Les Belles Carrosseries du 7e American Days de Tournefeuille

Les Belles Carrosseries du 7e American Days de Tournefeuille
Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Nouveau : des sérigraphies pour les amoureux d’anciennes

L'idée nous trottait dans la tête depuis quelques temps. Le salon de Rouen a été le déclic puisque nous avons trouvé LE bon partenaire...

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la MG B d’Arthur

Après un cabriolet italien la semaine dernière, voici une anglaise. Et pas n'importe laquelle puisque Arthur a le cabriolet qui fut longtemps le plus...

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën Traction, c'était...

APAL Muschang, 4L ascendant rareté !

On connaît la Renault 3, la Renault 4, la JP4, et la Rodéo. Mais si on veut compléter la famille il faut chercher du...

Cette année, le Phare de Tournefeuille accueillait le festival American Days pour sa septième édition. C’était le grand retour de cet événement qui mêle avec brio concerts, stands vintage, show burlesque, motos et belles américaines.

Pour cette septième édition, le public fut pour le moins gâté. Le samedi, le beau temps était de la partie. Il faisait même chaud ce jour là. De quoi faire rutiler les belles mécaniques. Celles-ci ne manquaient pas d’ailleurs. Si les américaines étaient comme souvent fort nombreuses, quelques européennes étaient néanmoins présentes telles cette Estafette appartenant aux propriétaires d’un des stands ou cette jolie Coccinelle bleue. Côté motos, un sidecar russe Ural K750 était également de la partie. C’était un habitué des lieux.


Du coté du gros de la troupe de l’American Days, les belles américaines, et il y en avait vraiment pour tous les goûts. Anciennes comme modernes, elles s’étaient données. Le tout était composé de customs, hot-rods, pick-up et autres muscle cars.


Parmi toutes ces belles américaines de toutes époques et de tous styles, il en aura une qui aura particulièrement attiré les regards. Il s’agissait d’une rare et magnifique Chevrolet Corvette Grand Sport 2.

Si le festival American Days n’avait pu se faire pour bien des raisons la saison passée, son retour était cette année plus que bienvenu. Même si je n’ai pas trop pu assister aux concerts ni au défilé de mode vintage, l’exposition automobile et le show burlesque connurent un beau succès. J’attends donc avec une certaine impatience la prochaine édition de l’événement qui s’annonce, je l’espère, très intéressante.



Les Belles Carrosseries du 7e American Days de Tournefeuille

Sur le même thème

2 Commentaires

  1. Ces américaines sont (presque?) toutes customisées, transformées ou arrangées d’une façon ou d’une autre,
    ce qui offre un tableau très discutable. Rien ne vaut l’état d’origine ou, à défaut, la restauration la plus fidèle possible
    à celui-ci. Ceci valant bien sûr pour toutes les voitures anciennes et pas seulement pour les américaines.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Notre sélection de cadeaux de noël pour des passionnés d’anciennes

Même si on est loin de la frénésie de Noël avec l'ambiance actuelle, ça approche, c'est dans moins d'un mois maintenant ! Et si...

Hubert Haberbusch reçoit le Prix de la Culture de la FIVA

Le carrossier Strasbourgeois accumule les récompenses. Cette fois c'est la Fédération Internationale des Véhicules Anciens qui honore Hubert Haberbusch en lui décernant le Prix...

APAL Muschang, 4L ascendant rareté !

On connaît la Renault 3, la Renault 4, la JP4, et la Rodéo. Mais si on veut compléter la famille il faut chercher du...

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la MG B d’Arthur

Après un cabriolet italien la semaine dernière, voici une anglaise. Et pas n'importe laquelle puisque Arthur a le cabriolet qui fut longtemps le plus...