Course de Côte du Mont-Dore 2020 : sacrée reprise !

Course de Côte du Mont-Dore 2020 : sacrée reprise !
Course de Côte du Mont-Dore 2020 : sacrée reprise !
Henri Auriacombe
Henri Auriacombe a rejoint l'équipe de News d'Anciennes à l'été 2019. Belle occupation de retraite pour un photographe de presse dont la carrière a commencé en 1966 !

À la une sur News d'Anciennes

Pourquoi les françaises sont-elles mal aimées à l’international ?

Il y a une certaine part de frustration à suivre les enchères des voitures anciennes les plus prestigieuses. On y retrouve rarement nos belles...

La Matra Murena, carrière éclair pour un coupé original

À la fin des années 70 chez Matra on surfe sur les succès. La Bagheera se vend toujours bien tandis que l'original baroudeur Rancho...

Le Mans Classic 2021 pourra-t-il avoir lieu ?

L'annonce du report des 24h du Mans "normales" aux 21 et 22 Août au lieu des 12 et 13 Juin vient de tomber. Pas...

Cabourg Rétro Show 2021, les anciennes ont rendez-vous sur la côte

Les organisateurs baptisent eux-mêmes le futur événement : "l'édition du monde d'après". Le Cabourg Rétro Show 2021 se prépare pour la fin du mois...

Traditionnellement, le mois d’août, c’est les vacances dans la région de mes ancêtres, mais c’est aussi, pour les passionnés de sport automobile, et particulièrement en Auvergne, la Course de Côte du Mont-Dore 2020 (Mont-Dore Chambon sur Lac de son nom complet).

Course de Côte du Mont-Dore 2020 : sacrée reprise !
Yves Auriacombe

L’épreuve a été créée en 1961 par le docteur Yves Auriacombe qui l’a dirigée pendant 52 ans. Apres le goudronnement en 1960 du chemin de muletier menant de Monneaux au col de la Croix Saint Robert, la D36, est devenue le monument que l’on connait aujourd’hui, l’une des plus belle course de cote européenne. Un mythe.

Elle se dispute chaque été, au départ des Moneaux, sur les pentes du Col de la Croix St Robert, au pied du Puy de Sancy, au cœur de l’Auvergne des anciens volcans.

Une longue ascension de 5.075 km et qui compte 43 virages à négocier et qui s’enchaînent, sans la moindre ligne droite !

plan-course - Course de côte du mont dore

Les premiers vainqueurs furent successivement, José Rosinski, Jean Vinatier et Maurice Trintignant avec sa BRM de GP.

À noter que son tracé est parfois utilisé par le Tour Auto (dont sur l’édition 2019) puisque l’épreuve fut disputée lors du Tour de France Automobile dès l’année de sa création !

La Course de Côte du Mont-Dore 2020 dans un contexte spécial

Cette édition 2020 revêtait une saveur toute particulière. En effet, bon nombre de passionnés de sport auto n’ont, jusqu’à cette épreuve, pas débuté leur saison, COVID oblige…

La Course de Côte du Mont-Dore 2020 accueillait aussi pour la première fois les VHRS. Le plateau avait de l’allure et en plus , il a fait beau, très beau même, mais également très chaud, le masque n’arrangeant pas la situation, mais c’était la condition sine qua non pour l’organisation de cette épreuve. Cerise sur le gâteau, le timing a été parfait, dimanche après-midi, 16h30, c’était fini, du jamais vu pour ma part sur les pentes du Sancy ! Bravo à l’ASA du Mont-Dore et à PHA pour l’organisation.

Coté chrono, une épreuve, mais deux courses avec un classement samedi, et un classement dimanche. Cette année avec les différentes catégories on donc eu, 3 épreuves pour 6 courses.

Une fois l’ouverture de la piste effectuée par la Porsche 997 au N°0 piloté de Alain Meyleu, le garagiste de Saint Nectaire c’est parti !

Honneur aux dames

Elles n’étaient que cinq, toutes catégories confondues, la parité n’est pas d’actualité en course de cote… Viviane Bonnardel, championne de France VHC, pilotait sa magnifique VW Scirocco Gr.2, et était la seule femme en Historique. Elodie Lafosse remporte la classe FA1, seule dans sa classe, ses potentiels adversaires auraient-ils peur de sa rapidité ?
Ensuite on retrouvait Anne-Marie Malguy sur Renault Clio RS N3, fidèle parmi les fidèles du Mont-Dore, Emeline Breda, sur Dallara à moteur Mercedes et Cindy Gudet sur Tatuus Formula Master, qui a tenue la dragée haute aux messieurs qui pilotent la même auto.

Les anciennes de la Course de Côte du Mont-Dore 2020

En VHRS, on retrouvait sept autos, plutôt variées. Alfa 2000 GTV Bertone, R8 Gordini, 205 Rallye et GTI, A110 1300, mais  la seule présence de la famille Mercier valait le déplacement sur la la Course de Côte du Mont-Dore 2020. Aristide sur une magnifique Peugeot 205 T16 et Sébastien, le fils, par ailleurs champion de France d’autocross, sur une très belle Peugeot 309 Turbo issue de la coupe circuit du modèle. Victoire du papa devant le fiston.

En VHC aussi on retrouvait de très belles autos. De la Simca 1100 TI de François Durat à la Ford GT 40 de René Michon, en passant par les superbes VW Golf 1 et BMW 635 de la famille Bick, les 323 i et autres Porsche, Volvo Amazon, R8G, Ford Capri, Sierra XR4i, Opel Kadett, une rare Chrysler Avenger, etc.

Les voitures ouvertes, barquettes Marcadier ou monoplaces Martini, Van Diemen, Crossle, complétaient le beau tableau.

Victoire de Sébastien Brissard sur Martini MK 25.

La course des “modernes” qui ne sont pas toutes !

En Gr. FC, on notait la domination dans les 2 courses de la Simca 1000 #112 à moteur de Renault 5 Turbo piloté par Mathieu Nouet, déjà vainqueur du FC à la finale de la coupe de France de la montagne 2019. Jidé, Simca 1000 rallye, Fiat X1/9 et Clio V6 complétaient ce groupe.

En F2000, victoire normande également, avec Christian Bollenger sur Clio 2 RS F2000/3 au look Clio Super 1600, avec lame AV, extracteur et aileron AR, face à des Clio Williams, 306 Maxi, 208, 205 et autres AX ou Saxo

En Gr.N, la bataille fut belle entre le revenant Sébastien Lemaire, vainqueur, sur BMW M3 E36 et Pascal CAT, sur Renault Mégane 3 RS N4, devant d’autres M3, Honda Civic Type R, Subaru Impreza WRX, Clio RS, 106, Saxo et 205… 

Les autres classes comportaient moins d’anciennes. Voici un résumé des classements :

Classement Sport :

1 : G. Schatz (Norma M20 FC) 2’12’’679
2 : S. Petit (Nova NP01) à 04’’656
3 : Fabien Bourgeon (Revolt 3P0) à 5’’450
4 : D. Meillon (Norma M20 FC) à 9’’650
5 : M. Pernot (Norma M20 FC) à 12’’108
6 : B. Ritchen (Dallara F317) à 13’’358
7 : M. Cotleur (Norma M20 FC) à 14’’273
8 : K. Petit (Tatuus Formula Master) à 14’’897
9 : Y. Latreille (Norma M20 FC) à 15’’528
10 : D. Brun (Dallara F302) à 16’’040.

Classement Production :

1 : P. Courroye (McLaren MP4 12C ) 2’35’’762
2 : R. Garcès (Audi R8 LMS) à 0’’706
3 : S. Compain (Porsche 997 GT2) à 7’’240
4 : P. Schmitter (Renault R.S. 01) à 8’’885
5 : A. Dubois (Alpine GT4) à 11’’126
6 : F. Dosières (Seat Léon Supercopa MK3) à 11’’160
7 : C. Schmitter (Porsche 997 GT3 R) à 12’’704
8 : A. Uny (Seat Léon Supercopa Mk2) à 14’’191
9 : J. Janny (Seat Léon Supercopa MK2) à 14’’69
10 : S. Caroff (Ginetta G55) à 15’’289.

En conclusion, la Course de Côte du Mont-Dore 2020 était une belle course, et il y avait des belles voitures. De nombreuses Alpine ont participé à des baptêmes le dimanche midi, une Audi 80 Supertourisme ex Emmanuele Pirro en championnat d’Italie ainsi qu’une KTM X-BOW étaient aussi en démonstration.

Il y a fait chaud, ce ne sont pas les quelques gouttes d’eau du dimanche midi qui ont gâché la fête. Et puis, on a pu revenir sur une course, depuis que l’on attendait ce moment !

Cette fin d’article étant rédigée le 15 août 2020, j’aurais une pensée pour Lionel Regal, champion de France de la montagne 2005-2006-2007-2008-2009 et champion d’Europe 2008, qui nous a tragiquement quittés il y a tous justes 10 ans, le 15 août 2010 à Saint Ursanne les Rangiers en Suisse.

Course de Côte du Mont-Dore 2020 : sacrée reprise !

On termine avec encore plus de photos :

Toutes les infos sur l’événement sur le site officiel en cliquant ici.

Course de Côte du Mont-Dore 2020 : sacrée reprise !

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Martin Tomlinson, du circuit à la toile

Aujourd'hui on va parler d'un artiste anglais, Martin Tomlinson. Agé de 70 ans, il a décidé de transcrire sa passion pour le sport automobile...

La Matra Murena, carrière éclair pour un coupé original

À la fin des années 70 chez Matra on surfe sur les succès. La Bagheera se vend toujours bien tandis que l'original baroudeur Rancho...

Cabourg Rétro Show 2021, les anciennes ont rendez-vous sur la côte

Les organisateurs baptisent eux-mêmes le futur événement : "l'édition du monde d'après". Le Cabourg Rétro Show 2021 se prépare pour la fin du mois...

Porsche 550 Coupé, un toit pour ouvrir le bal

On va s'attaquer à un sacré morceau en vous proposant de vous replonger dans l'histoire de la mythique 550. Mais avant de parler des...