Le Rallye des Toques de Sologne 2020, 2e édition et toujours une Première !

Le Rallye des Toques de Sologne 2020, 2e édition et toujours une Première !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Le Rallye des Toques de Sologne 2020, 2e édition et toujours une Première !
Jeremy
Jeremy est un passionné de petites et de grandes autos. Amateur de photographie, il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes e

À la une sur News d'Anciennes

Rencontre avec François Allain, présentateur de Vintage Mecanic

News d'Anciennes est allé à la rencontre de François Allain pour revenir sur l'origine de sa passion mais aussi sur la saison 6 de Vintage Mecanic.

Triumph GT6, bien plus qu’une Spitfire couverte

Une petite auto, racée, avec un 6 cylindres sous le capot. La Triumph GT6 aime se faire remarquer ! Cette auto peut faire penser...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

On a testé : la Vaillante Académie

Ce Mercredi c'était retour à l'école. Après avoir tâté du stage pilotage de monoplace avec la Classic Racing School, cette fois le but était...

La Sologne, une région pour les balades en anciennes, c’est le pari de Laurence et Alexandre qui organisent deux manifestations par an avec toujours des nouveautés ! Ce week-end c’étaient le Rallye des Toques de Sologne 2020, un rallye avec pleins d’ingrédients pour plaire aux gourmands autant qu’aux rouleurs.

Le Rallye des Toques de Sologne 2020 se met en place

Laurence est aux fourneaux et elle s’attache à faire une cuisine régionale mais surtout une popote maison qui plait aux participants puisqu’ils sont toujours plus nombreux.

On retrouve beaucoup d’habitués qui aiment cette ambiance toute particulière qui les voit reçus comme à la maison. Mais on retrouve aussi des clubs de passionnés qui viennent en délégation, président en tête !

Rendez- vous est donné dans une propriété de chasse, qui aujourd’hui est dédiée à l’automobile, la passion de Laurence et Alexandre.

L’accueil se fait avec les fameuses gougères préparées le matin même et une photo au Polaroid, comme à l’époque, pour chacun des équipages.

Le plateau des autos est aussi gourmand et varié que les plats qui attendent les équipages.

Au Rallye des Toques de Sologne 2020 on retrouve tout de même une prédominance des Porsche et des Anglaises. Mais on oublie pas non plus des voitures que l’on ne voit pas souvent comme cette Fiat 124 cabriolet, cette Opel Manta, cette 2cv6 dans son jus et pour les plus jeunes quelques « youngtimers » et sportives récentes.

Cette deuxième édition voit aussi l’organisation d’un concours de la voiture coup de cœur des participants, les cœurs vont vers deux voitures : Une Jaguar Xk150 noire intérieur cuir rouge, nouvellement acquise par son propriétaire grâce à notre partenaire Carjager, et une Austin Healey bicolore.

De l’avis de l’ancien Président de l’Austin Healey club de France : «  elle est très belle ! », rien à ajouter ! Il faut souligner que toutes les deux sortaient de restauration.

Le parking rempli de ses 40 voitures, les 80 participants passent à table pour être servis par les membres de l’organisation en toque.

On ne perd pas de temps pendant le repas, briefing des participants et résultat de la voiture coup de cœur.

La gagnante n’a remporté le prix que d’une voix, elle aura droit à une nuit au château du Domaine du Chesne… cela tombe bien, c’est l’étape du parcours !

La Sologne, une région de routes pour les belles mécaniques

Les voitures s’élancent à la découverte du roadbook et du bitume Solognot. Après quelques kilomètres, les participants passent devant un élevage de Yacks, étonnant mais vrai !

Puis les longues lignes droites se succèdent avec les bruyères qui longent les routes bordées de forêts de pins.

On ne se lasse pas de ces sous-bois, des bruyères et des cultures de blé, de maïs, de tournesols qui longent l’itinéraire.

Arrivés au château du Domaine du Chesne à Salbris on est reçu en amis. Les propriétaires sont eux mêmes collectionneurs et ils ne se lassent pas du ballet des voitures du Rallye des Toques de Sologne 2020 qui viennent se garer dans la cour et sur la pelouse de la propriété.

Pour respecter le thème du rallye, dégustation de fromage de chèvre en feuilleté et jus de fruits artisanaux (pomme, poire…).

L’ambiance est à la détente, tellement d’ailleurs qu’il est difficile à Alexandre de faire repartir le rallye.

La propriété bénéficie dans son domaine d’une belle ligne droite goudronnée et le démarrage se fait en trombe pour faire chanter les moteurs de la Porsche 991 GT3 RS, de la Jaguar Type E à moteur V12, de la Lotus Elise pack sport, la Corvette C3, de la grosse Chevrolet…

Le retour passe par les villages solognots, leurs maisons de briques et leur église à caquetoire.

L’enthousiasme automobile du public est joyeux

Il y a beaucoup de monde sur le bord de la route pour saluer les participants (le parcours avait été communiqué à la presse régionale), les signes sont joyeux.

Traditionnellement le retour se fait dans la propriété qui a accueilli les participants au départ.

Là encore dégustation de terrines, bière locale, vins et jus de fruits de la région.

Les participants se racontent leurs aventures avec de grands sourires, c’est la cerise sur le gâteau pour Laurence et Alexandre dont la recette secrète est partager leur passion de l’automobile comme un art de vivre… avec gourmandise.

Pour ne pas rater les prochains rallyes d’Alexandre, les infos sont là.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Le Rallye des Toques de Sologne 2020, 2e édition et toujours une Première !

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

On a testé : la Vaillante Académie

Ce Mercredi c'était retour à l'école. Après avoir tâté du stage pilotage de monoplace avec la Classic Racing School, cette fois le but était...

Essai d’une TVR 3000 M, moins radicale qu’il n’y paraît

Quand Thibaut me parle de l'essai d'une TVR 3000 M, je suis ravi. Il faut dire que j'ai déjà fait un tour dans une...