passer vos autos sur News d’Anciennes, on pensait avoir beaucoup plus de Youngtimers ! Après plusieurs autos plus anciennes, en voilà une, et qui arrache en plus !

Si l’idée vous plaît et que vous voulez proposer votre auto, on vous explique tout par ici.

Mon auto en quelques mots

C’est donc une Honda Integra Type R de 1998 sportive assez méconnue des gens n’étant pas adeptes des voitures sportives japonaises.

Une petite rareté, commercialisée deux ans en France et vendue à moins de 400 exemplaires (1998-2000) avec son unique teinte blanche Championship White. D’autres couleurs comme le jaune le noir et le rouge étaient disponible dans d’autres pays européens.

Combien en reste t-il en circulation maintenant ? Difficile de savoir. Elle aura pourtant été remarquée à son arrivée sur le marché français, en décrochant la place de sportive de l’année 1998 du magazine échappement (avec entre autre dans le jury Sébastien Loeb) devant la berlinette Hommell RS et la Z3M. Animée par un 1.8 ayant le fameux système VTEC elle développe 190ch pour 1125kg, mais surtout, elle permet d’aller chercher la zone rouge à quasiment 9000 trs/min ! Il faut dire qu’avec 106ch par litre de cylindrée, à l’époque il faut aller chercher du côté de la Ferrari F355 et ses 108ch/L pour faire mieux.

C’est une voiture très agile, équipée de série d’un différentiel Torsen, sans ESP et avec un ABS très peu intrusif. Une fois bien calé dans les sièges Recaro il ne faut pas avoir peur de jouer de la boîte (pommeau en titane !) qui est relativement courte et bien étagée, pour allez chercher la puissance en haut, le couple n’étant pas son point fort.

Mais quel plaisir une fois passé les 6000tr/min quand le VTEC entre en jeu pour aller frôler les 9000tr/min et tout ça avec une fiabilité exceptionnelle digne de la firme Honda. À la longue quelques défauts peuvent surgir : consommation excessive d’huile, synchro de 3, points de rouille aux ailes arrières, gros silent bloc de bras arrière… Pour une voiture de plus de 20ans cela reste une auto très fiable et certaines accusent déjà des kilométrages bien élevés !

Je pourrais en parler longtemps et d’ailleurs pas mal d’excellents articles sont disponibles sur le net (automobile-sportive entre autre) faisant l’éloge de cette voiture souvent méconnue et de son caractère qui ne laisse pas indifférent. Elle commence doucement à sortir de l’ombre : il y avait d’ailleurs un modèle exposé au salon Rétromobile de cette année 2020 sur le stand Youngtimer !

Pourquoi elle ?

J’ai choisi cette voiture après deux ans au volant d’une Clio 2 RS3 182ch châssis sport, voiture redoutable d’efficacité mais lassante. J’en voyais à tous les coins de rue et, pour ma part, la commande de boîte et l’assise n’étaient pas digne d’une sportive.

J’ai acheté mon Integra en 2011 (déjà 9 ans !) après de longs mois de recherches car je voulais la configuration actuelle : la version présentée ici est dotée de la face avant japonaise, feux avant long, jantes 16 pouces. La version européenne a pour sa part 4 petits feux ronds, le capot et me pare-chocs avant sont différents.

Ce que j’ai fait dessus ?

Depuis que je l’ai elle a reçu un certain nombre de pièces il faut l’avouer.

Niveau extérieur il n’y a que l’écope d’admission dans le pare-choc avant et le petit lip carbone sur l’aileron qui ne sont pas “d’origine”. Pour le reste elle est dans sa configuration originelle, on aime ou on n’aime pas.

Côté technique, il y a quelques pièces “performances” telles qu’une admission Mugen (entreprise de pièces performances fondée par le fils de Mr Honda), cartographie Mugen, ligne d’échappement complète, collecteur 4 en 1, silencieux Spoon (préparateur très réputé au Japon sur Honda), amortisseurs Bilstein, freinage complet (disques Stoptech, plaquettes Ds2500, durites aviation, liquide rbf660..), rapport de boîte 4 et 5 court, changement de tous les silent-blocs du châssis… Bref je l’ai soignée !

Pour l’intérieur il n’y a qu’un volant Nardi et une paire de manomètres (pression et température d’huile) à la place de l’horloge d’origine. Et j’en oublie sûrement.

Niveau entretien, vidanges et filtres tous les ans (ou après chaque sortie piste) et préconisations constructeur pour distribution et autres. Pour la fiabilité rien à redire après toutes ces années (un seul problème d’allumage à déplorer) malheureusement à ce jour elle commence à avoir une belle consommation d’huile. Mais bon à 22ans, plus de 175.000 km et bon nombre de sessions piste, on lui pardonne. D’ailleurs une réfection moteur et la révision de la boîte sont prévues à la fin de cette année.

Quelques moments mémorables à son volant

Des souvenirs j’en ai tellement, entre de belles joutes sur piste, avec parfois de grosses cylindrées bien surprises par son agilité sur petit circuit (Lohéac entre autre). J’ai aussi fait des road-trips entre copains à travers la France à son volant. Une fois nous avons fait plus de 1500km dans le week-end pour rejoindre le plus gros rassemblement de Honda en Europe.

Et puis c’est à son volant que j’ai fait mon déménagement entre la Bretagne et l’Ariège au pied des Pyrénées. Oui, on rentre même un matelas en 140, si c’est bien rangé.

Et maintenant ?

Je compte la garder autant que possible et je ne pourrais honnêtement pas m’en séparer. Elle a une grande valeur sentimentale et c’est une voiture qui donne une si grande banane que l’idée ne me traverse même pas l’esprit !

Les Voitures Anciennes de nos Lecteurs : la Honda Integra Type R de Xavier

Sur le même thème

2 COMMENTS

  1. Très belles photos déjà, très belle auto de passionné en plus mais c’est vrai que pour les amoureux de belle mécanique cette Honda devient vite attachante ! D’ailleurs, la preuve, le propriétaire n’a aucune envie de s’en séparer !

  2. Je plussoie : très belles images et joli récit pour une auto que je ne connaissais pas. Je me suis empressé d’en consulter les caractéristiques : malgré son nom, cette Honda n’a pas de transmission intégrale.
    Merci au propriétaire et à News d’Anciennes, cette rubrique est une pépite !
    Didier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Une 5e édition “spéciale” pour la Bourse de Notre Dame des Landes

Richard et toute son équipe de bénévoles ont réussi à faire vivre leur cinquième Bourse de Notre Dame des Landes, ce qui...

Beau succès pour la vente Aguttes de l’Aventure Peugeot

À l'occasion des journées du patrimoine il y aura de l'animation du côté de Sochaux et du Musée de l'Aventure Peugeot. En...

Auto Moto Retro Rouen 2020, les Porsche s’invitent en Normandie !

Comme tous les ans, fin septembre, on a rendez-vous au parc des expos de Rouen. Et même cette année avec les soucis...

Essai d’une AC Ace, la légende sait de qui tenir !

On parle beaucoup de l’AC Cobra et de son puissant moteur V8. Aujourd’hui encore, pendant le dernier Tour Auto, la bête trustait...