Pas de Nationale 7, mais il y a quand même eu le Bouchon de Lavaur

Pas de Nationale 7, mais il y a quand même eu le Bouchon de Lavaur
Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Musée Matra, la France et pas n’importe laquelle

Mis sous le feu des projecteurs récemment quand la MS 670 a été retirée de l'exposition, il serait quand même dommage de réduire le...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat dans le...

La MEP Daphné, le coupé chevronné et oublié

Quand on associe MEP et Citroën on pense à ces monoplaces en coin, bleu et blanches qu'on voit régulièrement sur des événements tels les...

Notre sélection de cadeaux de noël pour des passionnés d’anciennes

Même si on est loin de la frénésie de Noël avec l'ambiance actuelle, ça approche, c'est dans moins d'un mois maintenant ! Et si...

Le 20 mai était organisé le Bouchon de Lavaur. Pas de Nationale 7 à 20km de Toulouse mais un bouchon “type N7”. La route bleue fait des jaloux !

C’était la troisième édition de ce rassemblement pour le moins convivial et bon enfant. C’était la première fois que j’y assistais et j’ai particulièrement apprécié cette traversée au ralenti dans le centre-ville de Lavaur. On se serait vraiment cru à la grande époque de la Nationale 7 et de ses bouchons mémorables à l’occasion des grandes vacances.

Cette année, le bouchon de Lavaur, malgré une météo assez mitigée au départ de la manifestation a fait carton plein. Encore plus de monde que l’an dernier. Si le rassemblement faisait la part belle aux françaises populaires (Peugeot, Citroën, Renault et autres Panhard), quelques belles anglaises et allemandes étaient de la partie.



Ainsi MG, Jaguar et Mercedes étaient bien représentées, toute comme Volkswagen avec quelques Coccinelle. Quelques italiennes étaient également présentes, notamment quelques Fiat 500.

Quelques motos, telle cette très belle Terrot s’était joint au rassemblement. L’Amérique n’avait pour sa part que peu de voitures à présenter puisque seule une Chevrolet Corvair cabriolet s’était glissée parmi toutes ces anciennes européennes. Après le bouchon, un grand pique-nique était organisé ainsi qu’un concert et un concours de pin-up un peu plus tard dans la journée.

Pour ma première participation à cet événement, je n’ai pas été déçu, loin de là. A la rigueur, j’aurais aimé que le bouchon en lui même soit un peu plus long puisque le cortège n’aura traversé qu’une fois le centre de Lavaur. Enfin, j’en ai quand même pris plein les mirettes et j’ai également plus qu’apprécié l’ambiance bon enfant qui régnait sur la manifestation. J’espère pouvoir y revenir à l’avenir, ce qui ne sera peut-être pas évident. Le bouchon N7 entrant en effet en concurrence avec un autre grand événement sur la région toulousaine, le meeting aérien Airexpo.

 

 

Pas de Nationale 7, mais il y a quand même eu le Bouchon de Lavaur

Sur le même thème

4 Commentaires

  1. Bonjour, j’étais ã ce rassemblement et j’ai beaucoup aimé ces belles voitures populaires qui me rappellent ma jeunesse (j’ai 62 ans, faites le calcul) et les voitures des parents, famille et amis. Il y avait quelques belles étrangères dont 3 Jaguar type E, un régal. J’ai mis quelques photos sur Flickr.fr. Salutations.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Le Calendrier des Courses Historiques 2021

En 2020 on a pu voir quelques courses historiques sympathiques. Mais il faut bien dire que la saison a été réduite et ultra condensée....

Musée Matra, la France et pas n’importe laquelle

Mis sous le feu des projecteurs récemment quand la MS 670 a été retirée de l'exposition, il serait quand même dommage de réduire le...

Bixhope Art, des autos, des couleurs et Bull The Dog

Malgré son nom, c'est bien un artiste français qu'on vous présente aujourd'hui. Et même un jeune artiste car s'il est né en 1968, c'est...

La MEP Daphné, le coupé chevronné et oublié

Quand on associe MEP et Citroën on pense à ces monoplaces en coin, bleu et blanches qu'on voit régulièrement sur des événements tels les...