Haute Saintonge Classic 2019 : sous les gouttes… et les hourra !

Haute Saintonge Classic 2019 : sous les gouttes... et les hourra !
Thibaut
Copilote, président de l'AutoMoto Classic de l'Ouest, Directeur de Course FFSA... et rédacteur/photographe pour News d'Anciennes (depuis 2017) lorsque les évènements s'y prêtent. C'est au volant d'un Mazda MX-5 ND (pas une vieille, désolé) que j'arpente les routes de France... c'est fort de ces différentes casquettes que je tâcherai de vous faire vivre par procuration autant d'évènements que possible : pas toujours de manière professionnelle, mais avec une constante sincérité...Viendriez-vous avec moi découvrir ce que la passion de l'auto ancienne a de plus diversifié ?

À la une sur News d'Anciennes

Acheter Une Voiture Ancienne : attention aux restaurations « made in USA »

Qu’elles semblent belles certaines anciennes venues d’Amérique. Des véhicules rutilants à prix très concurrentiels. Une Ford Mustang GT de 1967 à 16.000...

Renault Dauphine, succès-story d’une star de la régie

Pour diversifier sa gamme Renault avait besoin de voir plus gros que la 4CV. Mais on a pas fait les choses à...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

Le rendez-vous est désormais traditionnel et bien ancré : la fin novembre est marquée par l’envahissement des Antilles par la troupe du Râleurs Racing Team. Ce ne sont pas moins d’une quarantaine autos de tous âges qui sillonnent de 9h à 21h les routes charentaises sous la houlette de Patrice Gacon (auteur des photos non signées de ce papier) pour le Haute Saintonge Classic 2019. Retour sur un samedi pluvieux… donc heureux !

Un matin… qui donne le ton !

Si l’on a l’habitude de dire que rien n’est jamais joué d’avance, il semble que les avants-postes aient été fixées assez tôt sur le Haute Saintonge Classic 2019. En effet, la Matra de l’équipage Guyot-Phelippeau rentre en tête lors de la pause du midi… avec une absence totale de CP manqué ! Performance remarquable et remarquée sur ce rallye où les pièges, calembours et autres “gaconades” sont légion. Restent en embuscade 2 équipages qui n’auront de cesse de talonner les leaders : Dupan-Devos sur leur MG B et Hantier-Bazillet sur leur Fiat X1/9… un unique CP manqué alourdira pour le moment leur besace.

Haute Saintonge Classic 2019, après-midi humide… mais sans surprise

La 2ème étape sera la plus longue de la journée : après 85km à jouer au chat et à la souris avec le soleil et les CP, on aurait pu s’attendre à ce que les cartes soient rebattues. C’était sans compter l’efficacité des leaders et la ténacité de leurs poursuivants. Alors que la Matra jouera donc la carte de l’humilité en ne s’embarassant pas de CP à accrocher à son revers de veste, la MG comme la Fiat se saisiront d’un CP chacune, maintenant ainsi la pression, mais aussi l’écart au premier…

Fin de journée entre pluie et obscurité… mais sous les bravos !

Alors que sonne la fin du Haute Saintonge Classic 2019 avec une troisième étape sous des trombes d’eau et un soleil couché très tôt, ce sont tout autant les CP qui tombent sur les équipages que les gouttes… Ainsi, la 309 GTi du couple Gauthier qui, au gré des étapes, sortait ses griffes et cavalaient vers la 2ème place écopera de 80 points de pénalités, sonnant la fin de la chevauchée fantastique : ils finiront tout de même à une superbe 5ème place. A l’inverse, le leader restera leader et ses poursuivants resteront tenus à distance… c’est donc sans surprise que la Matra prend la première place, laissant la deuxième à la MG B à l’accent flamand et la troisième à la Fiat X1/9 qui accrochaient l’an dernier la plus haute marche. Rendez-vous était pris pour tous les équipages au Domaine de Seudre : car qu’est ce qu’un rallye sans un repas de clôture valant le détour ?

Restera de ce rallye un souvenir humide mais surtout celui d’une salle qui applaudira à tout rompre la (toute petite) équipe à l’origine de tous leurs détours et autres réjouissances d’un jour. En 4 mots comme en 100, “à l’année prochaine” !

Haute Saintonge Classic 2019 : sous les gouttes... et les hourra !

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Volvo 850R, quick brick

Une Volvo, c'est une auto carrée. Une Volvo c'est une auto qui est plus solide que le mur dans lequel elle rentre....

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

On a lu : “Dossier Michel Vaillant – Circuit Paul Ricard”

Lancée en 1995 avec un album consacré à James Dean, la série "dossiers Michel Vaillant" revient pour retracer l'histoire du circuit Paul...

Vu dans la rue : un “Coupé” Rover P5

Dans la série "au marché", après l'ID Break, l'Amazon Break et la Daimler Double Six c'est une autre anglaise que j'ai dénichée....