Grand format, Avignon Motor Festival 2016

Grand format, Avignon Motor Festival 2016
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Certificat d’Immatriculation de Collection (ancienne Carte Grise Collection) : quelques rappels

En France on adore les lois. Et on en a tellement, qui sont amendées tellement souvent qu'on peut s'y perdre facilement. Du...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

La vente Osenat du 20 Octobre confirme la santé des enchères

Ce mardi c'est à Fontainebleau que le marteau s'abaissait. Osenat proposait une vente d'autos anciennes et d'automobilia avec un beau catalogue très...

Essai d’une Motobécane 50, la mobylette des 70’s

Impossible de faire l'impasse sur la mobylette quand on aime les anciennes. Synonyme de jeunesse et de liberté, la mob a autant...

Le salon a fermé ses portes hier et encore une fois il fut une belle réussite. Expositions de haut vol, exposants nombreux et passionnés présents ont fait le succès de cet Avignon Motor Festival 2016 qu’on vous fait visiter.

Le changement d’organisateur pouvait faire peur à certains mais ce n’est finalement qu’un détail vite oublié. La passion est là, le programme était alléchant au niveau des expositions et le contrat est rempli.

On commence par le hall A, le hall qui, à défaut d’être au centre du salon, tient une place centrale pour les visiteurs. C’est là que l’on pouvait voir les deux expositions de tête d’affiche. Celle des Abarth de Michel Pont tout d’abord, avec de nombreuses barquettes rouges prêtes à prendre la piste, et l’exposition des BMW. Beau coup que celui réalisé par l’Avignon Motor Festival 2016, le salon est en effet le seul où BMW, via son antenne française, se montre pour ses 100 ans dans l’hexagone.

Tout autour on rencontre les habituels clubs. Les voitures exposées sont de grande qualité, à l’instar de la Peugeot 402 Andreau ou de la Citroën SM Espace réalisée par Heulliez. Certains stands sont bien décorés et font preuve d’une certaine mise en scène.
Dernier point : nos “amis” les cordons sont presque absent et on a pas noté de dégradations sur les autos !

Les halls B, D et F de l’Avignon Motor Festival 2016 sont eux occupés par les professionnels. Quelques vendeurs de véhicules sont de la partie mais ce sont bien les vendeurs de pièces qui occupent en majorité ces halls. En plus, les travées entre les halls sont investis par les boursiers. Le mécanicien n’aura pas trop de mal à trouver les principales pièces pour sa voiture, si tant est qu’elle soit courante. Les miniatures ne sont pas absentes, elles ont simplement leur hall à elles.

José de Classic Auto Elec, qui vend du matériel pour l’électricité des voitures anciennes, nous donne son ressenti à la fin du salon :

L’Avignon Motor Festival est bon salon. Il y a beaucoup de vendeurs de pièces donc on y a vraiment notre place. On a bien travaillé les deux premiers jours, dommage que la météo du Dimanche ait un peu gâché la fête. On reviendra sur le salon, c’était notre 4e, et ce n’est pas notre dernier !

Le hall C est, lui, occupé par une autre des expositions annoncée, celle dédiée à Renault. Des voitures de compétition sont exposées par Renault Classic au centre du Hall, et autour ce sont les clubs Renault qui exposent leurs plus belles autos.

L’Avignon Motor Festival ne s’arrête pas à ces halls. L’extérieur est lui aussi à voir, l’esplanade devant le bâtiment A est une première exposition, les voitures sont celles des visiteurs, les premiers arrivés.

En effet, les autres sont garés sur l’immense aire au centre des autres halls qui composent d’Avignon Motor Festival. On trouve sur ce parking des anciennes, mais aussi des Youngtimers et des récentes de prestige. Attention à la poussière, le vent n’aidant pas, les voitures grisaillent le soir venu ! A l’extérieur on trouve aussi une exposition d’engins de chantier.

Les autres halls, ce sont ceux qui sont autour du parking. Chacun a son thème dédié. Les Tracteurs en occupent un, les camions un second (et débordent un peu sur le parking), les motos ont le leur près de l’entrée, et on trouve dans les deux derniers un hall pour la compétition, de voitures anciennes comme modernes, et un hall pour les modernes de prestige avec les concessionnaires locaux.

Cet Avignon Motor Festival 2016 a presque bénéficié d’une météo clémente, les deux premiers jours étant épargnés par la pluie qui s’est vengée le dimanche. De belles expositions et une affluence plutôt bonne malgré le week-end pascal incitent à se dire qu’on sera très content de revenir l’an prochain.

Toutes nos photos sont visibles sur notre galerie visible ici.

Photo de Thomas de South Car Photography.

Grand format, Avignon Motor Festival 2016

Sur le même thème

5 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Acheter Une Voiture Ancienne : attention aux restaurations « made in USA »

Qu’elles semblent belles certaines anciennes venues d’Amérique. Des véhicules rutilants à prix très concurrentiels. Une Ford Mustang GT de 1967 à 16.000...

Technik Museum Sinsheim : l’empire de la locomotion

En Allemagne au milieu de nulle part, coincé entre Mannheim et Stuttgart, s’étend sur 50 000 m², une collection de 3000 engins...

Matra MS650, Ferrari 512, ces protos qui ont couru le Tour de France

Cette année le Tour Auto faisait la part belle aux Porsche de compétition et surtout aux protos de Stuttgart qui ont couru...

La vente Osenat du 20 Octobre confirme la santé des enchères

Ce mardi c'est à Fontainebleau que le marteau s'abaissait. Osenat proposait une vente d'autos anciennes et d'automobilia avec un beau catalogue très...