Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams en principauté

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams en principauté
Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams en principauté
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Dans les Coulisses de l’Emission Direct Auto en Bretagne

Tout juste avant le reconfinement, j’ai eu la chance d’assister au tournage de l’émission de télévision Direct Auto. Je vous emmène découvrir l'envers du...

Citroën Type H et Citroën TUB, deux noms… mais deux véhicules !

Pour beaucoup le nez de cochon de chez Citroën, avec ses "tôles ondulées" sur les flancs et sa couleur grise emblématique, c'est le TUB....

Ferrari & Porsche, deux marques légendaires, pas pour les mêmes raisons

Qu'on soit sensible, ou non, à leurs charmes et à leurs autos, on ne peut pas le nier. Ferrari et Porsche sont deux marques...

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

On en parlait il y a quelques jours, le Grand Prix de Monaco historique se courra en Mai. Comme la plupart des grands événements de voitures anciennes, des ventes aux enchères sont programmées à cette occasion. Avant de découvrir celui de RM Auctions Sotheby’s, on découvre le catalogue de la vente Les Grandes Marques à Monaco tenue par Bonhams.

Forcément un grand événement a sa vente aux enchères et la vente les Grandes Marques à Monaco (suivant l’appellation Les Grandes Marques au Grand Palais pendant Retromobile) présentera de très belles autos et des prix forcément élevés parmi les premiers lots révélés. Le reste du catalogue suivra sous peu.

Six millionnaires au programme des Grandes Marques à Monaco

Seuls 16 lots sont pour le moment présentés dans le catalogue. Ils n’ont même pas encore de numéro de lot, mais 5 d’entre eux seront à coup sûr les stars de cette vente aux enchères.

Le lot le plus cher n’est pas une Ferrari, c’est une Jaguar Type C de 1952 ! La voiture est estimée entre 4 et 5 millions d’euros.

On reste dans les anglaise pour la suite avec la 25e des 77 Aston Martin One-77. Moderne, elle n’a que 850 miles au compteur et son estimation est située entre 1.75 et 2.25 millions d’euros !

Le lot suivant est bien lui une Ferrari et plus précisément une Ferrari 250 GT Lusso Berlinetta de 1964. Cette voiture totalement matching numbers (5851 GT pour le châssis, 5851 pour le moteur Colombo) et son estimation est située entre 1.6 et 1.9 millions d’euros.

Quatrième estimation pour une autre Ferrari, une 275 GTS de 1965. L’estimation est ici située entre 1.5 et 2 millions d’euros.
Autre Ferrari ensuite, une mythique 288 GTO de 1985. La voiture est dans un superbe état et certifiée par Ferrari. Le prix devrait se situer entre 1.3 et 1.7 millions d’euros.
Dernière auto pouvant se vendre plus d’un million d’euros, une Bugatti Type 35 Grand Prix biplace de 1925. La voiture qui a couru à l’époque, en Angleterre notamment,

 

Les sportives à l’honneur de la vente

Le reste du catalogue comprend es autos forcément moins chères mais toutes aussi superbes. Les autos de sport sont les plus représentées et certaines valent vraiment le coup d’oeil :

  • Une Porsche 959 Komfort de 1988 qui a bien roulé (158.000 km) et estimée entre 500.000 et 600.000 €
  • Une Porsche 911 Carrera RS Touring Coupé transformée en Lightweight et restaurée en 2004 estimée entre 470.000 et 570.000 €
  • Une Lancia Rally 037, et pas n’importe laquelle, le tout premier prototype de la voiture avec numéro de châssis 001, avec une estimation assez basse comprise entre 320.000 et 400.000 €
  • Une des 53 De Tomaso Vallelunga de 1968, magnifique voiture restaurée en état concours en 2004 et estimée entre 320.000 et 360.000 €
  • Une autre Italienne peu courante, une Iso Grifo Serie 2 de 1973 estimée entre 300.000 et 350.000 €
  • Une AC Ace Bristol Roadster de 1957, venant des USA et estimée entre 250.000 et 300.000 €
  • Une Dino 246 GT de 1975 dans un parfait état, estimée entre 250.000 et 350.000 €
  • Une Formule 1, la Benetton B191/B191B de 1991, ex Michael Schumacher et estimée entre 220.000 et 280.000 €

Tous les lots sont visibles en cliquant ici.

Photos : Bonhams

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams en principauté

Sur le même thème

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

[La Clé de 13] Zoom sur les roues élastiques !

Dans ce nouvel article technique, on va revenir sur une technologie qui n'a pas fait long feu. Apparues peu de temps après les automobiles,...

Ferrari & Porsche, deux marques légendaires, pas pour les mêmes raisons

Qu'on soit sensible, ou non, à leurs charmes et à leurs autos, on ne peut pas le nier. Ferrari et Porsche sont deux marques...

Dans les Coulisses de l’Emission Direct Auto en Bretagne

Tout juste avant le reconfinement, j’ai eu la chance d’assister au tournage de l’émission de télévision Direct Auto. Je vous emmène découvrir l'envers du...

Le Classic Car Festival #3 se réinvente le 19 juin 2021

Nous étions présents lors des 2 premières éditions de 2019, en juin (et c'est par ici) et en octobre (par là). Bien sûr, rien...