Le Circuit des Remparts d’Angoulême en fâcheuse posture

Le Circuit des Remparts d’Angoulême en fâcheuse posture
Le Circuit des Remparts d’Angoulême en fâcheuse posture
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Essai d’une Citroën 2CV : Loin de tout sauf de l’essentiel

La deudeuche, un sujet compliqué auquel on ne s’est encore jamais attaqué dans notre rubrique essais. Pourquoi complexe ? Parce que c’est un thème vu...

La Peugeot 404, populaire classique ET innovante !

La Peugeot 404 est restée 19 ans au catalogue de la marque au lion. Belle performance ! Et cette auto qu'on pourrait croire classique...

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Honda Z600, originalité assumée

C'est le genre d'auto dont on se rappelle. Un gabarit, des formes et des coloris qui marquent... et puis elle est rare ! On...

La manifestation du Circuit des Remparts à Angoulême est un rendez-vous incontournable en France et attire de plus en plus de concurrents étrangers ravis de batailler sur un circuit aussi technique et particulier. Seulement l’organisation n’est pas au mieux.

DSC_4450D’après un article de La Charente Libre, la société International Classic Racing a licencié son directeur Laurent Sazerac de Forges et la société va se placer en liquidation judiciaire.

La société avait été créée en 2007 pour faire suite à la démission du président d’alors de l’Association Charentaise pour l’Organisation du Circtuit des Remparts d’Angoulême. Le but était de faire table rase et de permettre de partir sur de bonnes bases, avec une société séparée.
International Classic Racing avait en plus vu la ville baisser significativement ses subventions malgré l’intérêt économique réel de la manifestation pour la cité Charentaise.

Les bilans financiers s’étant enchaînés, la société ne pouvait continuer comme cela, même après plusieurs plans de restructuration qui avaient vu deux employés remerciés. La société avait du se rabattre sur plus de financements privés et notamment un emprunt en banque.

Si le directeur est remercié, tout ne s’arrête pas pour autant, le président de l’Acocra René Tillard va reprendre les rênes de l’organisation et il travaille déjà à l’édition 2016 du Circuit des Remparts. Seulement pour qu’elle ait lieu, il faudra que l’organisation trouve 70.000 € d’ici le 15 Janvier. Les pouvoirs publics sont clairement interpellés pour aider l’organisation à se sortir de cette mauvaise passe.

Photos : Morrissette Racing.

Le Circuit des Remparts d’Angoulême en fâcheuse posture
Article précédentMatra au Mans en vidéo
Article suivantVente Bonhams Bond Street

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Une MG très particulière bientôt proposée aux enchères

On aurait presque tendance à oublier qu'il n'y a pas que les maisons reconnues qui préparent des ventes aux enchères de voitures anciennes. Ainsi...

Honda Z600, originalité assumée

C'est le genre d'auto dont on se rappelle. Un gabarit, des formes et des coloris qui marquent... et puis elle est rare ! On...

200 Aston Martin qui firent l’histoire : un beau livre en précommande

Ces derniers temps on vous parle des Aston Martin mythiques, DB4, DB5... mais on est loin d'avoir fait le tour des modèles de la...

Essai d’une Citroën 2CV : Loin de tout sauf de l’essentiel

La deudeuche, un sujet compliqué auquel on ne s’est encore jamais attaqué dans notre rubrique essais. Pourquoi complexe ? Parce que c’est un thème vu...