Encore plus Grand Epoqu’Auto 2016 était phénoménal !

Encore plus Grand Epoqu'Auto 2016 était phénoménal !
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Nos Anciennes Abandonnées : un réservoir de Land !

Ce mois-ci c'est dans la Haute-Marne qu'on vous emmène. Un de nos lecteurs, François, y a trouvé un cimetière... ou plutôt un...

Choisissez les photos du calendrier News d’Anciennes 2021 (et précommandez-le) !

Déjà en 2019 et en 2020 News d'Anciennes vous a proposé un calendrier. Vous avez été nombreux à l'afficher chez vous. Cette...

Essai d’une Motobécane 50, la mobylette des 70’s

Impossible de faire l'impasse sur la mobylette quand on aime les anciennes. Synonyme de jeunesse et de liberté, la mob a autant...

Automobiles sur les Champs 16, Artcurial ne proposera pas que du classique !

Après les ventes sudistes de la Collection Trigano et de la Collection Lurton, Artcurial revient sur ses bases parisiennes pour Automobiles sur...

C’est devenu un rendez-vous traditionnel et le salon Lyonnais déçoit rarement. Epoqu’Auto 2016 vient de fermer ses portes sur une édition phénoménale que je vous propose de découvrir ici.

Tout d’abord, plantons le décor. Le parc des expos de Lyon accueillait la 38e édition du salon organisé par le club (à préciser vue la taille de l’événement). Pour cet Epoqu’Auto 2016, ils avaient vu grand ! Un hall de plus pour porter la surface à 51.000 m2, 492 exposants pros et 124 clus étaient réunis. au menu, Auto, Moto et Camions.

Les expos de Epoqu’Auto 2016

Les superbes Delahaye

La marque française était mise à l’honneur de cet Epoqu’Auto 2016. Un bel espace avait été consacré à l’exposition qui était tout simplement la plus belle du salon.

De la Type 1 aux 235, les Delahaye étaient bien mises en valeur. Les carrosseries spéciales côtoyaient des autos de course, une berline blindée du parti communiste faisait face à une flamboyante carrosserie Saoutchik. Magnifique.

Les Aston Martin serrées comme des sardines

Dommage. Vraiment dommage que l’exposition des autos de Gaydon ait été faite comme cela. Au niveau des autos, on partait d’une antique 15/98 et on allait jusqu’à la One 77 en passant par les Vulcan, DB10, DB7, Vantage, DBS, DB6, MkII et même une très rare DB1 dont on vous parlait dans cet article.

Non, ce qui est dommage, c’est que les autos soient si serrées et si près des cordons que toute photo est compliquée…

Les autos de la fondation Berliet

La fondation Berliet a l’habitude de présenter des camions. Pourtant la marque lyonnaise a aussi produit des voitures. Ce sont ces autos qui étaient exposées à Epoqu’Auto 2016. Des autos très anciennes forcément,  et assez classiques dans leur style.

Des youngs du soleil levant

Chaque année des Youngtimers sont au centre d’une exposition. Cette année Honda et Toyota se partageaint cette affiche.

Du côté Honda, les youngtimers étaient bien de sortie avec des CRX, Civic, NSX et S2000. Pour le côté ancien, une S800 complétait le tableau. Côté Toyota, une Celica rallye attirait l’oeil. Mais à côté, wahou. Une Toyota 2000 GT venue tout droit du Japon. Magnifique, tout simplement.

Les motos Follis

Dernier gros plateau, celui dédié aux Motos Follis. Une marque méconnue dont les cycles, les cyclos, les motos et même deux autos de course étaient mises à l’honneur.

La Sportprotocup star du plateau Autodiva

Comme chaque année les voitures de course étaient rassemblées sur le stand Autodiva. Le thème du plateau pour cet Epoqu’Auto 2016 était la Sportprotocup dont la coupe de vainqueur était même remise sur le salon ce week-end. Petite précision, la Porsche 917 est une voiture pour un (chanceux) enfant.

Le reste du salon était aussi magnifique

Des restaurations brillantes ou à entreprendre…

Les autos à vendre sont arrivées il y a quelques années à Lyon et ne quittent plus le parc des expos. On trouvera quelques beautés et raretés. Notons par exemple une belle Lancia Appia, une Delahaye carrossée par Auriac, une Alfa 6C sortie de grange et de nombreuses Porsche et Ferrari plus brillantes les unes que les autres.

Notons aussi les voitures vendues par les particuliers, et on obtient une belle expo de voitures à vendre.

Les clubs toujours présents

124 clubs, presque tous avec une voiture minimum, cela fait quelques belles expos. les clubs Citroën sont rassemblés sous l’enseigne Citroën Héritage. L’aventure Peugeot regroupe les autos au lion et Renault Classic celles au losange.

Certaines marques comme Bugatti, Delage, Panhard ou Hotchkiss ne bénéficient as du soutien du constructeur, disparu, mais exposent quand même de magnifiques autos.

Partout dans le salon les autos superbes sont exposées. L’agrandissement a disséminé les clubs un peu partout et il ne faut rien rater. Les superbes Golf et Sirrocco ou la Baghera Courrèges par exemple.

Osenat proposait de belles autos aux enchères

On y reviendra plus en détail dans un autre article. Pour le plaisir, voici quelques une des autos exposées par la maison de Fontainebleau à Epoqu’Auto 2016.

De la pièce en veux-tu ?

Même si Lyon rejoint un jour Retromobile au niveau de la beauté des autos exposées, il y a bien un point  qui démarquera toujours les deux salons : les vendeurs de pièces.

À Paris, on les compte sur les doigts de la main. À Epoqu’Auto 2016 il faudrait que je sois un mille patte. On trouve de tout et à tous les prix. De la pièce neuve comme du stock ancien, de l’occase à la refabrication dernier cri. En plus, signe de l’attractivité du salon, les vendeurs étrangers se multiplient sur place. Lyon est toujours un salon pour les bricoleurs.

Les miniatures, les livres, habits et l’automobilia pour compléter

Contrairement à bien des salons, les vendeurs de miniatures, de livres ou d’automobilia ne sont pas en majorité. Bien présents, on trouvera toujours chez eux des objets étonnants. Compteurs Peugeot des années 20, blouson Citroën, Matra MS670 miniature, tout y est !

A noter que pour ceux qui veulent vraiment améliorer la déco de leur maison, le salon Epoqu’Auto 2016 proposait aussi un beau village d’artistes.

Conclusion…

Les trois jours de cet Epoqu’Auto 2016 sont encore passés à une vitesse affolante. Je ne savais plus où donner de la tête tant les superbes autos étaient nombreuses. Le tout dans une ambiance conviviale avec des marchand intéressants. Un bon millésime. On en redemande !

La galerie complète est visible ici.

Encore plus Grand Epoqu'Auto 2016 était phénoménal !

Sur le même thème

24 COMMENTS

      • En effet, le salon était vraiment très grand et les stands de qualité ! Dur de tout voir et encore plus compliqué de tout prendre en photo.
        C’est quand même dommage qu’il n’y ait pas de photo du stand NSU sur le reportage, marque elle aussi disparue mais toujours bien vivante 😉

        Vraiment bravo pour les photos, magnifiques !! 🙂

  1. Bel article effectivement! Je pense qu’il manque tout de même un passage sur la parking qui accueillait quelques très belles anciennes… des plus populaires aux plus exclusives.

  2. l’edition 2015 etait dejà superbe mais alors que dire de celle de 2016 sinon qu’elle etait magnifique!! vivement l’année prochaine

  3. Toujours fidèle à Epoqu’Auto depuis plusieurs années, le stand de Tourisme Limousin a accueilli de nombreux visiteurs durant les trois jours, dans une ambiance chaleureuse et détendue.
    Vous avez été très nombreux à venir découvrir nos offres de rallyes destinées aux clubs, nous vous remercions de votre visite et de votre fidélité pour certains.
    Pour mémoire, la Région Limousin est la seule région à soutenir le tourisme en anciennes en proposant des produits d’accueil tout compris aux responsables de clubs pour l’organisation de leurs sorties.
    Alors oui, c’est confirmé, ce fut un superbe salon !…..Quel dommage de ne même pas avoir eu le temps d’en faire le tour pour cause de foule sur le stand !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Essai d’une Motobécane 50, la mobylette des 70’s

Impossible de faire l'impasse sur la mobylette quand on aime les anciennes. Synonyme de jeunesse et de liberté, la mob a autant...

Choisissez les photos du calendrier News d’Anciennes 2021 (et précommandez-le) !

Déjà en 2019 et en 2020 News d'Anciennes vous a proposé un calendrier. Vous avez été nombreux à l'afficher chez vous. Cette...

Automobiles sur les Champs 16, Artcurial ne proposera pas que du classique !

Après les ventes sudistes de la Collection Trigano et de la Collection Lurton, Artcurial revient sur ses bases parisiennes pour Automobiles sur...

Concepts et Études, ép. 15 : Art & Tech Sogna, Lamborghini au Soleil Levant

Parce que toutes les autos anciennes ne sont pas arrivées sur nos routes, on va vous proposer d’en découvrir régulièrement. Rendez-vous pour...