Grand Prix de Monaco Historique 2021 : les résultats

Grand Prix de Monaco Historique 2021 : les résultats
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Grand Prix de Monaco Historique 2021 : les résultats
Cédrichttp://www.retro-viseur.com/
Passionné par la course automobile et par son histoire depuis son plus jeune âge, c'est au début de l'année 2016 qu'il a rejoint l'équipe News d'Anciennes. Amoureux des voitures italiennes et plus particulièrement des Ferrari, c'est pourtant au volant d'une Porsche 944S2 Cabriolet qu'il parcourt les routes du Grand Est le week end.

À la une sur News d'Anciennes

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Triumph GT6, bien plus qu’une Spitfire couverte

Une petite auto, racée, avec un 6 cylindres sous le capot. La Triumph GT6 aime se faire remarquer ! Cette auto peut faire penser...

La 12e édition du Grand Prix de Monaco Historique 2021 s’est terminée dimanche, l’occasion pour nous de revenir sur les résultats de ces 7 courses qui ont été passionnantes.

Serie A : Voitures de Grand Prix d’avant-guerre et Voiturettes

Cette série A, qui sert d’évocation aux Grand Prix de Monaco d’avant-guerre, ainsi qu’à la Coupe du Prince Rainier 1937, a vu la victoire de Christian Traber.

Le pilote suisse a remporté la course au volant de sa Talbot-Lago T150C (3e du GP de l’ACF 1939), devant Niklas Halusa et Ewen Sergison. Un Ewen Sergison d’ailleurs ému aux larmes, après sa performance lors de ce grand prix de Monaco Historique 2021. Une course avec des écarts importants qui a vu le poleman Patrick Blakeney-Edwards avec sa Frazer Nash abandonner sur problème mécanique.

Grand prix de Monaco Historique 2021
Cl.NumPiloteVoiture TourTempsEcart
122TRABER ChristianTALBOT-LAGO T150C “MD”1022:38.823
214HALUSA NiklasBUGATTI 35B1023:04.205+25.382
356SERGISON EwenMASERATI 6CM1024:03.676+1:24.853
42CHANOINE ThierryRILEY DOBBS1024:18.108+1:39.285
544BESSADE Paul EmileDELAGE 15OO922:57.8081 Tour

Serie B : Voitures de Grand Prix F1 et F2, avant 1961

La première course du Grand Prix de Monaco Historique 2021 avait vu s’affronter les voitures de la série B, évocation des Grand Prix de Monaco disputés entre 1948 et 1960. Seulement 7 voitures au départ de cette course, qui a été la victime principale de cette crise sanitaire.

Pas de grande surprise à l’arriver, puisque c’est Guillermo Fierro-Eleta qui a conclu sa belle pole position de la veille en remportant la course, devant Max Smith-Hilliard. Guillermo qui pilotait une 250F, un châssis ayant été utilisé par Maria-Teresa de Filippis lors de sa première course en F1 à Monaco 1958. Une voiture qui a également participée au GP de Monaco entre 1955 et 1959 sans discontinuité, un record en principauté.

Derrière la surprise est venue d’Alex Birkenstock qui a élevé son niveau par rapport aux qualifications pour souffler la dernière marche du podium à Martin Halusa. Il aurait même pu accrocher la seconde marche du podium de ce grand prix de Monaco Historique 2021, puisqu’il termine à seulement 2 petites secondes de la Lotus 16 de Smith-Hilliard.

Cl.NumPiloteVoiture TourTempsEcart
138FIERRO-ELETA GuillermoMASERATI 250F1020:42.041
216SMITH HILLIARD MaxLOTUS 161021:01.835+19.794
320BIRKENSTOCK AlexFERRARI 246 (DINO)1021:03.999+21.958
456HALUSA MartinMASERATI 250F1021:45.990+1:03.949
526LEHR KlausTALBOT-LAGO T26C1022:09.817+1:27.776

Serie C : Voitures de Sport – moteur avant (1952-1957)

Oui, des voitures de sport au Grand Prix de Monaco Historique 2021. On vous explique la raison ici.

Comme dans la catégorie précédente, c’est l’espagnol Guillermo Fierro-Eleta qui a remporté la catégorie C après avoir troqué sa Maserati 250F pour une 300S. Cette voiture a appartenu par le passé à Mark Knopfler, le guitariste de Dire Straits.

Niklas Halusa a profité de l’abandon de David Hart en début de course pour placer sa Jaguar Type D à seulement 4s du vainqueur. Une voiture mythique puisqu’il s’agit du châssis qui est arrivé second aux 12h de Reims et aux 24h du Mans en 1954 avec l’équipage Duncan Hamilton / Tony Rolt. Troisième Nicolas Bert et sa Jaguar Type C ayant participé au Mille Miglia 1953.

Cl.NumPiloteVoiture TourTempsEcart
142FIERRO-ELETA GuillermoMASERATI 300S1020:48.586
254HALUSA NiklasJAGUAR D TYPE1020:53.443+4.857
350BERT NicolasJAGUAR C TYPE1022:16.758+1:28.172
426SCHUMACHER UlrichMASERATI A6GCS1022:18.334+1:29.748
556KYVALOVA KatarinaCOOPER-JAGUAR T33 (MK1)1022:27.905+1:39.319

Serie D : Voitures de Grand Prix F1 – 1500 (1961 – 1965)

Encore une série du Grand Prix de Monaco Historique 2021 décimée par la crise du Covid-19, celle des voitures de Grand Prix de 1961 à 1965. Une époque où le règlement de la F1 bannissait les compresseurs et limitait la cylindrée des moteurs à 1500cm³. Seulement 7 voitures au départ de la course, dont 4 Lotus qui finiront aux quatre premières places.

La victoire revient à la Lotus 21 de Mark Shaw devant la 18 de Nick Taylor et la 24 de Philipp Buhofer (ex-Jo Siffert). Pas grand chose à dire sur cette course, en dehors de la bagarre pour la 4e place entre Stephan Jobstl et Philippe Bonny puisque seulement 3 dixièmes les séparent à l’arrivée.

Cl.NumPiloteVoiture TourTempsEcart
17SHAW MarkLOTUS 211019:23.946
28TAYLOR NickLOTUS 181019:36.876+12.930
324BUHOFER PhilippLOTUS 241020:20.975+57.029
422JOBSTL StephanLOTUS 241020:29.181+1:05.235
518BONNY PhilippeBRABHAM BT21020:29.488+1:05.542

Serie E : Voitures de Grand Prix F1 – 3L (1966 – 1972)

Les qualifications de cette série E du Grand Prix de Monaco Historique 2021 laissaient présager du meilleur pour la course, Stuart Hall ayant fait la pole position avec 3 petits dixièmes d’avance sur Michael Lyons et sa Surtees. Sur les quatre Ferrari 312 inscrites, seulement une est finalement au départ. Jean-François Decaux et Franco Meiners ayant rencontrés des ennuies mécaniques, Alex Caffi ayant quant à lui eu un accident la veille en qualification, il restait uniquement la 312B2 de Juergen Boden. On notera dans cette catégorie la présence de deux Matra MS120 pour le plus grand bonheur de nos tympans.

En course, Michael Lyons a pris le dessus sur Stuart Hall quelques secondes seulement après l’extinction des feux, après un dépassement d’anthologie dans la montée du Casino. Stuart Hall au volant de sa Mclaren aura pas démérité, mais Michael Lyons a défendu sa position avec brio pour franchir le drapeau à damiers en premier. Jamie Constable complétant le podium au volant de sa magnifique Brabham BT37.

Grand Prix de Monaco Historique 2021 : les résultats
Cl.NumPiloteVoiture TourTempsEcart
120LYONS MichaelSURTEES TS91219:11.747
215HALL StuartMCLAREN M19A1219:12.469+0.722
39CONSTABLE JamieBRABHAM BT371219:42.291+30.544
411GOETHE RoaldMCLAREN M14A1120:52.527+1:40.780
527SHAW DavidMARCH 7211117:56.139+1 Lap

Serie F : Voitures de Grand Prix F1 – 3L (1973 – 1976)

Cette année, tous les regards étaient tournés sur cette fameuse catégorie F. F comme folie, F comme Ferrari, F comme Fair play aussi. Force est de constater qu’elle a tenu toutes ses promesses, même si on aurait aimé voir René Arnoux en piste avec la 312B3. Malheureusement pour lui, il l’a endommagé lors des qualification de ce Grand Prix de Monaco Historique 2021, après avoir perdu le contrôle à la sortie du virage du bureau de tabac, ce qui a mis fin prématurément à son week-end monégasque.

Que les fans de Ferrari se rassurent, il restait Jean Alesi au volant de l’autre Ferrari 312B3. Auteur du second temps des qualifications derrière le triple vainqueur du Mans Marco Werner sur sa Lotus 77 ex-Gunnar Nilsson, il avait à cœur d’aller chercher la victoire. À 2 secondes du poleman en qualification, il savait très bien que le départ serait crucial.

Après un envol parfait, notre Jean national a pris le meilleur sur le pilote allemand avant le virage de Sainte Dévote. S’en est suivi des tours de folie, où Alesi a été héroïque, défendant sa place avec fougue, jusqu’à ce fameux 14ème tour. À trois tours de la fin, Marco Werner a percuté l’arrière de la voiture de Jean, ce dernier finissant dans le rail le long de la voie des stands. Nous allons pas revenir sur la décision des commissaires d’infliger une pénalité de 25 secondes au triple vainqueur du Mans, ni sur les causes et les responsabilités de cet incident.

Nous aurions simplement aimé que cette course se termine différemment. Les seules choses que je reprocherais à Marco Werner, et ça n’engage que moi, c’est d’avoir renoncé à monter sur le podium, et d’avoir refusé son trophée. Ce n’est pas digne d’un pilote de sa trempe. Il ne faut pas perdre de vue que nous sommes au Grand Prix de Monaco HISTORIQUE 2021. Ce genre de comportement n’avait pas sa place ici. Il se devait de respecter le protocole.

Revenons-en au résultat final de la course puisque c’est une nouvelle fois Michael Lyons qui est monté sur la plus haute marche du podium au volant de la McLaren M26 ex-Hunt. Le pilote Français Julien Andlauer sur March 761 à quant à lui compléter le podium avec une belle deuxième place.

On soulignera le geste de grande classe de Michael Lyons, qui a déposé la coupe du vainqueur sur l’aileron avant de la voiture de Marco Werner (3e après sa pénalité), après la cérémonie du podium. Voilà le genre d’image qu’on aime voir.

Grand Prix de Monaco Historique 2021 : les résultats
Cl.NumPiloteVoiture TourTempsEcart
17LYONS MichaelMCLAREN M261726:48.342
235ANDLAUER JulienMARCH 7611726:48.663+0.321
36WERNER MarcoLOTUS 771727:02.868+14.526
42HALUSA LukasMCLAREN M231625:37.371+1 Lap
542JEFFERIES AxcilTOKEN RJ021626:24.836+1 Lap

Serie G : Voitures de Grand Prix F1 – 3L (1977 – 1980)

Moins de deux dixièmes, c’est ce qui séparait Michael Lyons et Jordan Grogor après les qualifications de la série G de ce Grand Prix de Monaco Historique 2021.

Malheureusement pour le pilote Sud-Africain, il a du immobiliser son Arrows A3 au 7e tour laissant un boulevard à Lyons pour le triplé. Suite à l’abandon d’Evens Stievenart à deux tours de la fin, c’est finalement Mike Cantillon qui a pris le seconde place, et ce, malgré sa pénalité de 25 secondes. La troisième marche du podium est quant à elle revenu à Matteo Ferrer-Aza sur sa sublime Ligier JS11/15. Parti pourtant en fond de grille, il a offert au public une remontée fabuleuse.

Grand Prix de Monaco Historique 2021 : les résultats
Cl.NumPiloteVoiture TourTempsEcart
11LYONS MichaelHESKETH 308E1828:29.081
24CANTILLON MikeTYRRELL O1O1829:06.213+37.132
326FERRER-AZA MatteoLIGIER JS11/151829:17.849+48.768
417CONSTABLE JamieSHADOW DN81829:25.184+56.103
512BROOKS StevenLOTUS 811829:27.438+58.357

Comme vous l’aurez sans doute remarqué, l’homme du week end de ce grand prix de Monaco Historique 2021, est sans aucun doute Michael Lyons, auteur d’un triplé historique. Guillermo Fierro-Eleta n’est pas en reste avec deux victoires dans les catégories B et C. Un immense merci à tous les pilotes pour le spectacle, ainsi qu’à l’ACM et le Gouvernement Princier pour le maintient de l’événement malgré le contexte compliqué.

Si vous souhaitez vous replonger en photos dans ce grand prix de Monaco 2021, elles sont visibles par ici :
Vérifications du jeudi
Essais libres du vendredi
Essais qualificatifs du samedi
Courses du dimanche

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Grand Prix de Monaco Historique 2021 : les résultats

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

On a testé : la Vaillante Académie

Ce Mercredi c'était retour à l'école. Après avoir tâté du stage pilotage de monoplace avec la Classic Racing School, cette fois le but était...

Essai d’une TVR 3000 M, moins radicale qu’il n’y paraît

Quand Thibaut me parle de l'essai d'une TVR 3000 M, je suis ravi. Il faut dire que j'ai déjà fait un tour dans une...