L'Association WMH veut reconstruire la WM P70... et la faire courir !

L’Association WMH veut reconstruire la WM P70… et la faire courir !

C’est fin juin que le communiqué est tombé. L’association WMH pour Welter Meunier Historique veut faire perdurer la formidable aventure qu’a été WM en sports mécaniques. Et le premier projet est déjà très ambitieux : reconstruire à l’identique la WM P70 !


La WM P70 en bref

Après une WM P69 basée sur une 204 cabriolet, l’association de passionné montée autour de Welter et Meunier se lance en 1970 dans la construction d’un prototype entièrement nouveau.

Autour d’un châssis tubulaire, la WM P70 était une monocoque en composite. Et en 1970 (elle a couru sa première course le 21 Juin de cette même année sur l’Autodrome de Linas-Montlhéry) c’était quelque chose de particulièrement novateur. Compacte avec 3,37m de long, 1,69m de large et 86cm de haut, elle était légère avec 505 kg !

Ajoutez à cela un style qui devait tout à l’aérodynamique, entre forme en coin et Kamm Back, et un moteur de Peugeot 304 porté pour l’occasion à 120ch, cette auto construite pour le Groupe 6 avait beau être fabriquée par des artisans, elle n’en était pas moins moderne.

La WM P70 participera donc aux Coupes de l’ACF, au Tour de France Automobile 1970 (35e) et à plusieurs course de côtes en 1970.
L’année suivante elle sera engagée aux essais préliminaires des 24h du Mans puis dans les 3h du Mans. On la reverra aux Trophées d’Auvergne, aux Coupes Benelux ou encore à la ronde Cévenolle.

Elle sera en tout cas le point de départ d’une magnifique aventure qui perdurera jusque dans les années 2000 (avec WR) et sera marquée pour toujours par le fameux record de vitesse dans les Hunaudières de la WM P88.

Reconstruire la WM P70 : pas pour le musée

À l’image du projet Delage V12 (pas la supercar hein), c’est d’abord une performance d’ingénieur qui attend l’association WMH. En effet la WM P70 originelle n’existe plus. La partie reverse ingeneering fut donc particulièrement longue et uniquement basée sur les diverses photos et les plans d’époque qui ont été sauvés.

Maintenant que le modèle 3D existe, c’est à la construction que l’on va s’atteler. Là le projet est tout aussi ambitieux. Car l’auto n’est pas prévue pour rejoindre un quelconque musée.

En effet, WMH espère pouvoir présenter dès 2021 la WM P70 reconstruite sur plusieurs événements de course historique. On ne parle pas de roulages comme Sport et Collection ou des Classic Days. Non, le Tour Auto ou Le Mans Classic, deux épreuves à laquelle l’auto sera éligible, sont dans le viseur !

Évidemment WMH est un commando qui ressemble beaucoup à celui de l’époque. Des passionnés prêts à beaucoup de sacrifices pour atteindre leur but. Mais l’association cherche aussi des partenaires tant techniques que financiers pour reconstruire l’auto. Alors si vous êtes intéressés par ce point, vous pouvez les contacter par mail en cliquant ici.

Illustrations : Association WMH


Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.