Dernier Motors and Café Toulousain de la saison 2018

Dernier Motors and Café Toulousain de la saison 2018
Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Acheter Une Voiture Ancienne : attention aux restaurations « made in USA »

Qu’elles semblent belles certaines anciennes venues d’Amérique. Des véhicules rutilants à prix très concurrentiels. Une Ford Mustang GT de 1967 à 16.000...

Certificat d’Immatriculation de Collection (ancienne Carte Grise Collection) : quelques rappels

En France on adore les lois. Et on en a tellement, qui sont amendées tellement souvent qu'on peut s'y perdre facilement. Du...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

Renault Dauphine, succès-story d’une star de la régie

Pour diversifier sa gamme Renault avait besoin de voir plus gros que la 4CV. Mais on a pas fait les choses à...

Dimanche dernier avait lieu le Dimanche Racing, le dernier Motors and Café de la saison 2018. Si les véhicules de course étaient à l’honneur, tous les autres étaient également les bienvenus. Ce dernier rendez-vous était également l’occasion de revenir sur toutes les spéciales de l’année.

Pour ce dernier Motors and Café de la saison consacré aux courses automobiles, l’organisation avait mis les petits plats dans les grands. Quelques anciennes reines des rallyes étaient présentes. Une Fiat 131, réplique des 131 Abarth qui couraient à la fin des années 70. Plus loin, c’est une Ford Escort Cosworth qui attirait les regards. Enfin, on trouvait également une Morris Mini Cooper qui court régulièrement le Monte-Carlo historique. D’autres sportives étaient aussi venues se joindre à la fête. Une Ford GT40 notamment ainsi qu’une Datsun 240Z vue récemment lors du Classic Festival à Nogaro.

Aux premières loges du Motors and Café trônaient également deux camions de course. L’un d’eux, le MAN, était celui du double champion de France de la discipline. Une discipline méconnue, c’est bien qu’elle soit mise en valeur de temps en temps/

Ce dernier Motors and Café 2018 regorgeait également de belles européennes. Peugeot 403, BMW 1800 Touring, Renault 4CV, Alfa Roméo… Il y en avait pour tous les goûts.

Bien sûr, comme souvent sur le Motors and Café les américaines ne manquaient pas. Les Mustang d’époques diverses ne manquaient pas. Quelques Chevrolet Camaro et autres Plymouth Barracuda étaient également présentes.

Du coté des voitures plus récentes, on croisait également de bien beau spécimens. Une moderne Alpine A110, une Lotus Exige et une Lamborghini Huracan dont la livrée rouge ne passait pas inaperçu.

Enfin, quelques belles motos s’étaient jointes à l’événement.

Ce dernier Motors and Café de la saison 2018 connut un beau succès. Le parking où se tenait l’événement était bondé. Si le rassemblement sera officiellement de retour au mois de mars 2019, l’organisation devrait nous concocter d’ici là d’autres spéciales dont elle a le secret.

 

Dernier Motors and Café Toulousain de la saison 2018

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Au volant d’une Volvo 850R, quick brick

Une Volvo, c'est une auto carrée. Une Volvo c'est une auto qui est plus solide que le mur dans lequel elle rentre....

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

On a lu : “Dossier Michel Vaillant – Circuit Paul Ricard”

Lancée en 1995 avec un album consacré à James Dean, la série "dossiers Michel Vaillant" revient pour retracer l'histoire du circuit Paul...

Vu dans la rue : un “Coupé” Rover P5

Dans la série "au marché", après l'ID Break, l'Amazon Break et la Daimler Double Six c'est une autre anglaise que j'ai dénichée....