Les Mille Miglia 2020, un événement exceptionnel, à vivre

Les Mille Miglia 2020, un événement exceptionnel, à vivre
Gaultierhttps://www.flickr.com/photos/gaultiervilour/
Petrolhead depuis son plus jeune âge. Passionné aussi bien de voitures anciennes que de modernes. Photographe à temps partiel sur NA depuis 2015. A ses heures perdues, il fait aussi des photos et roule en BMW E12.

À la une sur News d'Anciennes

[Acheter Une Voiture Ancienne] Contrôle technique, ce qu’il faut savoir lors de l’importation d’une voiture ancienne

Le contrôle technique pour les voitures de plus de 30 ans est devenu un véritable casse-tête pour les collectionneurs que nous sommes. Avec l’harmonisation...

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën Traction, c'était...

Distribution, tout est dans le timing

La distribution est l'organe vital de votre moteur. Sans elle, tout fout le camp, mon bon monsieur ! Penchons-nous quelques instants sur son rôle,...

Visite chez Méca Rétro Sport 76, l’atelier qui ne passe pas à la télé

Le patron de Méca Rétro Sport 76, en fait beaucoup de passionnés le connaissent. Aurélien est le mécano officiel de Wheeler Dealers France depuis la...

Les Mille Miglia sont un superbe événement du printemps… Sauf qu’en cette année spéciale où l’Italie a également été très touchée par le Covid, l’événement avait été décalé en Octobre. Si le doute planait avec la seconde vague les Mille Miglia 2020 ont bien eu lieu.

Il y a de ça un mois mon père me dit : “Gaultier prends congé du 21 au 25 octobre, on part“. Sur ce je lui demande, “Où ?“. Il me répond “aux Mille Miglia 2020“.

C’est ainsi que le mardi 20 octobre nous voilà en route vers Brescia, ville de départ de la plus belle course du monde. Après 9h de route nous voilà enfin arrivés sur place.

Le lendemain les vérifications techniques débutent dans le parc des expositions de Brescia, le tout dans une ambition très spéciale avec les mesures spéciales précises pour permettre au bon déroulement de l’événement. Une fois les vérifications techniques effectuées se déroule la cérémonie du “punzonatura” traduisez le poinçonnage en français. Cette cérémonie demeure inchangée depuis 1927 et en fait une des particularités de l’épreuve. Les voitures ayant fait la course plusieurs fois arborent fièrement le poinçon autour du volant.

Une fois l’ensemble des vérifications techniques effectuées, les voitures se rendent dans le centre de Brescia où elles sont présentées au public. Cependant, la communion habituelle entre les véhicules et les spectateurs est moins importante que d’habitude au vu des mesures sanitaires en place.

C’est parti pour les Mille Miglia 2020

Jeudi, c’est le jour du grand départ des Mille Miglia 2020 vers Milano Marittima à 14h mais avant ça on s’attarde pour un déjeuner dans l’enceinte du musée des Mille Miglia. Le départ pour les 400 voitures s’étalera sur plusieurs heures.

Nous nous mettons en route également afin de pouvoir se placer sur la route et observer les voitures dans les diverses épreuves de régularité.

Malheureusement les journées d’octobre sont beaucoup plus courtes que celle de mai (les dates habituelles des Mille Miglia). Nous nous arrêterons donc dans la petite ville de Ferrara pour profiter de la ferveur de l’événement où le public est très nombreux. Voir autant de véhicules exceptionnelles de nuit c’est assez rare pour ne pas en profiter. Après une pizza, nous partons vers notre hôtel tandis que les concurrents s’enfoncent dans la nuit afin de rallier Milano Marittima.

Après une très courte nuit nous voilà reparti en direction de Rome, cette journée se caractérise par ses routes très sinueuses mais les décors sont sublimes.

Ce jour-la nous nous arrêterons une fois de plus dans une petite ville historique, Urbino, où on retrouve par une gigantesque montée, pas toujours facile à grimper pour les voitures des Mille Miglia 2020 qui ne sont pas toutes des monstres de puissance.

Le reste de la journée, nous suivons les voitures à travers les routes pittoresques. Le soir, nous arrivons à Rome, nous mangeons une fois de plus devant les voitures, histoire d’apprécier au plus proche l’ambiance unique des Mille Miglia.

La journée du lendemain commence une nouvelle fois assez tôt avec un départ à 6h30 afin de devancer les voitures sur la route et se placer pour bien les admirer ! Le samedi sera une journée spéciale où nous n’avons pas eu plus de 30 secondes sans pluie, cela donne des images assez spectaculaires !

Les routes étaient belles mais les villages l’étaient aussi. Mention spéciale à celui de Ratifomciami d’où nous gardons le souvenir de l’odeur des pâtisseries. La course se déroule dans les routes de la Toscane, la plus belle région d’Italie, même sous la pluie.

Le déjeuner se tient dans un lieu absolument exceptionnel une des plus belles places du monde, la Piazza del Campo au pied du Palazzo Pubblico à Sienne. Une place en forme de coquillage qui est véritablement incroyable car jamais ouverte aux voitures… sauf pour les Mille Miglia 2020.

L’après midi c’est un orage qui s’abat sur nous. Cependant nous pourrons voir les voitures des Mille Miglia 2020 rouler sur les remparts de Lucca, encore une fois quelque chose de possible seulement pour cette course à part. Les voitures arrivent à Parme en début de soirée nous aussi.

La journée du dimanche est beaucoup plus courte que les 600 km quotidien des 2 jours précédents. Le programme de la journée comprend un tour sur circuit mais aussi de longues épreuves de régularité à travers les montagnes.

Le passage dans une superbe ville est encore à l’ordre du jour. Cette fois c’est Castell’Arquato où l’engouement populaire est très présent.

Pour nous c’est déjà la fin. Il faut remonter vers la Belgique et laisser les concurrents rallier Brescia.

Conclusion : à faire absolument !

En résumé, les Mille Miglia c’est une case à cocher dans sa vie. L’ambiance est tellement différente des autres événements auquel j’ai pu participer ! “Il faut le vivre pour le comprendre” comme m’avait dit Cedric l’an passé. Les véhicules sont aussi exceptionnel que rares. En voici une liste non exhaustive: Alfa Romeo 6C, Bugatti Type 35,Ferrari 250MM, BMW 328, 300 SL mais aussi des Fiat populaires dont je ne connaissais pas l’existence ! La course des Mille Miglia porte bien son nom de “ la corsa piu Bella del mondo”.

Préparez vous pour la prochaine qui aura donc lieu au printemps. Toutes les infos seront par là.

Les Mille Miglia 2020, un événement exceptionnel, à vivre

Sur le même thème

5 Commentaires

  1. Nul compte rendu debile aucune info sur les autos sur les pilotes, le parcours, les péripéties de course, les anecdotes c est creux et inepte dommage

    • Personne n’a parlé de compte-rendu ! On le fait dans certains cas, ici Gaultier était présent pour prendre des photos et il vous replonge dans l’ambiance.
      Si vous voulez un compte-rendu, vous en trouverez sur d’autre sites…

  2. Superbes images qui mettent vraiment bien dans l’ambiance de cette course mythique !
    Franchement, ces photos n’ont rien à envier à ce qu’on peut trouver ailleurs, et elles méritent tous les encouragements à poursuivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la MG B d’Arthur

Après un cabriolet italien la semaine dernière, voici une anglaise. Et pas n'importe laquelle puisque Arthur a le cabriolet qui fut longtemps le plus...

Nouveau : des sérigraphies pour les amoureux d’anciennes

L'idée nous trottait dans la tête depuis quelques temps. Le salon de Rouen a été le déclic puisque nous avons trouvé LE bon partenaire...

Distribution, tout est dans le timing

La distribution est l'organe vital de votre moteur. Sans elle, tout fout le camp, mon bon monsieur ! Penchons-nous quelques instants sur son rôle,...

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën Traction, c'était...