Découverte : la Willys AW380 berlinetta

Découverte : la Willys AW380 berlinetta
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Découverte : la Willys AW380 berlinetta
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Rosengart Supertraction, premières oubliées

Vous avez peut-être déjà croisé ces magnifiques autos françaises au style américaine et affirmé. Mais les Rosengart Supertraction ne sont pas que ces magnifiques...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Drôle d’engin que cette AW380. On l’a croisé au salon de Turin (reportage à venir), voici son histoire.

Cette voiture surfe sur la vague Alpine avec même un temps d’avance sur la voiture officielle. La Willys est l’oeuvre du carrossier italien Viotti. Attention, personne ne parle d’une inspiration Alpine, ici on s’inspire de l’Interlagos, la version brésilienne de l’A108.
Longue de 4,43m et large de 1,94 la voiture culmine à 1350 kg (à sec, nous sommes en Italie). Côté moteur on est allé chercher chez Porsche pour installer un flat 6 bi-turbo de 911 Turbo en porte à faux arrière.
On a donc 610 ch dans la bête, une belle puissance qui fait annoncer à ses créateurs un 0 à 100 en 2.7 secondes et 340 km/h en pointe.
La voiture serait une série limitée à 110 exemplaires (tiens donc, pourquoi ce chiffre ?) pour un prix de vente de 380.000 euros.
La production aurait dû commencer en Janvier mais la voiture exposée à l’Automotoretro est toujours le prototype. Est-ce qu’on la verra un jour sur nos routes ? Mystère.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Découverte : la Willys AW380 berlinetta

Sur le même thème

    • Pour moi c’est une question d’encombrement, un 6 à plat, même turbo, est moins haut qu’un V6.
      Et surtout, pas sûr que Nissan ait donné son accord pour une voiture qui se revendique autant d’une marque du groupe.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Roadbook d’Anciennes Episode 32 : Le Viapac, la route de l’art, un itinéraire contemporain

Alexandre Pierquet est l’auteur de plusieurs guides qui permettent aux collectionneurs de voitures anciennes de vivre de beaux voyages en voiture ancienne. Dans Roadbook...

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

On a testé : la Vaillante Académie

Ce Mercredi c'était retour à l'école. Après avoir tâté du stage pilotage de monoplace avec la Classic Racing School, cette fois le but était...