300 autos de légende pour l’étape de l’Historic Tour à Charade !

300 autos de légende pour l'étape de l'Historic Tour à Charade !
Louis
Passionné d'automobile, et président d'un club auto. Il est un fan incontesté des Porsche et amoureux des vieilles Italiennes, il roule en Lancia Fulvia sur les routes Auvergnates quel que soit le temps.

À la une sur News d'Anciennes

Acheter Une Voiture Ancienne : attention aux restaurations « made in USA »

Qu’elles semblent belles certaines anciennes venues d’Amérique. Des véhicules rutilants à prix très concurrentiels. Une Ford Mustang GT de 1967 à 16.000...

Certificat d’Immatriculation de Collection (ancienne Carte Grise Collection) : quelques rappels

En France on adore les lois. Et on en a tellement, qui sont amendées tellement souvent qu'on peut s'y perdre facilement. Du...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

Renault Dauphine, succès-story d’une star de la régie

Pour diversifier sa gamme Renault avait besoin de voir plus gros que la 4CV. Mais on a pas fait les choses à...

Un Week-end chargé en course automobile, vrombissement et spectacle garanti. Le Grand Prix de l’Age d’Or attirait les regards sur Dijon, mais fort du succès des deux précédentes éditions, se déroulait la manche de Historic Tour à Charade. J’y était pour mon premier reportage pour News d’Anciennes.

Habitant la ville de Clermont-Ferrand, je suis seulement à quelques kilomètres de ce circuit de légende. Passionné d’automobile, je fréquente régulièrement ce circuit à l’occasion des « Charade Classic » (Rassemblement d’automobiles anciennes et sportives) et autres manifestations.
Ce week-end, j’ai eu l’occasion d’admirer d’anciennes autos de légende sur notre mythique circuit à l’occasion du retour de l’Historic Tour 2017 du 9 au 11 Juin.

“Charade”, où le sport auto fut roi, au tournant des années 60-70, quand le Grand Prix de France de Formule 1 s’y déroulait.
Lancé en 2015 par la Fédération Française de Sport Auto (FFSA), le Championnat de France historique des Circuits propose cinq rendez-vous dont un week-end à Charade. Cette année, le circuit accueille la 3 e étape de ce populaire Historic Tour 2017.

Dans le cadre de l’étape de Historic Tour à Charade, ce sont 300 pilotes qui participent à ce meeting aux volants de monoplaces, sport-protos, GT, Legends Car Cup. On note aussi l’arrivée d’une nouvelle catégorie très attendue, « Les Youngtimers ».
Le public Auvergnat assiste donc à un demi siècle de course auto. Le plateau compte pas moins de treize catégories distinctes. Des monoplaces de Formules Renault aux GT Porsche, Jaguar, Lotus, Alpine, Chevrolet Corvette, en passant par les Formule Ford, les protos, les Lotus Seven, les Caterham… en bref, du spectacle plein les mirettes (et pour les tympans également) !

Le week-end était donc bien chargé pour les pilotes et pour le public avec environ une vingtaine de sessions par jour.



Mon coup de coeur de l’Historic Tour à Charade, étant un fan absolu des Porsche, le plateau des GT Classic. Des Porsche et encore des Porsche en partant de la 928 GT et de la 944 Turbo aux plus agressives des 964 RSR et Cup ! Cependant, parmi ce plateau, se distinguaient quelques Dodge Viper GTS-R, monstrueuses dues par la taille de ces engins que par le vrombissement du 8,3L V10 de plus de 500 ch.

Pour les amateurs de Youngtimer, le plateau fut intéressant avec de belles batailles entre les 2 Renault 5 GT Turbo pour la 1ère place du podium, ainsi qu’un joli tête à queue avec de la casse dans le célèbre virage “le Esse de Thèdes” (pour les connaisseurs) de l’une d’elles. Seulement deux 205 GTI 1,9L et 1,6L, un peu triste pour les mordus de Peugeot, pour faire face aux Golf GTI et Mazda MX5 MK1.

Le Trophée Lotus et Maxi 1000 restent les plus sympathiques à observer sous le beau soleil Auvergnat. Des pilotes “morts de faim” prêt à tout pour inscrire leurs noms au palmarès du circuit. Choses faites pour Pascal Metayer en Lotus Seven (Trophée Lotus) et Jean-François Besson avec son Alpine A110 (Trophée Maxi 1000).

Avant de conclure mon premier article, un passage dans les stands et paddocks afin d’assister aux réparations des mécanos et bavardages entre pilotes. L’occasion également de découvrir une nouvelle école de pilotage, mais pas sur n’importe quel engin. On découvrre, en vrai, les monoplaces Crosslé 90F avec The Classic Racing School, concept novateur autour de l’automobile ancienne dont on vous reparlera bientôt. Cette journée permettait également de découvrir les sponsors de l’événement ainsi que quelques clubs automobiles de la région et de France.

Historic Tour 2017 est attendu de pied ferme pour la prochaine édition sur le circuit de Charade !

 

300 autos de légende pour l'étape de l'Historic Tour à Charade !

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Volvo 850R, quick brick

Une Volvo, c'est une auto carrée. Une Volvo c'est une auto qui est plus solide que le mur dans lequel elle rentre....

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

On a lu : “Dossier Michel Vaillant – Circuit Paul Ricard”

Lancée en 1995 avec un album consacré à James Dean, la série "dossiers Michel Vaillant" revient pour retracer l'histoire du circuit Paul...

Vu dans la rue : un “Coupé” Rover P5

Dans la série "au marché", après l'ID Break, l'Amazon Break et la Daimler Double Six c'est une autre anglaise que j'ai dénichée....