Caroline Grifnée est décédée

Caroline Grifnée est décédée
Caroline Grifnée est décédée
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

La Peugeot 404, populaire classique ET innovante !

La Peugeot 404 est restée 19 ans au catalogue de la marque au lion. Belle performance ! Et cette auto qu'on pourrait croire classique...

J’ai regardé Wheeler Dealers France, voilà ce qu’en pense

Cet article date du lancement de Wheeler Dealers France. Nous en sommes à la saison 3 et notre avis sur l'évolution du programme est...

Sur les pistes de l’Histoire : Reims, Gueux mais pas que

Après vous avoir emmené en Bourgogne pour parler des circuits autour de Dijon, direction une autre ville française qui a vu défiler les F1,...

La Renault 3, le chaînon manquant

Si tout le monde connaît la R4, devenue la 4L, il faut savoir que Renault a également produit la Renault 3. Celle qui se...

Si vous aimez le sport automobile au sens large, vous avez sûrement entendu parler de Caroline Grifnée. Si vous suiviez les courses historiques alors vous l’avez certainement vu rouler. On vient d’apprendre le décès de la sympathique belge.

D’abord pilote dans diverses catégorie monotypes, Caroline Grifnée était ensuite passée au management. Entrée chez DAMS elle avait notamment été impliquée dans les programmes de Formule Renault 3.5 puis de GP2. Elle était restée dans la structure lors de son accession à la Formule Electrique et avait géré sportivement l’équipe pendant plusieurs années avec quelques titres à la clé.

Mais depuis quelques années elle avait fait son retour au volant. C’était en prenant part à l’aventure GipiMotor. C’est donc au volant d’autos de cette équipe qu’elle animait les pelotons, que ce soit occasionnellement au volant d’une Cobra ou plus souvent au volant de “sa” Ford Escort. Forcément sa casquette de manager n’était jamais loin quand il fallait coordonner la douzaine d’autos que la structure bruxelloise pouvait engager sur un meeting.

Mais plus que son coup de volant, c’est sa joie de vivre qui marquait. Toujours de bonne compagnie et toujours prête à discuter elle animait autant les paddocks que les grilles de départ.

Son décès va laisser un grand vide. Toutes nos pensées vont à ses proches.

Caroline Grifnée est décédée
Caroline Grifnée sur la troisième marche du podium de l’Espiritu de Montjuic 2019
Caroline Grifnée est décédée

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Sur les pistes de l’Histoire : Reims, Gueux mais pas que

Après vous avoir emmené en Bourgogne pour parler des circuits autour de Dijon, direction une autre ville française qui a vu défiler les F1,...

La Peugeot 404, populaire classique ET innovante !

La Peugeot 404 est restée 19 ans au catalogue de la marque au lion. Belle performance ! Et cette auto qu'on pourrait croire classique...

[La Clé de 13] Zoom sur les roues élastiques !

Dans ce nouvel article technique, on va revenir sur une technologie qui n'a pas fait long feu. Apparues peu de temps après les automobiles,...

Ferrari & Porsche, deux marques légendaires, pas pour les mêmes raisons

Qu'on soit sensible, ou non, à leurs charmes et à leurs autos, on ne peut pas le nier. Ferrari et Porsche sont deux marques...