Jorge Garcia, F1 rouge et blanches et gloires automobiles

Jorge Garcia, F1 rouge et blanches et gloires automobiles
Jorge Garcia, F1 rouge et blanches et gloires automobiles
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams sort l’artillerie lourde

Oui, le Grand Prix de Monaco Historique 2021 aura bien lieu (Cedric vous détaillait les plateaux par ici). Et les événements qui vont avec...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Jorge Garcia est un illustrateur argentin qui a très vite été reconnu pour ses travaux automobiles. Né en 1951 à Buenos Aires, il commence à travailler dès ses 16 ans pour diverses agences en Argentine. D’un côté plus personnel, il s’intéresse énormément à l’automobile, ancienne en particulier. Cela lui ouvre des portes. À 32 ans, le voilà qui commence ses premières collaborations dans le milieu, avec des travaux publiés dans Road & Track. Le magazine espagnol Motor 16 est le suivant avant qu’il ne se fasse repérer par un cigarettier aux couleurs rouges et blanches, très impliqué en F1.

Ce dernier va lui commander des dizaines de posters. Cela lui ouvre toutes les portes et contribue à la diffusion de ses œuvres, figuratives au possible. Toutes les légendes de la F1 sont croquées par ses soins, notamment quand le même cigarettier lui commande une série appelée The History of Formula One qui sera par la suite exposée au musée Juan Manuel Fangio à Buenos Aires.

Sa carrière continue avec des commandes venant de divers sponsors et de magazines reconnus dans le monde automobile. En 1997 il s’expose pour la première fois à Pebble Beach. Jorge Garcia se verra distingué à plusieurs reprises, tant par des sociétés d’artistes que sur les concours d’élégance auxquels il participe.

Ses œuvres sont donc variées, entre de l’illustration pure pour des clients variés, le sport automobile contemporain, mais aussi ce qu’il met de plus en plus en avant : les grandes heures du sport automobile. Jorge Garcia est argentin. Forcément Juan Manuel Fangio est souvent représenté ! On notera les détails, très poussés pour les autos, mais surtout les visages. Les pilotes sont reconnaissables et le public est également très soigné ! Un travail de longue haleine !

Pour en savoir plus, et en voir plus de son travail, c’est sur son site par ici.

Nos autres Morceaux d’art du Samedi sont par ici.

Jorge Garcia, F1 rouge et blanches et gloires automobiles

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams sort l’artillerie lourde

Oui, le Grand Prix de Monaco Historique 2021 aura bien lieu (Cedric vous détaillait les plateaux par ici). Et les événements qui vont avec...

Renault F1, les années Turbo – Partie 2 (1978-1979)

Dans cette série d'articles, alors que Renault Sport a passé le flambeau à Alpine en Formule 1, nous continuons de retracer la saga de...

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...