Le Grand Atelier de Châtellerault : entre autos, motos et histoire locale...

Le Grand Atelier de Châtellerault : entre autos, motos et histoire locale…

Dans l’univers des musées dédiés à l’automobile, il en est de toutes sortes : qu’ils soient privés ou publics, de grande envergure ou plus intimistes… mais il en est un qui vient de rouvrir et qui est assez singulier : bienvenue dans ce qui fut une des plus grandes manufactures d’armes de France, le Grand Atelier de Châtellerault (86).


Le contexte : une sortie club entre Deux Sèvres et Vienne

Il était une fois, un dimanche grisonnant sacrément, une cohorte de 6 bagnoles (donc une douzaine de bagnolards) s’élance sur les routes pour une sortie quasiment improvisée par un gars “Pat’ibulaire mais presque”… Rendez-vous est donné sur un parking de boulangerie, direction Châtellerault. Sauf que tout ne se passera pas comme prévu… entre des pin-ups sorties de nulle part qui viennent prendre la pause et un marché dominical qui entrave la route, il faudra bien une pause repas dans une fameuse Brasserie locale pour se remettre d’aplomb ! Bref, histoire de vous poser un contexte : c’est entre amis dans le cadre d’une sortie club organisée par l’AutoMoto Classic de l’Ouest que nous avons découvert le (re)naissant Musée de l’Automobile du Grand Atelier de Châtellerault…

La visite du Musée du Grand Atelier de Châtellerault

Les ancêtres : la fin de l’hippomobile

S’il est difficile de parler de l’histoire de l’automobile sans s’intéresser à ses précurseurs, il convient pourtant de choisir des bornes et le Musée se limite donc à l’ère de la motorisation. On débute donc la visite par quelques ancêtres des vélos et une magnifique collection d’avant-guerre (d’avant-1ère Guerre s’entend) : Renault, Delahaye, Citroën… toutes y passent et tout est alors dans le détail. On avance alors dans le temps, naviguant entre les époques. On découvre alors la naissance de l’automobile, puis ces premiers élans de démocratisation.

Départs en vacances, Nationale 10…

On arrive dans mon petit coup de cœur de ce Musée. Si l’histoire de l’automobile est, en elle-même passionnante, je trouve que ce qui l’a popularisée doit être encore plus significativement noté. Et quel meilleur exemple que les départs en vacances : si les années 30 ont permis l’essor des vacances, il aura fallu attendre l’après-2ème Guerre pour que s’émancipe l’automobile familiale… c’est le temps de la 2CV, de la 203, des petits garages de campagne… et c’est exactement ce que résume et sublime cet espace.

Innovations et modernité

Nouveaux tableaux, et nouveaux aspects mis en lumière. Je compte parmi mes amis des mordus de VE… roh, mais si, ces véhicules électriques que tout le monde aime à détester et qui, pour beaucoup, sont l’antithèse de l’automobile ancienne (même si on a essayé de vous prouver le contraire en essayant une sorte de e-Mini) ! Eh bien le Musée vous rappellera que ce n’est pas une idée nouvelle que d’électrifier l’automobile…

Un peu plus loin, il rassemblera sous un même pan de toit quelques bizarreries automobiles…

Et le Musée se termine par une haie d’honneur de scooters des années 50 (patapé si je me trompe dans les années), un florilège d’autos plus modernes auxquelles se mêlent quelques protos plus ou moins aboutis. La visite se clôture alors par la découverte d’un film thématique, de l’expo d’armes et par la rétrospective du Cabaret du Chat Noir… l’histoire locale on vous dit !

Bref, c’est ainsi que je termine cette visite en (quelques) images du Musée de Chatellerault… alors, oui je n’ai pas tout montré, non je n’ai pas été exhaustif ou précis sur le descriptif de tous les objets présentés… mais mon but était-il de vous faire visiter le Musée à distance ou plutôt de vous inciter à vous y rendre ?

Le Musée d’Art et d’Industrie du Grand Atelier de Châtellerault en bref

Le musée vous accueille :

  • de 14h à 18h du Mercredi au Dimanche entre le 30 Novembre et le 14 Juin
  • le matin si vous souhaitez venir en groupe

En tous cas, pour plus d’informations, je vous invite à vous rendre sur leur site en cliquant ici.


Thibaut on BehanceThibaut on EmailThibaut on FacebookThibaut on FlickrThibaut on LinkedinThibaut on Youtube
Thibaut
Auteur et Photographe à News d'Anciennes
Copilote, président de l'AutoMoto Classic de l'Ouest, Directeur de Course FFSA... et rédacteur/photographe pour News d'Anciennes (depuis 2017) lorsque les évènements s'y prêtent. C'est au volant d'un Mazda MX-5 ND (pas une vieille, désolé) que j'arpente les routes de France... c'est fort de ces différentes casquettes que je tâcherai de vous faire vivre par procuration autant d'évènements que possible : pas toujours de manière professionnelle, mais avec une constante sincérité...Viendriez-vous avec moi découvrir ce que la passion de l'auto ancienne a de plus diversifié ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.