De magnifiques anciennes s’exposaient aux Journées du Patrimoine d’Arcis-sur-Aube

De magnifiques anciennes s'exposaient aux Journées du Patrimoine d'Arcis-sur-Aube
De magnifiques anciennes s'exposaient aux Journées du Patrimoine d'Arcis-sur-Aube
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Pourquoi les françaises sont-elles mal aimées à l’international ?

Il y a une certaine part de frustration à suivre les enchères des voitures anciennes les plus prestigieuses. On y retrouve rarement nos belles...

Le Top du Mois : 6 histoires insolites des 24h du Mans

Vous êtes peut-être habitués à retrouver des articles longs et très fouillés sur News d'Anciennes. Mais puisque c'est le week-end et que c'est la...

Simca Vedette, le dernier V8 français

Jamais Simca n'aurait étudié un modèle du genre. Pourtant c'est bien la marque à l'hirondelle qui commercialisa le dernier V8 "Made in France" entre...

Ronde des Bannies, ça déconfine sévère place Vauban !

Ayé enfin ! Après presque trois mois de disette, cause COVID19, c’est avec le rasso des Bannies que j’ai pu enfin re-goûter aux plaisirs des...

Ce week-end, partout en France, le patrimoine roulant était à l’honneur. Comme chaque année les Journées Européennes du Patrimoine permettaient de visiter des musées, des monuments historiques… et voir nos anciennes à l’honneur grâce à un partenariat mis en place entre la FFVE et le Ministère de la Culture. On vous emmène dans le nord de l’Aube, à Arcis-sur-Aube où de magnifiques anciennes s’exposaient.

Certains rendez-vous sont reconduits d’une année sur l’autre. Ici c’est un nouvel événement qui attendait les collectionneurs. À l’initiative de collectionneurs locaux et avec le soutien de la mairie, on pouvait prendre une belle ration d’histoire. Avec de la pierre d’abord en visitant l’église ainsi que la Mairie de la ville, mais aussi une tour dans sa cour qui accueillait une exposition rappelant que c’est ici que naquit le controversé Danton.

Du côté des anciennes, le patrimoine roulant était donc à l’honneur toute la journée avec un véritable accent mis sur les avant-guerre.

Une matinée pour les collectionneurs

Le matin les collectionneurs se sont retrouvé dès 9h. Accueillis par un café et un croissant offerts par la mairie, ils ont également pu décharger les autos de leurs plateaux. Certains ont en effet roulé plus d’une heure pour rejoindre Arcis-sur-Aube et toutes les avant-guerre ne se prêtent pas facilement au jeu.

Ensuite ce fut le départ pour une balade dans les environ. Une grosse vingtaine de kilomètres attendait les équipages, en convoi, et à une allure tout à fait raisonnable. Sur les coups de 11h tout le monde rentrait dans le parc de la mairie.

Ensuite les autos sont placées avec soin. La pelouse centrale accueille deux Bugatti. Une Type 57 Galibier qu’on vous a déjà fait découvrir par son essai (à revoir ici) et une Type 44 bien connue des amateurs de la marque : c’est celle de Michel Bugatti !

Autour on retrouve un beau parterre d’autos. Le club des Teuf Teuf représenté par la famille Ncordijk a amené une Brasier de 1903 et une Cadillac de 1912 qui s’exposent devant la mairie. On retrouve aussi plusieurs Georges Irat. D’un côté avec deux roadsters (dont celui qu’on a essayé) avec une MG TC, de l’autre un Torpédo qui voisine une Amilcar.

Le long des grilles on retrouve des autos un peu plus récentes. Une Traction 11 et une 15 sont garées près d’une Ford T et de deux répliques d’anciennes, une Jeep aux 2/3 et une Bédélia sport.

De l’autre côté une Morgan est rejointe par une Porsche 356 Speedster puis par une Ferrari 365 GT 2+2 et une Jaguar Mark II.

Une fois tout le monde en place, c’est l’heure de l’apéritif puis du repas, offerts par la mairie, après quelques mots des organisateurs de l’événement.

Une après-midi pour partager avec le public

Alors que le public avait été plutôt discret le matin, à partir de 14h le parc de la mairie d’Arcis-sur-Aube se remplit. Les curieux, les amateurs de belles pierres et quelques collectionneurs sont venus voir les autos. On se prépare et on fait un dernier tour des autos. La petite 4CV qui a rejoint la bande presque à l’improviste remporte un certain succès alors même que son propriétaire dit d’elle que “c’est un peu la voiture du pauvre aujourd’hui”. Comme elle les Tractions ravivent des souvenirs tandis que les Bugatti sont détaillées et admirées… et que les Amilcar et Georges Irat permettent au public de découvrir de nouvelles marques.

Une fois 14h30 bien sonné aux cloches de l’église, la présentation commence. Michel Piat, organisateur et fin connaisseur des avant-guerre prend le micro. Les autos vont défiler devant la mairie, sur un podium naturel en fait et être présentées au public. La Brasier et la Cadillac seront les premières à être détaillées, après avoir été démarrées à la manivelle et avoir fait un tour dans les allées.

Les autres autos suivront. Une présentation aux allures de concours d’élégance… il est vrai que les lieux s’y prêteraient. Et l’idée a été soulevée par nombre d’amateurs présents.

Vers 17h c’est une belle journée qui s’achève. Pour un événement monté en si peu de temps c’est un vrai succès avec un plateau relevé et qualitatif qui a fait honneur à ces journées du patrimoine !

De magnifiques anciennes s'exposaient aux Journées du Patrimoine d'Arcis-sur-Aube

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Jean Alesi et René Arnoux dans des Ferrari 312, on fait un point sur les engagés du Grand Prix de Monaco Historique 2021

À deux mois du Grand Prix de Monaco Historique 2021, et trois ans après la dernière édition, le voile est enfin tombé sur la...

Pourquoi les françaises sont-elles mal aimées à l’international ?

Il y a une certaine part de frustration à suivre les enchères des voitures anciennes les plus prestigieuses. On y retrouve rarement nos belles...

Le Top du Mois : 6 histoires insolites des 24h du Mans

Vous êtes peut-être habitués à retrouver des articles longs et très fouillés sur News d'Anciennes. Mais puisque c'est le week-end et que c'est la...

Simca Vedette, le dernier V8 français

Jamais Simca n'aurait étudié un modèle du genre. Pourtant c'est bien la marque à l'hirondelle qui commercialisa le dernier V8 "Made in France" entre...