Beau livre : Formula Helmet – la légende des casques

Beau livre : Formula Helmet - la légende des casques
Beau livre : Formula Helmet - la légende des casques
Nicolas Anderbegani
Nicolas est un passionné de belles autos et de leurs histoires. Déjà auteur et photographe sur d'autres supports, il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes en Mars 2020.

À la une sur News d'Anciennes

La Peugeot 404, populaire classique ET innovante !

La Peugeot 404 est restée 19 ans au catalogue de la marque au lion. Belle performance ! Et cette auto qu'on pourrait croire classique...

J’ai regardé Wheeler Dealers France, voilà ce qu’en pense

Cet article date du lancement de Wheeler Dealers France. Nous en sommes à la saison 3 et notre avis sur l'évolution du programme est...

Sur les pistes de l’Histoire : Reims, Gueux mais pas que

Après vous avoir emmené en Bourgogne pour parler des circuits autour de Dijon, direction une autre ville française qui a vu défiler les F1,...

La Renault 3, le chaînon manquant

Si tout le monde connaît la R4, devenue la 4L, il faut savoir que Renault a également produit la Renault 3. Celle qui se...

Pour un pilote de course, le casque est à la fois le heaume et l’écu du chevalier : une partie essentielle de son armure, qui le protège, mais aussi un puissant élément d’identité et d’identification. Un livre s’y intéresse de près : c’est Formula Helmet.

Du rouge de Lauda à celui noir, or et vert de Senna, en passant par le vert de Pescarolo ou la croix de Saint-André écossaise de David Coulthard, le casque a fait partie de l’icônisation de ces gladiateurs des temps modernes, étant le seul élément de leur être vraiment visible par le spectateur et le téléspectateur. Qu’il ait arboré les couleurs nationales, des personnalisations artistiques ou qu’il ait été recouvert de stickers marketing, il reste un objet fascinant.

Le phénomène a tendance à perdre de sa substance depuis quelques années, certains pilotes changeant très fréquemment de décoration de casque d’une course à une autre – l’éphémère est dans l’air du temps – tandis que le salutaire Halo – Romain Grosjean en convient – masque en partie à notre vue ce qui fut, pendant longtemps, la seule véritable protection du pilote contre la mort ou une grave blessure. Quand on pense aux serre-tête des années 30…

Le Livre Formula Helmet

Écrit par le graphiste Bruno Bayol, le livre Formula Helmet est en soi un évènement, puisqu’il est le premier ouvrage du genre à se focaliser sur le casque du pilote, là où nous avons l’habitude d’admirer et décortiquer les monoplaces. La période traitée s’étale de 1969 à 1999.

Le choix de 1969 s’impose comme une évidence : alors que la Formule 1 traverse une de ses périodes les plus mortifères (Lorenzo Bandini en 1967, Jo Siffert en 1968, Gerhard Mitter en 1969, bientôt Piers Courage et Jochen Rindt en 1970) à cause d’un fossé grandissant entre les performances des voitures et les immenses carences sécuritaires des voitures comme des circuits, le grave accident de Jochen Rindt en Espagne, où il est sévèrement blessé au visage suite à une rupture d’aileron de sa Lotus, va favoriser la généralisation du port du casque intégral. Le premier jalon d’un long combat pour l’amélioration de la sécurité, qui se poursuit encore aujourd’hui.

18 pilotes ont participé à la réalisation de Formula Helmet, parmi lesquels Giovanna Amati, Derek Warwick, Patrick Tambay, Jean-Pierre Jarier ainsi que 5 champions du monde, comme Sir Jackie Stewart (qui signe la préface et demeure l’emblème du combat sécuritaire en F1) Mario Andretti ou encore Mika Hakkinen. Le projet a sollicité l’expertise des meilleurs peintres et techniciens comme Michel Raimon, designer du casque d’Alain Prost, et des représentants des principales marques de casque, à l’instar de Jacques Samalens, ancien de Bell et du tricolore GPA, un fabricant français qui a connu son heure de gloire dans les années 70-80 (c’était aussi le casque de Michel Vaillant !).

Le tirage de Formula Helmet est limité à 3000 exemplaires, avec deux habillages au choix : soit l’édition Ayrton Senna, soit l’édition Alain Prost. Si le contenu est identique, tous les matériaux sont spécifiques. Coutures, vernis, papiers intérieurs et marque-page sont exclusifs à chaque édition…

La maison d’édition “Red Runner” a confie la réalisation du livre à l’imprimeur Escourbiac (3 fois cadrat d’or, une référence absolue en la matière) afin de garantir une production française. L’équipe s’offre même une dernière gourmandise en apposant sur chaque livre un sticker numéroté pour chaque édition. Les plus attentifs auront noté qu’ils rappellent le code graphique des étiquettes situées à l’intérieur des casques de compétition.

L’ouvrage est disponible au prix de 85 € hors frais de port sur le site de “Red Runner”. On rappelle aussi que Bruno Bayol gère le site web formulahelmet.com qui se propose d’archiver tous les casques utilisés par les pilotes de F1 et de Sport-Prototypes.

Beau livre : Formula Helmet - la légende des casques

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Sur les pistes de l’Histoire : Reims, Gueux mais pas que

Après vous avoir emmené en Bourgogne pour parler des circuits autour de Dijon, direction une autre ville française qui a vu défiler les F1,...

La Peugeot 404, populaire classique ET innovante !

La Peugeot 404 est restée 19 ans au catalogue de la marque au lion. Belle performance ! Et cette auto qu'on pourrait croire classique...

[La Clé de 13] Zoom sur les roues élastiques !

Dans ce nouvel article technique, on va revenir sur une technologie qui n'a pas fait long feu. Apparues peu de temps après les automobiles,...

Ferrari & Porsche, deux marques légendaires, pas pour les mêmes raisons

Qu'on soit sensible, ou non, à leurs charmes et à leurs autos, on ne peut pas le nier. Ferrari et Porsche sont deux marques...