Le Rétromobile de St Priest, en émoi pour le Centenaire Citroën

Le Rétromobile de St Priest, en émoi pour le Centenaire Citroën
Marc
Passionné d'autos sportives et de photos. Ancien parmi les anciennes, ça ne dépareille pas trop, d'autant que sa deuxième matière grise, métallisée celle-ci, lui accorde de bonnes virées nostalgiques, une Renault R8 ragaillardie. Il est sous le régime News d'Anciennes depuis depuis début 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Au volant d’une Facel III, élégante douceur

Plus d'une centaine d'essais sur News d'Anciennes. Et enfin une Facel Vega. D'accord on ne démarre pas avec un gros V8 sous le capot....

Le Calendrier des Courses Historiques 2021

En 2020 on a pu voir quelques courses historiques sympathiques. Mais il faut bien dire que la saison a été réduite et ultra condensée....

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat dans le...

Musée Matra, la France et pas n’importe laquelle

Mis sous le feu des projecteurs récemment quand la MS 670 a été retirée de l'exposition, il serait quand même dommage de réduire le...

Les cent bougies de la Marque aux Chevrons étaient en thématique, lors de cette douzième « Rétromobile » de Saint Priest sous Aixe. C’était l’occasion pour News d’Anciennes de visiter nos amis de Haute Vienne.

Monsieur météo a levé le rideau noirâtre de la semaine passée. Place aux Expos, balades, et au traditionnel vide grenier, occupant toutes les ruelles du Village de 1600 âmes.

Les rues de la localité sont très animées effectivement et je dois me faufiler entre chineurs, curieux, promeneurs, afin de rallier le lieu stratégique qui anime ma visite du jour.

Animation d’ampleur, St Priest a su respecter, cet historique Anniversaire avec un plateau haut en couleurs. Les “filles” d’André Citroën sont en nombre sur cette place du Village. Des Citroën brillantes et magnifiques, alignées en rangs. L’expo démarre par des 5Hp, puis 10 HP, C4, C4G… pour se terminer aux années 90 avec une XM. Quelques utilitaires HY, camionnette 2CV et U23, étaient aussi exposés.

L’espace ombragée d’en face, se pare d’un beau panel de populaires, de quelques sportives, Alpine A110, Lancia Fulvia 1300 et autres jolies carrosseries, Jaguar XK,  Hotchkiss 864 Cabourg, Roadster MG TC, Chevrolet Corvair… Puis une seule Renault entre deux guerres, modèle Primaquatre… Notons l’attention apportée, à nos chères anciennes, quelque soient les régions.

On poursuit la visite sur un parking. La variété est tout aussi sympa avec ce mélange des âges et des formes qui impose davantage la flânerie. Des sportives de tous âges avec plusieurs modèles Porsche 911. De très belles populaires, encore,  côtoient quelques raretés bienvenues. Des Italiennes éventuellement dont cette Autobianchi A112 Abarth, puis d’un autre âge, ce superbe roadster Simca/Fiat Ballila, et en montant en gamme, voilà une Ferrari 308 GTS.

Lorsqu’on s’est attardé autour de ces bijoux « avant guerre sportives » Peugeot et Amilcar, et de ce curieux Kit Car Kougar Anglais, la promenade se poursuit, car déjà de nouveaux véhicules sont arrivés.

Encore une bonne rencontre autour d’une Simca 1000….si tu nous lis Fabien… Me voilà en compagnie de la créatrice du site très actif des « Anciennes Roues du Limousin » et propriétaire entre autre de cette Hirondelle Sim’4 de 1972, juste acquise, en cet état, non restaurée, en dehors d’une toilette approfondie. Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, c’est aussi le président de l’Asso organisatrice « Vivre à St Priest sous Aixe », bien accompagnée de Gwladis, Miss Pin’Up Nouvelle Aquitaine 2017 et désormais Deuxième Dauphine Miss Pin’Up 2018, qui m’accorde quelques mots bien sympathiques

Certains lecteurs auront aperçu, sur certaines photos, des miniatures « Citroën » peu courantes. C’est l’œuvre d’un retraité, qui, suite à une grave maladie s’est projeté de réaliser un héritage personnalisé, pour ses quatre petits enfants, en leur fabriquant à chacun, un modèle Torpédo C3 à moteur électrique. Pour info, le tout fait main, à l’échelle 1/2, sauf les roues sous dimensionnées (info du maquettiste) ayant le même nombre de bouchonnages sur le tableau de bord que la vraie et idem, pour le nombre d’incrustations intérieures du volant bois. J’en connais autour de moi, qui ne demanderaient pas autant de détails, pour en profiter pleinement. 

Une virée bien agréable ce dimanche en Limousin et à proximité du Périgord. C’est un endroit charmant, où la campagne est tout à fait propice aux balades en anciennes avec ses sites touristiques et dortoirs, ses forêts, ses nombreux étangs, agrémentés de petites routes sinueuses,sur lesquelles, il n’est vraiment pas rare de croiser des autos en âge avancé, en bon état de fonctionnement et en service au quotidien. Il y fait bon vivre et j’y repasserai forcément, et pourquoi pas, autour d’un tel évènement “rétromobile”.   

Le Rétromobile de St Priest, en émoi pour le Centenaire Citroën

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Triumph Italia 2000, un beau mariage… mais pas sur le papier

Non, les coupés Triumph ne se sont pas tous appelés TR quelque chose. À la fin des années 60 la Triumph Italia 2000 était...

Au volant d’une Facel III, élégante douceur

Plus d'une centaine d'essais sur News d'Anciennes. Et enfin une Facel Vega. D'accord on ne démarre pas avec un gros V8 sous le capot....

Le Calendrier des Courses Historiques 2021

En 2020 on a pu voir quelques courses historiques sympathiques. Mais il faut bien dire que la saison a été réduite et ultra condensée....

Musée Matra, la France et pas n’importe laquelle

Mis sous le feu des projecteurs récemment quand la MS 670 a été retirée de l'exposition, il serait quand même dommage de réduire le...