Des lots préstigieux pour le Catalogue Gooding and Co à Scottsdale 2018

Des lots préstigieux pour le Catalogue Gooding and Co à Scottsdale 2018
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Acheter Une Voiture Ancienne : attention aux restaurations « made in USA »

Qu’elles semblent belles certaines anciennes venues d’Amérique. Des véhicules rutilants à prix très concurrentiels. Une Ford Mustang GT de 1967 à 16.000...

Au volant d’une Volvo 850R, quick brick

Une Volvo, c'est une auto carrée. Une Volvo c'est une auto qui est plus solide que le mur dans lequel elle rentre....

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat...

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

Après les catalogue de RM Sotheby’s et celui de Bonhams, il restait une troisième vente pour la semaine folle des enchères d’Arizona. On a donc étudié le catalogue de Gooding and Co à Scottsdale 2018… et il y a du lourd.

La vente Gooding and Co à Scottsdale 2018

Sur le catalogue de Gooding and Co à Scottsdale 2018, 15 autos peuvent dépasser le million sous le marteau. Au total ce sont 163 lots qui sont inscrits au catalogue et qui seront vendus les 19 et 20 Janvier à Scottsdale, bourgade d’Arizona qui devient le temple des anciennes chaque mois de Janvier.

Les stars de la vente

LA grosse estimation

LA grosse estimation du catalogue Gooding and Co à Scottsdale 2018 revient à une Jaguar Type D. Cette auto de 1956 est une des deux seules autos à avoir été livrée en rouge à… Bernie Ecclestone ! Grosse estimation donc qui se situe entre 10 et 12 millions de dollars !


La collection Noteworthy

Une collection sera dispersée par Gooding and Co à Scottsdale 2018. C’est la collection Noteworthy avec 11 autos proposées.
On trouvera notamment deux Mercedes 300 SL, un roadster de 1960 et un coupé de 1956, toutes deux estimées entre 1.1 et 1.3 million de dollars. Mais aussi des Ferrari, 355, 308 GTB Vetroresina, 328, 512 BBi, des Porsche 911, 2.0L et 2.2L, une 993 Turbo et une 964 RS America et enfin une Jaguar Type E Lightweight replica. Certaines sont proposées sans réserve, peut-être des affaires à trouver.

Les insolites

L’insolite de la vente, c’est cette Iso Grifo A3/L Prototype de 1963. Dévoilée sur le stand de Bertone à Turin et New York en 1964, cette auto a subi une belle restauration à la fin des années 1980. Elle est depuis restée dans un bel état et a participé à de très nombreux concours d’élégance. Elle est estimée entre 1.1 et 1.5 million de dollars.

L’autre insolite c’est une Ferrari 275 GTB. Pas n’importe laquelle puisque celle-ci a été carrossée par Pininfarina ! Il faut chercher les différences dans les détails, mais cette auto unique était bien équipée. Elle est estimée entre 8 et 10 millions de dollars !


Les valeurs sures

Les Mercedes 300 SL sont des valeurs sures des enchères. La vente Gooding and Co à Scottsdale 2018 en proposera 5. Les deux de la collection Noteworhty, mais aussi :
– un coupé blanc cassé de 1954, estimé lui aussi entre 1.1 et 1.3 million de dollars
– un roadster blanc de 1963, un des derniers avec freins à disques et bloc moteur alu, estimé entre 1.6 et 1.8 million
– un roadster bleu de 1957, estimé entre 1.1 et 1.2 million de dollars

Les françaises

Plusieurs françaises seront présentées.  La première est une Bugatti Type 55 Roadster de 1931. En fait c’est même la toute première, celle qui a été exposée au salon de Paris. Elle est estimée entre 4 et 5 millions de dollars. Une autre Bugatti, une Type 29/30 de 1922 sera proposée, l’une des deux produites cette année là, restaurée dans sa config originelle et estimée entre 800.000 et 1 million de dollars.
Dans les grandes marques on trouvera également une Delahaye 135M Cabriolet de 1949 carrossée par Franay. Elles n’ont été que trois et celle-ci n’a jamais été restaurée. Elle est estimée entre 275.000 et 350.000 $.


Deux françaises plus sportives enfin. Une Renault 5 Turbo de 1983, rouge et noire, entièrement restaurée au Japon. Elle est estimée entre 100 et 125.000 $.
L’autre est plus rare aux enchères, et encore plus aux USA. Le catalogue de Gooding and Co à Scottsdale 2018 présente un coach DB HBR5 de 1956. Celui-ci a la particularité d’avoir couru les 12h de Sebring 1957 ! L’auto est estimée entre 100 et 130.000 $.

Une affaire ?

Dans ce catalogue, visible ici, aucune auto ne sort du lot pour faire une affaire. Les prix sont plutôt élevés, et même si certaines autos sont présentées sans prix de réserve, il y a fort à parier que les prix suivent.
On vous tiendra au courant des résultats dès la vente passée.

Des lots préstigieux pour le Catalogue Gooding and Co à Scottsdale 2018

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Liberté Égalité Roulez 2020, des anniversaires bien arrosés pour les Françaises !

Pour ce Liberté Égalité Roulez 2020, les Françaises ont été arrosées comme jamais sur notre anneau de Linas-Montlhéry. En même temps, elles...

Au volant d’une Volvo 850R, quick brick

Une Volvo, c'est une auto carrée. Une Volvo c'est une auto qui est plus solide que le mur dans lequel elle rentre....

La Elkhart Collection cartonne sous le marteau de RM Sotheby’s

Deux jours d'enchères pour une énorme collection. Dans l'Indiana la Elkhart Collection a attiré les regards par son ampleur... mais aussi par...

On a lu : “Dossier Michel Vaillant – Circuit Paul Ricard”

Lancée en 1995 avec un album consacré à James Dean, la série "dossiers Michel Vaillant" revient pour retracer l'histoire du circuit Paul...